Partagez| .

De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 114
⊱ PSEUDO : VOYOU.
⊱ CRÉDITS : avatar: .Cranberry | Signature : alaska | Gif : tumblr
⊱ AVATAR : Phoebe Tonkin
⊱ COMPTES : Download.
⊱ ÂGE : Vingt six ans.
⊱ STATUT CIVIL : Célibataire. La voltige du cœur.
⊱ SANG SORCIER : Le sang écarlate, purifiée par une magie ancestrale prétendument souillée.

MessageSujet: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 19:05


Maeve Maisie McGonagall

Je sais pas ce qui est le plus pitoyable, les commères qui répandent les rumeurs ou les imbéciles qui écoutent les rumeurs.
âge, date et lieu de naissance — Vingt six années tracées dans les lignes de vie qui sont lovées au creux de sa main. L'écho d'un cri qui brûle les poumons pour la toute première fois, dans l'une des chambres de l’Hôpital Sainte Mangouste. Arrachée au cocon maternelle, le quatorze mars garde les stigmates de cette séparation qui n'a fait que vous distancer au fil des années.  nationalité et origines — Les rives écossaises réclament leur héritière. Alors que tes pieds nus foulent l'herbe fraîche recouvrant le sol de tes ancêtres, le cœur de Glasgow se gonfle d'une fierté illusoire. Ton ombre plane, menaçant de souiller ton patrimoine. sang de sorcier — Prétendue pureté conféré a une illustre famille, le sang qui circule délicieusement dans tes veines et anime ton cœur est tout aussi écarlate lorsque tu te blesses. maison à hogwarts — Le rugissement de la Lionne terrasse l'aigle familiale. Un sourire déçu et désappointé se glisse sur leurs lèvres alors que tu te confirmes en rouge et or. La tradition ancestrale ruinée par tes soins, dans un sourire presque satisfait d'embrasser ton propre destin. statut civil — Le cœur éteint. Tu es lassée des mots dépourvus de profondeurs et de sincérité. Avide de goûter à un fruit défendu, tes doigts partent en exploration pour y dénicher le grand frisson. Un battement cœur, une voltige, tu veux juste ressentir plus que ce vide qui t'étreint l'âme. année scolaire et spécialité — Dernière année doctorante. Une dernière enjambée pour sauver des vies. Une dernière chance de ne pas décevoir. Le peur t'étreint le cœur et la frustration sème la confusion. Tu n'es plus certaine d'en être capable. baguette magique — Le prolongement de ton propre corps en sycomore, ta baguette c'est dix sept centimètres de ton âme tourmentée. Spéciale, particulière, rare et singulière, elle est constituée d'ailes de fée. Sculptée pour les sorts de soins et guérisons, ton âme était prédisposée à emprunter cette voie. patronus — Il fut un temps où ton âme dégoulinait d'espoir et parvenait à produire un patronus sous la forme d'un serval. Aujourd'hui ta baguette ne produit plus qu'une brume argentée et informe. Faible lueur d'un bonheur abandonné. épouvantard — La foule estudiantine. Les murmures s'élèvent, inaudible. Les chuchotements t'effleurent, imperceptible. Les rires éclatent, irritant. Tu es l'objet des rumeur. les bruits de couloirs se heurtent sans que tu ne parviennent à comprendre ce qui se dit de toi.  amortencia — L'aromatique du café froid chatouille tes narines, mélangé au parfum suave de l'air iodé et l’effluve agressive des brownies fraîchement sortis du four. don magique — Cultivé le don d'infiltré les pensées d'autrui, erreur ultime d'une descente aux enfers. qualités et défauts — Curieuse obsessionnelle. Confiance altérée. Sourire illusoire. Orgueil blessé. Franchise tranchante.  Rêveuse désillusionnée. Sportive passionnée. Langue de vipère. Courage intrépide. Humour avorté. Fidélité exacerbé.  signe distinctif — Quelques tatouages parsèment sa peau de porcelaine, marquée comme du bétail pour assouvir des caprices d'adolescentes. Particulièrement normale.animal de compagnie — Félin miniature, rugissement gringalet essoufflé dans des miaulements plaintifs, le chaton roux tigré est bariolée de tâche blanche. La boule de poil répond au nom de "Bébé", assonance française qui se veut originalement bâclée. crédits — Tumblr.
- le dossier scolaire -

ANNÉE D’ÉTUDE • Derrière année de doctorat.
OPTIONS CHOISIES • Soins Magiques.
NIVEAU SCOLAIRE • Loin de l'élèves brillantes et irréprochable, tu te contentes d'être l'élève moyenne qui se bat difficilement pour réussir. Et c'est ce que tu fais... Ou du moins ce que tu faisais.
APPRÉCIATIONS • Élève discrète, tu te planques dans les dernières rangées. Tu ne lèves pas le doigts à tout bout de champ, mais tu sais répondre lorsque tu es interrogée. C'était du moins le cas. Élève en perdition, tu sembles perdues dans les matières, tu erres, sans parvenir à t'accrocher au cours. Elle n'en reste pas moins respectueuse, mais effrayée à l'idée de faire face à un nouvel échec.
REDOUBLEMENT • Tu viens de goûter au redoublement. Raté aux portes de la réussites n'en a été que trop douloureux. Ratés une dernière année de doctorat, cela te laisse un goût amer dans la bouche et l'impression de ne plus jamais pour accéder à la réussite.
Le Brevet de Transplanage est un diplôme à référence international facultatif qu'il est possible de passer à partir de sa sixième année. L'examen consiste à transplaner dans un périmètre précis.
BREVET DE TRANSPLANAGE • [X] obtenu [] recalé

DEGRÉ DE POPULARITÉ : 63% ⊹ DEGRÉ DE FAYOTAGE : 49%

EN QUELQUES LIGNES, MERCI DE NOUS INDIQUER LE CERCLE D'AMIS QUE VOUS AVEZ. ÊTES-VOUS PLUTÔT SOLITAIRE OU AVEZ-VOUS DE NOMBREUX AMIS ? COMMENT SONT VOS AMIS ET QUELLE RELATION ENTRETENEZ-VOUS AVEZ VOUS ? • Inconstante. Tu n'as jamais eu de groupe d'amis fixe. Tu papillonnes d'un groupe à l'autre, essayant de trouver tes marques, essayant de trouver ta place. Tu n'accordes que difficilement ta confiance et tu trahi la leur en fouillant impunément leurs pensées les plus profondes. Il n'y a qu'un seul inconditionnel. Celui que tu ne peux trahir en franchissant la barrière de son esprit. Il en joue, jonglant avec vérité et mensonge pour tester ta parole.
à l'intérieur de ma pensine ≈ 1# Tu exècres toutes formes de mensonges, même les mensonges par omissions. 2# Adoratrice et passionnée de Quidditch, tu as beaucoup de mal à comprendre l'adulation tournée vers une équipe unique. Il ne s'agit que des couleurs portées par une couleur l'espace de quelques saisons. Les joueurs et entraîneurs défilent sous les couleurs et il ne reste que le nom, un nom dépourvu de sens, aveuglément suivi par des supporters. 3# Tu cours, tous les jours. Tu cours, à la quête d'une liberté qu'un balais n'arrive pas à te procurer. Tu cours, pour te vider la tête. Tu cours, pour garder la forme. 4# Adepte des bruits de couloir et des rumeurs troubles, passionnée par le malheur des gens, tu t'aventures sur un chemin dangereux sans pour autant te servir des confessions que tu obtiens en violant les âmes que tu assièges. 5# Tu as goûté à la mal-bouffe moldues, plus communément appelée frites, hamburger, chips et soda. Tu y as goûté pour ne plus jamais savoir t'en passer. 6# Victime de ton manque de culture, tu apprécies la musique sans parvenir à retenir le moindre titre. Dans le monde de la musique, il existe deux catégories, les sons que tu aimes et ceux que tu n'aimes pas. C'est plutôt simple et restrictif. 7# Tu es une rêveuse désillusionnée, une idéaliste qui s'ignore. Tu rêves d'amour théâtrale, semblable à ceux des livres, sans pour autant oser réellement y croire. La môme naïve subsiste en toi, alimentant des espoirs que tu rejettes encore et encore.
pseudo et prénom — VOYOU. Permettez-vous Elodie, ou même simplement Elo. âge et région/pays — Un quart de siècle passé en Belgique. comment as-tu découvert le forum ? — Bazzart et CM. C'est comme le shampoing, la formule deux en un. quel est ton avis sur le forum ? — J'ai sauté sur l'occasion, ça en dit beaucoup. quelle est ta fréquence de connexion par semaine ? — Normalement quotidienne. ton personnage est — scénario () inventé (X) ton avatar est — Magnifique? Phoebe Tonkin. un dernier mot —    
© SECTUMSEMPRA






Dernière édition par Maeve McGonagall le Mar 25 Aoû - 13:31, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 114
⊱ PSEUDO : VOYOU.
⊱ CRÉDITS : avatar: .Cranberry | Signature : alaska | Gif : tumblr
⊱ AVATAR : Phoebe Tonkin
⊱ COMPTES : Download.
⊱ ÂGE : Vingt six ans.
⊱ STATUT CIVIL : Célibataire. La voltige du cœur.
⊱ SANG SORCIER : Le sang écarlate, purifiée par une magie ancestrale prétendument souillée.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 19:06


La boite à souvenir

Les pires trahisons viennent toujours de ceux en qui l’on a le plus confiance.


Une photo de tes parents

Tu effleures la photographie sur laquelle se reflète tes parents, ou du moins, une version d'eux plus jeune. L'amour et la complicité dégouline de cette photo. Un baiser échangé. Un baiser d'amour. Une insulte à toi, l'enfant surprise, l'obligation, à toi, qui était plus une contrainte que le fruit d'un amour sincère.

Enfant blessée et meurtrie. Tu te retranches dans ta chambre, claquant les portes pour exorciser le mal-être qui t'étreint douloureusement les entrailles. Le souffle court et la respiration haletante, l'air brûle tes poumons à chaque respiration que tu prends. Tes yeux de môme s'écrasent contre les murs garnis de dessins mensongers. Les larmes roulent sur tes joues rougies alors que la rage te consume de l'intérieur. fébrile, tu arraches chacune des illustrations dessinées de ta main, détruisant le monde idéaliste dans lequel tu avais cru grandir. Ton monde s'écroule. Tes certitudes s'effondrent. La belle histoire que l'on t'a servie depuis l'enfance n'était qu'un mensonge, servi à une gamine que l'on avait peur de blesser. Tu n'es pas le fruit de l'amour, non, juste une môme hasardeuse, tombée sur des jeunes gens qui s'étaient abandonnés l'un à l'autre l'espace d'une nuit et d'une seule nuit seulement. Pour le bonheur de cette erreur qu'elle portait, ils avaient scellé leur union. Alliance de conformité et de compromis. Ils avaient renoncé l'un et l'autre à leur rêve pour fonder une famille qu'ils n'étaient pas certains de vouloir. Et si l'amour leur était tombé dessus, tu demeurais le bouleversement de leur vie. Celle qui avait fait basculer le libre arbitre. Douloureuse constatation. Ton existence baignait dans les faux semblants. Tu te surprenais d'en vouloir à ton cadet qui avait été ardemment désiré. Lui. Pas toi. Les cris se perdent dans ta chambre. La magie exulte de ton corps, elle explose, envoyant valser les breloques posées sur les étagères. Première manifestation de ta magie, gâchée par la trahison de cette révélation.

Le blason des Gryffondor

Cousue contre ton cœur. Maison et famille reconstitué par le bon vouloir d'une vieille relique. Première transgression à l'héritage familiale. Une individualité dont tu t'accapares, au delà du nom que tu portes, au delà de ce que l'on attend de toi. L'assurance et le courage de devenir et d'assumer celle que tu étais.

Le poids de la tradition pesait sur tes frêles épaules. Le battement de l'aigle planait au-dessus de ta silhouette, t'indiquant la voie à suivre pour rejoindre la maison par laquelle tous les membres de ta famille étaient passés avant toi. Ton regard noisette se relevait  vers le plafond enchantée, voguant entre les bougies suspendues dans les airs. Un soupire alors que ton regard retombait lascivement sur le vieux Choixpeau de Godric Gryffondor qui avait la lourde tâche de répartir les élèves dans les différentes maisons. Tu craignais que ton cas ne soit bien trop simple et que tu ne sois expédiée dans les rangs des bleus et bronzes sans trop de considération. Après tout, tu étais une McGonagall et les McGonagall se devaient de rejoindre la maison de Serdaigle. La seule exception à cette vérité semblait être ta marraine, une exception qui portait merveilleusement les couleurs de la maison de Poufsouffle. Tu désirais ardemment ressemblé à celle que tu considérais autant qu'une mère. Tu serais particulièrement fière de marcher dans ses pas et de rejoindre, toi aussi, la maison de la loyauté. Maeve McGonagall. Tu jouais des coudes pour remonter la file des étudiants de premières années et ainsi, te frayer un passage jusqu'à l'estrade. Timidement, tu dévorais la distance qui te séparait de la relique. Tu te posais tes fesses sur le tabouret alors que tes mains venaient nerveusement étreindre tes genoux. Tu relevais les orbes vers le sommet de ton crâne, sur lequel on allait déposer l'antique Choixpeau. Un soupire. Tu fronçais les sourcils alors que tu attendais que la sentence ne tombe. Mh. je vois. McGonagall. Tu t'attendais tellement à ce que le nom de Rowena n'éclate que tu fus surprise de voir la table des lions se lever pour acclamée ta venue. Stupéfaite, le cœur gonflé d'un bonheur incommensurable, tu rejoignais cette nouvelle famille que l'on venait de t'offrir.

Ton premier vif d'or

La petite balle dorée étend ses ailes pour s'envoler. Les plumes d'argent te chatouille délicieusement la peau alors que tu lui permets de s'élever pour mieux le reconquérir. Tu refermes l'étreinte de chaire autour de son corps, goûtant à nouveau à l'excitation et l’adrénaline qui s’immiscent dans joyeusement dans tes veines.

Pourquoi elle court? Les regards se tournent vers ta personne que tes pas foulent le sol du terrain de Quidditch. Les membres de l'équipe de Gryffondor te toisent curieusement alors que tu dévores la distance en quelques enjambées pour les rejoindre. La sueur parle contre ton front que tu respires profondément, laissant l'air parvenir à tes poumons en abondance. Les mains nichées contre ta taille, tu ne cesses de bouger, marchant pour ne pas imposer à ton corps un changement trop brutal. Leur regard incrédule est lourd à endosser. Tu te braques dans les chuchotements, heurtée et blessée, tu ne cherches pas plus loin que le bout de ton nez. Tu t'insurges et te relèves, faignant l'indifférence alors que ton cœur orgueilleux se trouve blessé par des interrogations inoffensives. Tu suis les instructions du capitaine de l'équipe alors que certains enjambes déjà leur balais. Tu tends ton bras vers l'estrade. Debout. Un murmure à peine audible pour ne pas troubler les indications données. Ton balai se soulève et vent brusquement volé entre tes doigts. Les consignes sont données. L'entrainement peu commencé. Un sourire satisfait s'empare de tes lèvres alors que tu donnes une impulsion contre le sol pour te propulser dans les airs. La liberté et l'adrénaline prennent possession de ton corps galbé et musclé par tes courses quotidiennes. Tu fends l'air. Agile et légère, tu te laisses glisser sur l'air, laissant ton balais flotter au gré du vent. Ton regard flotte ici et là, à la quête de la précieuse balle dorée. La partie de cache cache peut commencée. Dans ce jeu, il n'y a que toi qui joue contre le temps.

Le miroir à double sens

Le morceau de miroir glisse entre tes doigts. Tu plantes ton regard pour y croiser celui d'un autre. Un sourire vient fendre tes lèvres alors que tu reposes l'objets pour que ses yeux ne puissent plus te contempler. Un sourire amusé vient fendre tes lèvres alors qu'un sentiment de sécurité rugit dans les profondeurs de ton âme et que ton cœur se gonfle d'exaltation.

Je te déteste. Tu ouvres ta bouche et la refermes aussitôt alors que tes mots font douloureusement écho en toi. Et comme pour répondre à ta stupeur, il se saisit de ton visage pour venir plaquer ses lèvres contre les tiennes. Un goût délicieusement gourmand. Avide, tu réponds à ce baiser impromptu avant de repousser le corps massif qui se presse contre toi. A quoi tu joues? Tu fronces les sourcils et tu le dardes d'un regard sombre. Il laisse éclaté un rire franc alors qu'il revient à la charge, envoyant valser la distance qui vous sépare. Je voulais juste vérifier. Il s'avance pour te voler un nouveau baiser, mais tu le repousses avec une brutalité désarmante. Il soupire et laisse ses mains échouer dans les poches de son pantalon alors qu'il plante ses main dans la profondeur de ton regard. [color:d700=olivedrab#99ff99]Tu m'as fait une promesse. Tu ne peux pas m'en vouloir de vérifier si tu la tiens... Tu secoues la frimousse à la négative. La promesse de ne pas lire en toi contre celle de ne jamais me mentir. Sourire jaune et blessée qui franchit le seuil de tes lèvres alors que tu t'extraits à sa présence pour mieux lui revenir plus tard, lorsque la pilule sera avalée. L'éternelle dispute. Le manque de confiance créé un fossé entre vous. Il se joue de tes addictions et de tes tourments, il te ment, impunément, pour des broutilles, pour le jeu, pour découvrir l'ampleur du serment que tu lui as fait. Mais le mensonge à laisser bien trop de ravages sur ta carcasse pour que tu ne puisses l'accepter. Tu te braques dés que l'un d'eux n'est décelé. Pour mieux lui revenir. Votre promesse respective vous sépare l'un de l'autre.

Ton carnet brûlant

Livre infâme. Carnet dangereux. Journal ensorcelé. Lectrice unique. Il dégueule des pensées volées que tu jettes sur le papier, incapable de les garder pour toi, tu te refuses pourtant de livrer les lourds secrets que tu portes. Ton erreur. Ton addiction. Personnifié dans cahier aux pages remplies par l'encre de leur secret obscur.

Le rire éclate dans la grande salle, il lézarde les murs, sournoisement, il résonne tel un écho. Ta mâchoire se crispe, alors que le son cristallin te blesse et t'agresse. La paranoïa s'infiltre dans tes veines, pourrissant tes entrailles de sentiments néfastes. Tes paupières papillonnent alors que tes orbes azurées se glissent sur l'assemblée, alors que tes oreilles essayent de saisir de brides de conversation. Les voix se heurtent, elles te parviennent difficilement, indistinctes, elles ne sont que de vulgaires vrombissements que tu ne peux comprendre. Tes yeux les dévores du regard, s'imprégnant du mouvement de leurs lèvres pour essayer de leur arracher l'un ou l'autre mot. En vain. La baguette glisse délicatement entre tes doigts fins alors que tu te risques à l'utilisation d'un sortilège informulé. La douleur t'étreint presque aussitôt les tempes. Des palpitations fulgurantes. La voix s'éveille en toi. Elle résonne, lointaine et fantomatique. Des paillettes voilent ton regard, tes doigts se referment sur le vide, tes ongles blessent ta chaire. Tu chavires, des poches violacées soulignent ton regard éteints. Tu te raccroches aux mots prononcés. Dépourvu de sens. Ils s'alignent étrangement, répercutant des paroles qui ne veulent strictement rien dire. Ton don a ses failles sinueuses contre lesquels tu ne cesses de te heurter.  Tu es en chute libre. Tu as goûter aux pensées intimes d'autrui pour ne plus jamais parvenir à t'en passer. Maeve. Ton prénom se heurte à ta carcasse vive. Déconnectée de cette réalité, tu t'es perdue dans les abus d'un don que tu ne maîtrises que partiellement. réalité évanouie. Imperceptible. Un battement de cil. Les palpitations battent contre tes tempes. Les images défilent, saccadées et irréelle. Tu perds pied. Le contact de sa peau contre la tienne. Son corps se glisse derrière le sien alors qu'il fait basculer ton dos contre son torse. Ta respiration se calque à la sienne. Des battements de cœurs frappant à l'unisson. Un sifflement rassurant qui passe le seuil de tes lèvres. Un sifflement qui t'accroche et te débarrasse de cette voix dont tu ne parviens plus à te défaire. Un sifflement envoûtant qui aguiche ton âme et t'extrait à ta propre perdition. Tu dois arrêter tes conneries. Ta tête bascule contre son épaule. Tu respires profondément alors que tes doigts viennent s'agripper contre ses bras. Il est le gardien de ton secret. L'ultime victime de ton addiction. Je sais. Ta voix n'est qu'un murmure à peine audible. Tu sais mais tu t'y plonges, encore et encore, tu en uses et en abuses, tu en oublies les propres limites de ta magie pour assouvir des envies dévorantes. Bouffée et rongée par une curiosité maladive, tu te laisses ensevelir par la crainte de ne pas savoir ce qui se dit sur ta personne. Le doute plane au-dessus de chacune des conversations qui t'échappent. Tu as joué avec le feu. Tu as tenté le diable. Ce don que tu t'es accaparé est venu mettre en péril ta propre sécurité. Infâme curieuse, tombée dans les travers de tes défauts.
© SECTUMSEMPRA 2015



Dernière édition par Maeve McGonagall le Mar 25 Aoû - 17:12, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 252
⊱ PSEUDO : red stars. ; backwards (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) amortentia, mon bb momo.
⊱ AVATAR : cara delevingne.
⊱ COMPTES : freya.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans.
⊱ STATUT CIVIL : en relation libre avec sa meilleure amie, elle n'est vôtre qu'une journée avant de s'envoler.
⊱ SANG SORCIER : un sang pur qu'elle souille de bien des façons.
⊱ SCOLARITÉ : élève de cinquième année.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : attrapeuse dans l'équipe de serpentard, elle est aussi membre du club de chasse.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de saule, signe de malice, avec en son coeur un morceau de corne de licorne. elle mesure vingt-trois centimètres et est prédisposée à la métamorphose.
⊱ PATRONUS : un caméléon.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage, elle est tout le monde et personne à la fois.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 19:11

j'ai pas répondu à ton mp. j'ai dit: je vais le faire quand j'ai fini ma fiche mais j'avais oublié que les vip nous envahissaient ce soir. je suis désoléée. I love you I love you
mais étant donné que tu as phoebe en bouille avec ce choix de famille, je crois que c'est presque mieux que ma sarah. cat
bienvenue ici et bonne chance pour ta fiche. si jamais tu as des questions, tu sais ou me trouver.


i promise myself then, in that moment, that i will hold him forever, just like this, until all the pain and torture and suffering is gone, until he's given a chance to live the kind of life where no one can wound him this deeply ever again.  w/ tahereh mafi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 745
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : mcdonell.
⊱ COMPTES : le maître des potions.

⊱ ÂGE : vingt-trois ans.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement en couple avec melisandre, mais ce n'est qu'une façade pour cacher son couple avec freya et protéger celle qu'il aime.
⊱ SANG SORCIER : de sang-pur, mais il s'en moque.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année suivant le parcours des soins magiques dans le but de devenir un futur guérisseur (master, deuxième année).
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : capitaine et gardien de l'équipe de quidditch, joueur d'échecs vindicatif et duelliste émérite.
⊱ BAGUETTE : taillée dans le bois d'un vieux houx, elle contient en son coeur une moustache de fléreur et mesure près de vingt-neuf centimètres trois quart. Parfaitement rigide, elle est dit-on, prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : c'est un noble bélier.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 19:12

mcgonagaaaall, je dis oui I love you
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche
excellent choix d'avatar



    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    love is a smoke raised with the fume of sighs, being purged, a fire sparkling in lovers' eyes, being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, achoking gall, and a preserving sweet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t63-noirs-desirs-black#83
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 114
⊱ PSEUDO : VOYOU.
⊱ CRÉDITS : avatar: .Cranberry | Signature : alaska | Gif : tumblr
⊱ AVATAR : Phoebe Tonkin
⊱ COMPTES : Download.
⊱ ÂGE : Vingt six ans.
⊱ STATUT CIVIL : Célibataire. La voltige du cœur.
⊱ SANG SORCIER : Le sang écarlate, purifiée par une magie ancestrale prétendument souillée.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 19:17

Merciiii pour l'accueil
Pas de soucis ma jolie ♥ Envoie quand même, on ne sait jamais, un coup de foudre est si vite arrivé Arrow Je voulais attendre ta réponse, puis en voyant qu'elle n'était pas référencer, je me suis dis que tu n'en avais peut-être plus besoin
De toute façon, avec ou sans ta Sarah, je suis certaine que l'on pourra se trouver un lien de la mort qui tue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 252
⊱ PSEUDO : red stars. ; backwards (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) amortentia, mon bb momo.
⊱ AVATAR : cara delevingne.
⊱ COMPTES : freya.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans.
⊱ STATUT CIVIL : en relation libre avec sa meilleure amie, elle n'est vôtre qu'une journée avant de s'envoler.
⊱ SANG SORCIER : un sang pur qu'elle souille de bien des façons.
⊱ SCOLARITÉ : élève de cinquième année.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : attrapeuse dans l'équipe de serpentard, elle est aussi membre du club de chasse.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de saule, signe de malice, avec en son coeur un morceau de corne de licorne. elle mesure vingt-trois centimètres et est prédisposée à la métamorphose.
⊱ PATRONUS : un caméléon.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage, elle est tout le monde et personne à la fois.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 19:22

je dois vraiment finir la fiche de jade mais promis, dès que c'est fait, je m'occupe de toi. I love you
et sans soucis pour le lien, on se trouve ça.


i promise myself then, in that moment, that i will hold him forever, just like this, until all the pain and torture and suffering is gone, until he's given a chance to live the kind of life where no one can wound him this deeply ever again.  w/ tahereh mafi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 114
⊱ PSEUDO : VOYOU.
⊱ CRÉDITS : avatar: .Cranberry | Signature : alaska | Gif : tumblr
⊱ AVATAR : Phoebe Tonkin
⊱ COMPTES : Download.
⊱ ÂGE : Vingt six ans.
⊱ STATUT CIVIL : Célibataire. La voltige du cœur.
⊱ SANG SORCIER : Le sang écarlate, purifiée par une magie ancestrale prétendument souillée.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 20:17

Tssss. Tu m'agaces belle plante, parce qu'avec ce début de scénario, j'en ai l'eau à la bouche. Du coup, je vais attendre d'en savoir un peu plus avant de me plonger d'avantage sur cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 386
⊱ PSEUDO : amortentia (morgane)
⊱ CRÉDITS : manon jet'aime et hestia d'amour que j'aime fort
⊱ AVATAR : sophie turner
⊱ COMPTES : melisandre la grognasse

⊱ ÂGE : dix-neuf ans d'impureté et de dégoût.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, l'âme vide
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé
⊱ SCOLARITÉ : cinquième année
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : aucun, personne ne veut d'elle
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de pommier, avec pour coeur une écaille de sirène. elle mesure vingt centimètres et est prédisposée aux sortilèges défensifs.
⊱ PATRONUS : elle n'a jamais réussi à en produire un.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 20:55

tu hésites entre sarah, je te comprends totalement, ce scénario est trop néanmoins, je te dis juste que le choix de famille et phoebe la déesse gèrent. du coup si tu ne joues pas sarah, je vais baver sur ta maeve. What a Face
bienvenue et bonne chance pour ta fiche. I love you



    i wanna hide the truth, i wanna shelter you, but with the beast inside, there's nowhere we can hide. no matter what we breed, we still are made of greed, this is my kingdom come, this is my kingdom come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 114
⊱ PSEUDO : VOYOU.
⊱ CRÉDITS : avatar: .Cranberry | Signature : alaska | Gif : tumblr
⊱ AVATAR : Phoebe Tonkin
⊱ COMPTES : Download.
⊱ ÂGE : Vingt six ans.
⊱ STATUT CIVIL : Célibataire. La voltige du cœur.
⊱ SANG SORCIER : Le sang écarlate, purifiée par une magie ancestrale prétendument souillée.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Lun 24 Aoû - 21:29

Argh c'set de la torture, parce qu'en même temps, j'ai énormément d'idée pour le développement de Maeve la meuf, absolument pas indécise. Mh. Mh. Du coup, je pense que je vais poursuivre avec le bébé de mon invention, en espérant sincèrement que ta Sarah trouve preneur (ce dont je ne doute pas vraiment, parce qu'elle envoie du pâté).

SO. belle rousse, tu peux baver ♥ Aha. Merci beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 252
⊱ PSEUDO : red stars. ; backwards (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) amortentia, mon bb momo.
⊱ AVATAR : cara delevingne.
⊱ COMPTES : freya.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans.
⊱ STATUT CIVIL : en relation libre avec sa meilleure amie, elle n'est vôtre qu'une journée avant de s'envoler.
⊱ SANG SORCIER : un sang pur qu'elle souille de bien des façons.
⊱ SCOLARITÉ : élève de cinquième année.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : attrapeuse dans l'équipe de serpentard, elle est aussi membre du club de chasse.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de saule, signe de malice, avec en son coeur un morceau de corne de licorne. elle mesure vingt-trois centimètres et est prédisposée à la métamorphose.
⊱ PATRONUS : un caméléon.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage, elle est tout le monde et personne à la fois.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Mar 25 Aoû - 17:26


eh, mais qu'est-ce que tu es chouette, toi !

bref, t'es validé
ta plume, elle est juste sublime. I love you j'ai dévoré ta fiche, maeve est tellement mignonne et complexe à la fois.   franchement c'est une petite merveille et j'ai même une idée de lien pour elle et freya.   c'est avec grand plaisir que je te valide, bienvenue chez les lions.  

Félicitations petit hibou, tu es enfin validé ! Mais avant de rejoindre ta salle commune (ou la salle sur demande, je ne juge pas), je te conseille d’aller recenser ta carte chocogrenouille, pour que personne ne te la prenne. Les sorciers n’étant plus ce qu’ils étaient, on ne sait jamais. Bon, maintenant, on va essayer de t’intégrer comme il se doit. Tu vois ce couloir là-bas ? Dis-leur que tu viens de ma part et crées-toi un sujet de lien pour qu’on puisse venir t’harceler. C’est certainement pas avec ta tête de gland qu’ils vont s’approcher. Ensuite, si tu préfères la jouer à la meetic, viens créer des scénarios ou des semi-liens. C’est inutile ? Ah t’es un dur toi ! C’est bien. T’es surement dans l’équipe de quidittich, non ? Je te conseille d’aller réserver ta place dans l’équipe de ton choix. T’es peut-être un coincé au final… Va te recenser au bureau des préfets,  par là. Oh, tu appartiens à un de ces clubs inutiles dont personne ne connaît le nom ? Tu fais comme tu veux, petit hibou, j’ai autre chose à faire que te juger. Dis, j’ai déjà vu ta tête quelque part… Tu serais pas un sang-pur par hasard ? Un sang-mêlé ? Je te conseille d’aller te faire recenser la nature de ton sang. On ne veut pas de problème avec le gouvernement ! EH, pourquoi tes cheveux changent de couleur ? Encore une de ces erreurs génétiques… Les dons et malédicitons, c’est par ici.  Attends, t’as pas vraiment la tête d’un élève… Si t’es un adulte, va recenser ton métier et arrête de me faire perdre mon temps. Comment ça, t’es juste un peu barbu ? Ça explique tout. Je te conseille d’aller remplir ton dossier sur le parcours scolaire, ce serait bête que tu rates la prochaine sortie scolaire à cause de quelques poils. Et n'oublie pas d'aller faire un tour dans la coupe des quatre maisons pour réclamer tes points, ça serait bête de ne pas en profiter hein ? C'est par ici que ça se passe !

Voilà, je crois que tu as fini, petit hibou. C'était long et fastidieux mais tu es officiellement un élève de Hogwarts, pour le meilleur comme le pire. Il ne me reste plus qu’à te souhaiter bienvenue et bonne chance !
Juste une dernière chose : évite les problèmes, les murs te surveillent.
© SECTUMSEMPRA 2015



i promise myself then, in that moment, that i will hold him forever, just like this, until all the pain and torture and suffering is gone, until he's given a chance to live the kind of life where no one can wound him this deeply ever again.  w/ tahereh mafi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 114
⊱ PSEUDO : VOYOU.
⊱ CRÉDITS : avatar: .Cranberry | Signature : alaska | Gif : tumblr
⊱ AVATAR : Phoebe Tonkin
⊱ COMPTES : Download.
⊱ ÂGE : Vingt six ans.
⊱ STATUT CIVIL : Célibataire. La voltige du cœur.
⊱ SANG SORCIER : Le sang écarlate, purifiée par une magie ancestrale prétendument souillée.

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention Mar 25 Aoû - 17:30

Oh merci pour ces beaux compliments
J'ai hâte de voir quelle est ton idée pour Freya et Maeve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention

Revenir en haut Aller en bas

De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» De hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention
» peur de l abandon
» La peur de l’abandon
» Les films pour enfant qui ne font pas peur?
» Peur de dormir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
les lettres envoyées par hiboux
 :: Le miroir du risèd :: fiches validées
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :