Partagez| .

fairy-tales are not found (proserpine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 156
⊱ PSEUDO : heilwidis
⊱ CRÉDITS : (av) BADASS BEARD. (gifs) tumblr + heilwidis (sign) anaëlle.
⊱ AVATAR : la belle Saoirse Ronan
⊱ COMPTES : nous sommes seuls

⊱ ÂGE : une rose ou un pissenlit, selon les personnes qui m’entourent, de vingt-et-un ans, profitant encore de la rosée du matin et des gelées du soir
⊱ STATUT CIVIL : un petit oiseau a qui on ne coupera sans doute les ailes, une célibataire totalement réfractaire à un quelconque engagement et attachement
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé, moldue dans l'âme, sorcière dans l'esprit
⊱ SCOLARITÉ : huitième année de soins magiques, le rêve se concrétise
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : soprano peu douée à la chorale, cherchant encore sa place dans ce club
⊱ BAGUETTE : vingt-six centimètres et trente millimètre, bois de vigne, poil de Centaure
⊱ PATRONUS : un gigantesque lion de plus d'un mètre
⊱ DON MAGIQUE : double personnalité, un animagi, une jument blanche

MessageSujet: fairy-tales are not found (proserpine) Mar 25 Aoû - 22:11


proserpine eva pilliwickle

the scars that mark my body, they're silver and gold
âge, date et lieu de naissance — j'ai vu le jour il y a un peu plus de vingt-et-un ans aujourd'hui, ma mère a toujours affirmé que j'étais un cadeau du ciel, tombée dans le creux de ses bras tel une plume d'oiseau le jour de la Saint-Valentin, quelques part, perdu à quelques rues du centre ville de Manchester, mon anniversaire a donné mon père une raison de plus d'omettre cette fête, trop occupée à courser les autres sorciers nationalité et origines — je n'ai pas d’origines particulières, bien que mon père affirme que du sang français coule dans mes veines,  ce dont je ne suis pas convaincue le moins du monde, je me sens anglaise, juste anglaise sang de sorcier — ma mère est une moldue, effrayée du pouvoir que mon père possédait en lui, elle garde en elle cette frayeur que cette magie – malédiction – ne se retourne contre elle ou moi, sa jolie fleur maison à hogwarts — le Choixpeau hésita quelques instants, Gryffondor ? non, le courage m'est inconnu alors que lâcheté n'est pas un trait de ma personnalité, les serpents ne pouvaient accueillir un pissenlit comme moi, mon intelligence, elle, est loin d'être digne d'une Serdaigle, c'est donc par élimination qu'il cria Poufsouffle au reste du monde statut civil — l'amour m'est inconnu, une douce appréhension que je découvre peu à peu, au fil des années, attendant clef à ma serrure mais l'aurais-je déjà trouvé ? année scolaire et spécialité — je rentre cette année en huitième année en soins magiques, en espérant pouvoir devenir médicomage dans le futur, voir même infirmière dans l'établissement où j'ai fait mes études baguette magique — taillée dans un bois de vigne, symbole de fidélité, de vingt-six centimètres trente, finement sculptée et ornée de runes celtiques, contant un poil de Centaure avec une prédisposition aux soins de guérison patronus — la première fois que j'en fis apparaitre un, ce dernier avait la forme d'un cheval, ce qui n'avait rien d'étonnant, alors que, depuis un peu plus d'un an, cette brume prend la forme d'un gigantesque lion épouvantard — le vide, un trou sans fond, une longue descente vers les Enfers, sans point de retour amortencia — une fine odeur de vieux livres, rappelant ma tendre mère, cette pluie d'orage, l'écume des océans et une forte odeur indescriptible don magique — mon double, mon âme, mon havre de paix, je suis une aminagi depuis un peu plus d'un an, capable de prendre l'apparence d'une jument blanche comme l'écume mais redoutable comme un lion qualités et défauts — (+) affectueuse ϟ calme ϟ cultivée ϟ douce ϟ fidèle ϟ habile ϟ loyale ϟ volontaire (-) brutale ϟ colérique ϟ impatiente ϟ lunatique ϟ naïve ϟ râleuse ϟ sauvage ϟ sensible ϟ violente signe distinctif — prise de nombreuses folies nocturnes, je m'accorde des nuits dans la Forêt Interdite à courir au gré du vent, il n'est pas rare que je revienne le visage meurtri par les branches trop basse en plus de ma tache de naissance au creux de mon cou animal de compagnie — l'avantage d'être une personne comme moi, c'est que je me tiens moi-même compagnie crédits — heilwidis + tumblr + livejournal
- le dossier scolaire -

   ANNÉE D’ÉTUDE • j'ai eu la chance de ne jamais redoubler, je rentre donc en dernière année du Techniques Avancées des Sortilèges Supérieurs d’Éducation (TASSE) dans l’optique de continuer jusqu'au Capacité Éducatif des Roublards Final (CERF)
   OPTION CHOISIE • pensant que le français pouvait m'aider dans mon apprentissage des soins magiques – et pour faire plaisir à mon père – je me suis rendue compte que cette langue est plus complexe que je ne l'osais l'espérer, fort heureusement, j'ai choisi mes autres options, soit soins aux créatures magiques et l'étude des moldus, avec plus d'attentions
   NIVEAU SCOLAIRE • rare son les Poufsouffle qui se jugeront au dessus de la moyenne avec grande joie, nous ne sommes pas la maison la mieux placée pour exceller, il est du domaine des Serdaigle d'arriver à avoir une moyenne optimale à la fin de l'année, quant à moi, je pense me situer dans la moyenne en travaillant convenablement, jonglant entre mes sorties nocturnes, les études et les autres
   APPRÉCIATIONS • je n'ai jamais été une élève turbulente, j'ai toujours été très calme et disciplinée bien qu'il me soit déjà arrivée de me prendre quelques avertissements sans que je ne m'emporte contre eux puisque je suis parfaitement consciente mes erreurs et mes faits et gestes de plus, il n'a jamais été dans mes habitudes de faire perdre des points à ma maison
Le Brevet de Transplanage est un diplôme à référence international facultatif qu'il est possible de passer à partir de sa sixième année. L'examen consiste à transplaner dans un périmètre précis.
   BREVET DE TRANSPLANAGE • [❃] obtenu [] recalé

   
DEGRÉ DE POPULARITÉ : 37% ⊹ DEGRÉ DE FAYOTAGE : 14%

   EN QUELQUES LIGNES, MERCI DE NOUS INDIQUER LE CERCLE D'AMIS QUE VOUS AVEZ. ÊTES-VOUS PLUTÔT SOLITAIRE OU AVEZ-VOUS DE NOMBREUX AMIS ? COMMENT SONT VOS AMIS ET QUELLE RELATION ENTRETENEZ-VOUS AVEZ VOUS ? • j'ai quelques amis et quelques ennemis, je ne me suis jamais sentie dans le besoin de m'entourer d'une vingtaine de personnes pour me sentir bien, au contraire, je me serais sentie oppressée, observée, je pense pouvoir compter mes amis sur les doigts de ma main, je parle évidemment de ces personnes qui garderaient le plus terribles des secrets ou qui m'aideraient volontiers à mettre mes cadavres dans un placard pour me proposer une sortie à Pré-au-Lard par la suite, je suis principalement entourée de filles, les garçons ne se sont jamais réellement intéressée à moi, je suis sans doute pas assez jolie pour eux
à l'intérieur de ma pensine ≈ je suis encore un enfant : je n'aime pas le café préférant un thé ou un chocolat chaud ϟ mon endroit préféré du château est sans doute la bibliothèque, j'aime l'odeur des vieux livres qu'on peut y trouver et le silence qu'il y règne ϟ j'adore changer de couleurs de cheveux grâce à des colorations moldues que ma mère m'envoie, je suis restée une semaine avec des cheveux couleur barbe à papa sans en avoir honte ϟ je n'ai eu qu'un seul petit-ami en vingt-et-un ans et je m'en porte plutôt bien même si ma mère me répète sans cesse que je devrais faire un effort ϟ je fais partie de la chorale de l'école pour une raison qui m'est obscure, je ne me souviens plus avoir accepté de faire partie de ce club et j'y suis pourtant aujourd'hui forcée d'y aller en trainant les pieds ϟ porter des vêtements de couleurs est une grande passion, l'uniforme de l'école m'a toujours donné mauvaise mine ϟ mon repas préféré est sans doute le chili corne carne avec du riz, sans oublier l'incontournable jus de citrouilles de l'école ϟ depuis l'année dernière, je passe énormément de temps à l'infirmerie durant mes temps lire pour aider le personnel, ce qui m'a donné envie de prendre le relais une fois mes études achevée mais ce n'est qu'une utopie ϟ ma meilleure amie et aussi ma cousine paternelle, j'ai une confiance aveugle en elle
pseudo et prénom — Héloïse/heilwidis âge et région/pays — 20 ans/fr (npdc) comment as-tu découvert le forum ? — l'incontournable bazzart quel est ton avis sur le forum ? — il est magnifique, frais et jeune, un petit bijou ! quelle est ta fréquence de connexion par semaine ? — minimum 2j/7 ton personnage est — scénario () inventé (❉) ton avatar est — Saoirse Ronan, la belle un dernier mot —  
©️ SECTUMSEMPRA

   


   



Dernière édition par Proserpine Pilliwickle le Ven 27 Nov - 21:02, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t152-fairy-tales-are-not-fou
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 156
⊱ PSEUDO : heilwidis
⊱ CRÉDITS : (av) BADASS BEARD. (gifs) tumblr + heilwidis (sign) anaëlle.
⊱ AVATAR : la belle Saoirse Ronan
⊱ COMPTES : nous sommes seuls

⊱ ÂGE : une rose ou un pissenlit, selon les personnes qui m’entourent, de vingt-et-un ans, profitant encore de la rosée du matin et des gelées du soir
⊱ STATUT CIVIL : un petit oiseau a qui on ne coupera sans doute les ailes, une célibataire totalement réfractaire à un quelconque engagement et attachement
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé, moldue dans l'âme, sorcière dans l'esprit
⊱ SCOLARITÉ : huitième année de soins magiques, le rêve se concrétise
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : soprano peu douée à la chorale, cherchant encore sa place dans ce club
⊱ BAGUETTE : vingt-six centimètres et trente millimètre, bois de vigne, poil de Centaure
⊱ PATRONUS : un gigantesque lion de plus d'un mètre
⊱ DON MAGIQUE : double personnalité, un animagi, une jument blanche

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mar 25 Aoû - 22:11


l'écume des jours

one life ends, another begins


tu es l'enfant de quelqu'un donc tu ne peux pas être personne
Maman,
Je t’écris cette lettre alors que je suis encore dans le train. J’espère pouvoir te l’envoyer demain mais peut-être n’arrivera-t-elle jamais car elle n’aura plus lieu d’être. Je ne voulais pas te décevoir, partir loin de toi et papa. Vous me manquez déjà alors que je ne vous ai quitté il n’y a qu’une heure, à peine. Je suis effrayée à l’idée de rester dans cette immense château dont on m’a tant parlé, dont papa est si fier. J’ai peur de rester seule, de ne pas me faire d’amis, d’être si banale dans ce monde remplie de magie alors que j'avais toujours eu cette impression d'être spéciale chez nous. Il y a quelques autres élèves avec moi, dans la cabine mais ils se connaissent déjà et ne m’adressent pas la parole, je suis bien trop timide pour oser leur demander quoi que ce soit. Je ne connais pas leur prénom parce que je n’écoute pas réellement ce qu’ils disent. Et si je n’étais pas digne d’être une élève de Poudlard ? Je me pose tellement de questions pour ne trouver aucune réponse…
En espérant que tu me répondes, que tes quelques mots puissent me réconforter. Papa te montrera comment s’y prendre avec le hibou pour que puisse m’écrire souvent.
Je t’aime.

« Proserpine Pilliwickle ? » Je sursautai, bousculant ma voisine qui grogna avant de me pousser. J’étais tétanisée par la peur, mes jambes refusaient de répondre à mon cerveau qui, lui, voulait finir rapidement cette histoire pour pouvoir vaguer à ses occupations habituelles. Je sentis une main dans mon dos qui m’obligea à faire un pas en avant. Les autres s’écartèrent pour me laisser passer. Je gravis les quelques marches pour rejoindre l’estrade et, rapidement, je posai mes fesses sur le tabouret prévu à cet effet. Le professeur me regarda du coin de l’œil avant de poser le Choixpeau sur ma tête. « Une Pilliwickle ! » Je sursautai une nouvelle fois alors que les autres avaient été aussi étonnés que moi de l’entendre crier de cette façon pour une petite sorcière comme moi « Je me souviens de ton père. Et de ton oncle, aussi. » Son ton était plus discret, il ne s’adressait qu’à moi et je n’en étais pas mécontente. « Voyons voir… hum… je ne vois pas de courage digne d’un Gryffondor, bien que ta force mentale soit très impressionnante, je te félicite petite. » J’avalai ma salive en levant les yeux vers lui alors que le silence s’était installé dans le Grande Salle. Pourquoi prenait-il autant de temps ? Il avait envoyé d’autre personne dans une maison à peine fut-il posé sur leur tête. « Silence ! Tu penses beaucoup trop ! Bien. Peut-être serais-tu digne d’être un serpent ? Oui… tu n’es peut-être pas aussi rusé qu’un renard mais tu dois être capable de te déferre des liens que les autres pourraient tisser autour de toi… POUFSOUFFLE ! » Il avait crié le nom de la maison des blaireaux sans que je m’y attende. Tout ceci pour m’envoyer dans une maison qui n’était pas celle à laquelle il pensait. Des applaudissements retentirent dans la grande salle alors que les autres Poufsouffles se levèrent en criant pour m’accueillir. « Bienvenue ! » dit l’un d’eux en me serrant dans ses bras avant de me laisser une place à côté de lui. « Tu vas voir, tu seras comme chez toi, parmi nous, je ferai tout pour ! » dit un autre en me serrant énergiquement la main.


nous pouvons juger le cœur d’un homme par son comportement envers les animaux
Je frappai trois coups à la porte de la classe. Je piétinai sur place. J’étais à la fois anxieuse mais aussi excitée par ce que j’étais en train d’accomplir. Je n’avais que dix-huit ans et il m’arrivait de ne plus y croire, de perdre espoir sur mon sort, que je n’allais pas y arriver et que j’avais simplement fait perdre du temps à mon professeur qui aurait pu offrir ses précieuses heures à une autre personne plus douée, plus courageuse. « Entre, Persopine. » Je poussai la porte avant de la refermer rapidement pour m’avancer dans la classe vide. Le professeur de métamorphose était penché sur des parchemins et semblait absorbé par sa lecture. Je posai mon sac de cours sur l’une des tables, il pensait un poids de voleur, je devais engloutir des encyclopédies entières sur les chevaux comprendre leur fonctionnement et leur instinct. Qui l’eut cru. Lorsque nous avions commencé que j’allais prendre vingt centimètres de plus, que j’allais être couverte de poils et capable de courir de longues distances sans me fatiguer pour autant. Le professeur leva les yeux pour retirer ses lunettes et m’observa quelques instants. « Comment te sens-tu, aujourd’hui ? Je t’ai trouvé distraite pendant le cours. » Je me mordis la lèvre. Il était vrai que je n’avais pas écouté un traitre mot mais je m’en portais plutôt bien, ce n’était qu’une simple remise à niveau puisque je savais tout ce qui avait à savoir sur les animagus. « Oui, je suis désolée… mais je vous rendrais le devoir même si je pense que vous savez ce que je vaux sur le sujet, professeur. » Il sourit un peu en hochant la tête avant de se lever. « Persopine, ne pense que tout est acquis. Ce que nous sommes en train de faire n’est pas donné à tout le monde, loin de là. Je savais que tu étais assez forte pour ce genre d’épreuve physique comme mentale. J’aurais refusé d’autres élèves de ton année, de ton âge s’il n’avait pas cette capacité de faire la part des choses, comme tu le fais. J’ai douté, comme tu dois douter, constamment, de tout ce que tu vies. Parfois, tu auras l’impression que c’est un don de la nature et parfois, se sera ton plus grand fardeau. Si ça venait à se savoir, les autres te verraient d’une autre façon, te considéreraient comme une seule et même personne, celle que tu as toujours caché : cette bête qui est prête à se battre pour aider son prochain ou s’aider soi-même. Tu comprends ? » En toute réponse, je hochai la tête sans réellement savoir qu’il avait raison, sur toute la ligne.


il faut accepter les déceptions passagères mais conserver l'espoir pour l'éternité.
Alors que le professeur MacGonagall rentra dans la serre, un silence de marbre tomba. Elle avait toujours été un symbole de sévérité et de respect mais elle était sans doute l’un des professeurs que j’appréciais le plus dans toute l’école. « Bonjour à tous et bienvenue pour cette nouvelle année. Vous n’êtes pas sans savoir que vous avez certainement choisi l’un des cursus les plus compliqué de l’école et certains d’entre vous voudront certainement se réorienter après quelques mois parmi ses rangs, c'est pour cela que ce premier cour se passera uniquement entre nous avant d’accueillir les autres filières ayant le même programme. Mais que viens fait la botanique dans cette filière, me diriez-vous ? et, surtout pourquoi a-t-elle de l’importance ? Ne pensez pas sortir d’ici, le diplôme en poche, et exercez directement vos savoirs, il vous faudra sans doute des années avant de pouvoir atteindre votre objectif final, quel qu’il soit. Vous passerez des étapes désagréables comme devoir préparer dans un temps record des filtres, par exemple. L’un d’entre vous peut-il me citer l’un des plus célèbres à base de mandragores ? » Le philtre régénérateur à la mandragore, dis-je pour moi-même. Plusieurs mains se levèrent, principalement des lions et des aigles, elle interrogea cependant un Serpentard qui répondit juste à la question sans pour autant donner plus amples explications. « Est-ce que quelqu’un peut me donner ses propriétés puisque monsieur Malfoy ne veut visiblement participer d’avantage. Je lui accorde cependant dix points pour sa maison. Peut-être que miss Pilliwickle peut nous faire partager son savoir ? » Je relevai la tête, prise d’une soudaine panique. Je détestai prendre la parole devant tant de personne, de peur que si ma réponse était étonnée, j’allais être la risée de la licence. « Le philtre mandragore est fabriquée à partir de mandragores ayant atteint leur maturité et qui permet de guérir les personnes qui ont été pétrifiées, il est assez compliqué mais pas insurmontable pour autant. » Le professeur m’adressa un sourire alors que ma voisine me donna un coup de coude pour me féliciter. « Excellent, vingt point pour Poufsouffle. Nos mandragores sont adultes, je vous conseille donc d’ajuster correctement vos cache-oreilles, je ne serais pas responsable d’un quelconque accident, n’oubliez pas qu’un cri d’une mandragore comme celle que vous avez devant vous peut mettre fin à vos jours. »

❃❃❃

Il n’était pas rare de voir un capharnaüm comme celui-ci après un match de Quidditch, surtout lorsqu’il s’était déroulé sous une pluie battante. Quelques jours avaient été sérieusement amochés, le match avait été d’une rare violence. L’infirmerie était bondée et j’arrivai à peine à mettre un pied devant l’autre pour aller mettre ma veste sur le porte manteau. « Proserpine, te voilà ! » L’infirmier semblait soulagé de ma voir, une première, il détestait que je reste dans ses pattes. « Tu peux t’occuper du cinquième lit, il n’a pas grand-chose, tu devrais t’en sortir. » Je hochai la tête, un sourire jusqu’aux oreilles, c’était la première fois qu’il m’envoyait de son plein gré pour aider autrui. J’enfilai une blouse, qui ressemblait plus à un tablier à mes yeux, pour aller vers le cinquième lit où se tenait Samson. Je lâchai un soupire. Si Camille venait à le savoir, elle m’en ferait tout un cinéma pour en savoir un peu plus sur lui. Mais que lui trouvait-elle. « Regardez qui voilà, Proserpine Pilliwickle, la discrète cousine de cette collante de Camille. Comment vas-tu ? » Je fronçai les sourcils. « Fais attention à ce que tu dis, toi. » Je sortis l’un des cotons d’une jarre de verre pour l’imbiber de liquide transparent. Je posai ce dernier sur l’une de ses plaies en prenant bien soin d’appuyer sur celle-ci. Il grimaça. « Quelle violence ! » Il éclata de rire, c’était le seul à s’esclaffait de la sorte. « Mais vas-tu arrêter de faire l’idiot ? Je suis ici… » Il me coupa la parole sans honte. « Pour aider les autres, je le sais, mais tu m’as déjà aidé. » Mon cerveau s’accéléra et je fus prise d’une violente panique que j’essayais de cacher. Je me contentai de froncer les sourcils. « Je sais que je n’ai pas toujours été clément et que je ne t’ai jamais remercié mais… ça a été une période assez compliqué pour moi. Ma… mère était un peu comme ma meilleure amie, même si je ne la voyais jamais et t’avoir à côté de moi m’a fait du bien… tu ne cherchais pas à me réconforter, tu étais juste là, à attendre que ça aille mieux et tu n’as jamais rien demandé en retour. » Mon cœur reprit un rythme normal alors que je me hâtais à nettoyer le sang de sa joue. « Tu veux venir avec moi à la sortie de Pré-au-Lard ? Question que l’on soit quitte. » Je levai les yeux vers lui. Qu’attendait-il au juste ? Je secouai la tête. « Non. » Il me regarda, étonné de ma réponse comme je l’étais aussi. « Si tu veux qu’on soit quitte, invite Camille à sortir avec toi, pas moi, laisse-lui une chance. Mais si jamais tu t’avises de lui faire du mal, tu auras affaire à moi et tu risques de le regretter amèrement. »


on ne peut prétendre maîtriser un cheval, tant qu'on ne se maîtrise pas soi-même
J’avais les pieds froids et les jambes en cotons. J’avais l’impression de ne pas avoir couru depuis des lustres alors que ma dernière course folle ne remontait qu'à quelques jours, une semaine tout au plus. Je glissai mes pieds dans mes bottes fourrées pour prendre un sweatshirt bordeaux que j’avais laissé préalablement au pied de mon lit pour ensuite me glisser hors du dortoir. Je descendis les quelques marches avant de rejoindre la Salle Commune noire et jaune. Je m’en voulais de garder ce secret pour moi et de ne pas partager cette expérience avec eux, leurs donner des conseils sur la méthode à suivre pour les plus curieux ou amuser les plus jeunes en leurs racontant la première fois que je me suis retrouvée debout sur quatre sabots. Mais je voulais garder ceci pour moi, que mon don soit unique. Je n’étais qu’une simple égoïste. Je pris les escaliers pour essayer de remonter vers l’une des sorties du château. Les escaliers étaient calmes, à cette heure-ci, ils n’avaient plus la force de me faire tourner en rond dans cette immenses bâtisses et, comme si ces derniers savaient que j’avais besoin de cette vitale sortie, que je ne survivrai pas à une nouvelle nuit enfermée entre quatre murs. J’empruntais un nouvel escalier qui me conduisit jusqu’à la cour intérieur du château que je traversai rapidement, de peur que me faire prendre par la ronde des professeurs et des préfets. Je sortis ma baguette pour murmurer Lumos ! afin que le bout de celle-ci n’éclaire mon chemin. J’atterris dans le hall où se trouvait la porte menant à la Grande Salle, celle en face de celle-ci était le chemin vers la liberté. Je poussai la porte de bois qui grinça à en réveiller un dragon sourd. Je me mordis la lèvre avant de me glisser en dehors de l’établissement. Délicatement, je fermai la porte pour m’appuyer contre celle-ci, profitant du vent qui me caressait le visage. Il ne me fallut que quelques secondes pour dévaler les quelques marches pour rejoindre rapidement le parc. Je bondis et mon apparence changea avec une facilité qui en était presque affolante. Cela faisait maintenant un an que j’avais appris à contrôler ce cadeau de la nature, un an que je pouvais exploser en courant comme je n’avais jamais couru auparavant. Mes cheveux blonds poussèrent à une vitesse folle tout en prenant la couleur de l’écume alors que mes bras et mes jambes s’amincirent tout en se recouvrant de poils blancs immaculés. Je fis quelques pas en titubant avant de lever la tête pour senti le vent qui me caressait. Il était temps.

Je pouvais courir chaque jour un peu plus longtemps avant que mes jambes ne tremblent et menacent de me lâcher. J’avais le souffle régulier à présent alors que mes premières sorties furent un véritable enfer pour mes poumons qui me brulaient comme un fer à chaud. La forêt était mon endroit favori, il était caché aux yeux des curieux et j’avais l’impression d’être intouchable par les autres animaux de la forêt qui pouvaient pourtant me prendre comme pour proie et me chasser comme un lapin. Je pris le galop dans une belle ligne droite, c’était un chemin visiblement emprunté à mainte reprise puisqu’il était comme gravé dans la terre. Le vent était doux, il serait sans doute l’un des derniers de son espèce avant que l’hiver ne tombe pour de bon. Les mètres passaient et ma cadence s’accélérait. Je ne m’emmêlais plus les jambes, j’étais en parfaite harmonie avec mon nouveau corps. Mes quatre pieds décollèrent du sol. Un instinct primaire de joie. Avant que je puisse commencer mon apprentissage, on m’avait vivement recommandé de me renseigner sur ce qu’il allait être mon double, ce que je fis pendant plus de trois mois, mangeant des encyclopédies entières sur l’histoire de cette espèce que je trouvais de plus en plus fascinante au fil de mes lectures. Mes oreilles s’agitèrent alors qu’un bruit se faisait proche. Je m’arrêtai rapidement en baissant les oreilles, le cou tendu, prête à mordre si le besoin était. Des Centaures. Je baissai ma tête vers le sol en les voyant s’approcher de moi alors que mes oreilles tombèrent, signe de soumission chez les chevaux. Il est inutile de s'encombrer d'histoire avec eux, pensais-je en écoutant leurs sabots s’enfoncer dans la boue. Le plus grand d’entre eux s’approcha de moi, m’obligeant à faire un pas en arrière pour éviter de me faire marcher dessus. Je ronflai, c’était instinctif sous cette forme lorsque que j’étais effrayée. « Que fais-tu ici, Humaine ? » Je relevai la tête. Comment avait-t-il pu deviner ? Il n’y avait donc pas d’autres chevaux normaux dans la Forêt Interdite ? Je répondis d’un simple hennissement, faible et à peine audible. Je suis désolée, voulait-il dire. Le grand Centaure se tourna vers ses compagnons qui avaient commencé à m’encercler. Il leur fit un signe de la main, montrant que je ne représentais visiblement pas une menace pour leur groupe. « Je pensais qu’il était interdit aux élèves de se rendre dans cette forêt sans être accompagnés. Peut-être devrais-je en parler à Dumbledore lorsqu’il me fera sa prochaine visite de courtoisie ? » Sa menace ne m’affecta pas. Il ne savait pas qui j’étais. Je hennis de façon plus ferme, les oreilles collées contre la nuque. Je me dressai sur mes jambes arrière pour être plus imposante, un semblant de défense qui allait les contrarier plus qu'ils ne l'étaient sans doute déjà. Mais il sembla pas impressionné, ma réaction plus décrocha un simple sourire avant de partir, accompagné des autres demi-hommes, comme rien ne s'était passé.

❃❃❃

« Proserpine ! Où étais-tu ? nous étions morts d’inquiétudes en voyant que tu n’étais pas dans ton lit quand nous nous sommes réveillés ! » J’avais à peine le temps de me remettre de mes émotions que l’on m’assommait de questions. Ce n’était pas la première fois que la remarque m’était faite et je devais redoubler d’imagination à chaque fois dans l’espoir de ne pas me vendre. « Je me suis levée très tôt. » lui répondis-je tout en m'assaillant à côté d'un Serdaigle en plein débat avec l'un des notres. Je pris mon assiette pour me servir des œufs brouillés, quelques tranches de bacons et des galettes de pommes de terre. Cette sortie m'avait ouvert l'appétit. Je piquai grâce à ma fourchette l'un des saucisse de mon amie, assise en face de moi, qui avait un sourcil haussé, m’incitant à continuer du regard. « Je suis allée à l’infirmerie pour voir si il n’avait pas besoin de mon aide, ça te va comme explications, maman ? » Je croquai dans la saucisse en lui adressant un clin d’œil complice, c’est du moins l’impression que je voulais lui donner.


il y a pire qu'un garçon qui vous déteste : c'est celui qui vous aime
J'entendis un cri étouffé derrière moi. Surprise, je fis un écart, me cognant le flan sur l'arbre à côté de moi. Un hennissement de douleur. Je me redressai sur mes quatre sabot, les oreilles aux aguets, bougeant dans tous les sens. Un nouveau cri venant du nord me fit aller dans cette direction au petit trot. Je zigzaguai entre les arbres pour arriver devant une scène horrifique : quelqu'un se dressai face à l'un de ses loups, que j'avais déjà aperçu plus tôt dans la nuit, plus grand que la normale et aussi féroce qu'un loup-garou. Je baissai les oreilles. Hors de question que je mêle de cette histoire. Le loup grogna alors que le garçon eut un mouvement de recul, il finit par tomber sur les fesses, faisant voler sa baguette à quelques mètres plus loin. Je piaffai avant de sortir de ma cachette pour bousculer le loup qui tituba sous le choc. Je tournai la tête en hennissant vers le garçon. Fuis ! hurlai-je sans qu'il puisse me comprendre. C'était Samson, ce maudit joueur de Quidditch trop collant, toujours pendu à l'infirmerie, le corps brisé par le sport. Prise au dépourvu, je ne prêtai plus attention au monstre. « Attention ! » Trop tard. Le loup bondit sur moi pour m'attraper l'encolure de ses crocs puissants. Je hurlai intérieurement alors qu'un simple son de détresse raisonna dans la forêt. Je secouai la tête pour dégager cet animal en me cabrant ou levant les postérieurs mais rien n'y fit, il était comme prêt à en finir avec moi, contrarié de l'avoir dérangé dans sa chasse. Mon corps se faisait de plus en plus lourd et les forces me maquaient. Un dernier acte me poussa à foncer contre l'un des grands arbres de la forêt à quelques mètres de nous, le loup, écrasé entre le chêne et moi-même, lâcha prise en jappant. Un dernier élan de courage me fit cabrer devant cette sale bête qui me méritait que la mort, mais ma conscience me rattrapa. Si cet idiot de joueur de Quidditch n'était pas venu jusqu'ici, rien de tout ceci ne serait arrivé. Mes sabots s'écrasèrent à quelques centimètres du loup qui se leva précipitamment d'un pas boiteux. Je me tournai vers Samson qui avait regardé pacifiquement la scène, toujours à terre. Je m'approchai un peu, les oreilles en arrières, boitant, pour le renifler comme le ferait un animal. Encore sonné parce qu'il venait de se passer, il me regarda quelques instants avant de finir par dire : « Merci. » Il approcha sa main pour me caresser le front mais je lui lançai un hennissement. Si j'avais été sous ma forme humaine, celui-ci aurait certainement ressemblé à un sermon. Idiot de joueur de Quidditch, pensai-je en m'éloignant.
© SECTUMSEMPRA 2015



Dernière édition par Proserpine Pilliwickle le Ven 27 Nov - 21:19, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t152-fairy-tales-are-not-fou
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 252
⊱ PSEUDO : red stars. ; backwards (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) amortentia, mon bb momo.
⊱ AVATAR : cara delevingne.
⊱ COMPTES : freya.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans.
⊱ STATUT CIVIL : en relation libre avec sa meilleure amie, elle n'est vôtre qu'une journée avant de s'envoler.
⊱ SANG SORCIER : un sang pur qu'elle souille de bien des façons.
⊱ SCOLARITÉ : élève de cinquième année.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : attrapeuse dans l'équipe de serpentard, elle est aussi membre du club de chasse.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de saule, signe de malice, avec en son coeur un morceau de corne de licorne. elle mesure vingt-trois centimètres et est prédisposée à la métamorphose.
⊱ PATRONUS : un caméléon.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage, elle est tout le monde et personne à la fois.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mar 25 Aoû - 22:25

une deuxième emma. I love you cela se jouera à la meilleure fiche, pour la compétition.
le pseudo m'a fait sourire, j'ai hâte de voir ce que tu nous prépares.
bienvenue ici et bonne chance pour ta fiche. cat si tu as des questions, n'hésite pas à me mporner.


i promise myself then, in that moment, that i will hold him forever, just like this, until all the pain and torture and suffering is gone, until he's given a chance to live the kind of life where no one can wound him this deeply ever again.  w/ tahereh mafi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 284
⊱ PSEUDO : j'ai trop de pseudo sur la toile, mais le dernier en date est "gasoline."
⊱ CRÉDITS : eylika. (avatar)
⊱ AVATAR : douglas booth.
⊱ COMPTES : sans double compte, un seul suffit largement pour le moment.
⊱ ÂGE : vingt cinq petites années au compteur, pourtant il se sent très vieux.
⊱ STATUT CIVIL : ce blond est quelqu'un de difficile, qui préfère passer d'une fille à une autre plutôt que de penser à une relation sérieuse. mais ça c'était avant qu'une jolie rousse décide de faire du ménage là-dedans.
⊱ SANG SORCIER : sang-pur dont il est fière, bien que d'après son père il ne mérite pas de porter ce rang.
⊱ SCOLARITÉ : élève en douzième année, pratique un cerf avec spécialisation dans les sciences occultes.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : il participe au club de duel ainsi que celui d'astrologie.
⊱ BAGUETTE : le bois est celui d'un chêne blanc, preuve de son endurance, le coeur de sa baguette est une écaille de sirène. elle mesure entre vingt cinq et trente cinq centimètre, c'est une baguette rigide et obéissante, elle est prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : une panthère.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mar 25 Aoû - 22:28

bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t115-un-serpentard-refoule-c
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 156
⊱ PSEUDO : heilwidis
⊱ CRÉDITS : (av) BADASS BEARD. (gifs) tumblr + heilwidis (sign) anaëlle.
⊱ AVATAR : la belle Saoirse Ronan
⊱ COMPTES : nous sommes seuls

⊱ ÂGE : une rose ou un pissenlit, selon les personnes qui m’entourent, de vingt-et-un ans, profitant encore de la rosée du matin et des gelées du soir
⊱ STATUT CIVIL : un petit oiseau a qui on ne coupera sans doute les ailes, une célibataire totalement réfractaire à un quelconque engagement et attachement
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé, moldue dans l'âme, sorcière dans l'esprit
⊱ SCOLARITÉ : huitième année de soins magiques, le rêve se concrétise
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : soprano peu douée à la chorale, cherchant encore sa place dans ce club
⊱ BAGUETTE : vingt-six centimètres et trente millimètre, bois de vigne, poil de Centaure
⊱ PATRONUS : un gigantesque lion de plus d'un mètre
⊱ DON MAGIQUE : double personnalité, un animagi, une jument blanche

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mar 25 Aoû - 23:02

Jade – oh, je n'avais pas vu qu'Emma était déjà tentée, je ne vais pas déranger la personne l'ayant choisi avant moi, je change pour Saoirse Ronan, si cette dernière est toujours libre
Hermès – merci beaucoup


Dernière édition par Proserpine Pilliwickle le Mer 26 Aoû - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t152-fairy-tales-are-not-fou
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 821
⊱ PSEUDO : sweet nothing (bé)
⊱ CRÉDITS : timeless (avatar) ; tumblr (gifs)
⊱ AVATAR : gemma arterton
⊱ COMPTES : blaise finnigan, le beau gosse
⊱ ÂGE : vingt-quatre ans.
⊱ STATUT CIVIL : libre comme l'air, elle aime jouer de ses traits fins et raffinés.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé, cela ne l'a jamais dérangé, ce n'est pas ça qui fait un grand sorcier.
⊱ SCOLARITÉ : onzième année, elle étudie la justice magique dans le but d'embrasser une belle et grande carrière au Ministère, sans savoir encore réellement par le biais de quel métier. cependant elle rêve du poste de ministre de la magie, rien que ça.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne préfète de serpentard, elle est également dans le club d'échecs depuis son arrivée à poudlard et fait partie du club de chasse depuis sa cinquième année.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est en bois de rosier, en son coeur un cheveu de vélane, mesurant vingt-deux centimètres et demi, relativement souple. prédisposée aux sortilèges informulés dans lesquels elle excelle.
⊱ PATRONUS : dès sa quatrième année, elle réussit à produire un patronus presque complet qui aujourd'hui prend la forme d'un cerf majestueux.
⊱ DON MAGIQUE : princesse des reptiles, elle a le don d'enchanter les sangs-froids grâce au fourchelangue, don lui provenant de sa véritable filiation, héritière de salazar, fille bâtarde d'Hector Gaunt. faculté qu'elle peine encore à maîtriser et dont elle ignore plus ou moins l’existence.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mar 25 Aoû - 23:29

bienvenuuuue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t132-fear-of-a-name-only-inc
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 74
⊱ PSEUDO : malfoy, émilie.
⊱ CRÉDITS : (av)@crick/(sign)@tumblr
⊱ AVATAR : dominic sherwood.
⊱ COMPTES : .
⊱ ÂGE : vingt-trois années que le sorcier est né, qu'il erre tel une âme damnée en quête de reconnaissance et de gloire éternelle.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, coureur de jupons. amant volage et misogyne. coeur de pierre, imprenable. et pourtant, les choses pourraient bien changer plus rapidement qu'il ne le croit.
⊱ SANG SORCIER : pur, toujours pur. relativement attaché à cette pureté qu'il prône et exhibe, il n'en reste pas moins plutôt tolérant. parfois.
⊱ SCOLARITÉ : il vise le plus haut, comme toujours. désormais détenteur d'une licence, il se lance à l'assaut du baton. brillant élève, il ne doute pas d'y arriver.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : étudiant en justice magique, il compte bien s'y faire sa place et ce, au détriment des envies de ses aînés. il participe également au club d'échecs et de duels.
⊱ PATRONUS : une hyène, sauvage et insaisissable. redoutable, sournoise. vicieuse. prête à tout pour gagner. peu imposante mais pourtant diablement sanguinaire.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mer 26 Aoû - 0:08

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 78
⊱ PSEUDO : verlaine (jules)
⊱ CRÉDITS : crick (ava) little wolf (signa)
⊱ AVATAR : lily collins
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt trois ans, déjà.
⊱ STATUT CIVIL : le seul homme dans sa vie est son père, elle ne n'a pas assez confiance pour donner de l'importance à un autre.
⊱ SANG SORCIER : sang mêlée, les rowan n'ont jamais porté d'importance au sang, adaline considère cette mixité comme son héritage.
⊱ SCOLARITÉ : dixième année, spécialisée dans la zoologie, dans le but de travailler dans la rechercher d'espèces disparues.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : poursuiveuse pour l'équipe de quidditch de serdaigle.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mer 26 Aoû - 1:09

saoirse est parfaite I love you
j'adooore le pseudo !
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 386
⊱ PSEUDO : amortentia (morgane)
⊱ CRÉDITS : manon jet'aime et hestia d'amour que j'aime fort
⊱ AVATAR : sophie turner
⊱ COMPTES : melisandre la grognasse

⊱ ÂGE : dix-neuf ans d'impureté et de dégoût.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, l'âme vide
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé
⊱ SCOLARITÉ : cinquième année
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : aucun, personne ne veut d'elle
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de pommier, avec pour coeur une écaille de sirène. elle mesure vingt centimètres et est prédisposée aux sortilèges défensifs.
⊱ PATRONUS : elle n'a jamais réussi à en produire un.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mer 26 Aoû - 1:58

saoirse est totalement parfaite, je l'aime tellement. et puis ton pseudo, et poufsouffle.
bienvenue et bonne chance pour ta fiche. I love you



    i wanna hide the truth, i wanna shelter you, but with the beast inside, there's nowhere we can hide. no matter what we breed, we still are made of greed, this is my kingdom come, this is my kingdom come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 600
⊱ PSEUDO : crawley, élodie
⊱ CRÉDITS : rose red
⊱ AVATAR : jennifer morrison
⊱ COMPTES : un seul pour le moment

⊱ ÂGE : trente sept années qu'elle brille
⊱ STATUT CIVIL : veuve depuis quelques années
⊱ SANG SORCIER : pur, l'excellence coule en elle
⊱ PROFESSION : professeur de sortilèges et enchantements, également en charge de la chorale de l'école et du cours d'étude des runes
⊱ ANCIENNE MAISON : ancienne poufsouffle, une honte pour sa famille
⊱ BAGUETTE : en bois de cèdre et possédant en son coeur une larme de licorne, mesurant près de vingt-huit centimètres, la baguette d'elera est spécialisée dans les enchantements
⊱ PATRONUS : un doberman, puissant et dangereux

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mer 26 Aoû - 9:24

Ce pseudo Et Saoirse est bien trop sublime pour être si rare sur les forums
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 339
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : pedro pascal.
⊱ COMPTES : tommen.

⊱ ÂGE : quarante et une années.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement veuf célibataire, officieusement en relation cachée avec une collègue dont il tait le nom.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ PROFESSION : maître des potions, concepteur d'antidotes et directeur de la maison slytherin, anciennement auror de renom.
⊱ ANCIENNE MAISON : il fit ses études sous l'enseigne du serpent.
⊱ BAGUETTE : bois de cyprès, larme de licorne, elle mesure vingt-sept centimètres et demi et se veut prédisposer aux maléfices.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'un chat.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage de naissance, il peut prendre la forme qu'il souhaite et ses transformations trahissent ses émotions.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Mer 26 Aoû - 10:25

saoirse I love you
et ce choix de pseudo, j'approuve
je te souhaite la bienvenue parmi nous !



    I didn’t realize you were a poet… For your paramour? ◈ ambition and power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t88-iron-prince-aldrige-sr#1
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 156
⊱ PSEUDO : heilwidis
⊱ CRÉDITS : (av) BADASS BEARD. (gifs) tumblr + heilwidis (sign) anaëlle.
⊱ AVATAR : la belle Saoirse Ronan
⊱ COMPTES : nous sommes seuls

⊱ ÂGE : une rose ou un pissenlit, selon les personnes qui m’entourent, de vingt-et-un ans, profitant encore de la rosée du matin et des gelées du soir
⊱ STATUT CIVIL : un petit oiseau a qui on ne coupera sans doute les ailes, une célibataire totalement réfractaire à un quelconque engagement et attachement
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé, moldue dans l'âme, sorcière dans l'esprit
⊱ SCOLARITÉ : huitième année de soins magiques, le rêve se concrétise
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : soprano peu douée à la chorale, cherchant encore sa place dans ce club
⊱ BAGUETTE : vingt-six centimètres et trente millimètre, bois de vigne, poil de Centaure
⊱ PATRONUS : un gigantesque lion de plus d'un mètre
⊱ DON MAGIQUE : double personnalité, un animagi, une jument blanche

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Jeu 27 Aoû - 16:34

Je vous remercie tous du fond du cœur, il est vrai que Saoirse est bien rare sur les forums, c'est dommage car elle est vraiment splendide mais tant mieux pour ma petite Proserpine, va-t-on dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t152-fairy-tales-are-not-fou
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 82
⊱ PSEUDO : spf. ça va et ça vient selon mes envies.
⊱ CRÉDITS : Foolish Pleasure pour l'avatar. xxx pour la signature.
⊱ AVATAR : la magnifique elizabeth olsen.
⊱ COMPTES : seul et unique.
⊱ ÂGE : le temps coule malheureusement beaucoup trop rapidement. déjà vingt-deux longues années d’écoulées. passé trop rapidement, mais sans regret.
⊱ STATUT CIVIL : éternelle célibataire en quête de la bonne personne qui noie son absence de sentiments dans des relations de courtes durées.
⊱ SANG SORCIER : ce n'est un secret pour personne. la jeune femme est de sang mêlée et en est très fière.
⊱ SCOLARITÉ : jeune neuvième année. elle passera tres bientôt les buses afin d'accéder aux études supérieures.
⊱ BAGUETTE : sa baguette a été taillée du bois d’un chêne rouge, tout en ayant pour cœur une écorce de saule cogneur. Celle-ci mesure d’ailleurs vingt-six centimètres et est plutôt rigide. Cette baguette est prédispose aux sortilèges défensifs, bien que sa propriétaire ne l’utilise que très rarement à ces fins.
⊱ PATRONUS : son patronus prend la forme d’un corbeau. Pour plusieurs, cet oiseau est un présage de malheur, de mort. pourtant, pour alyx, cet oiseau représente plutôt la magie, son plus précieux don.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Ven 28 Aoû - 14:05

bienvenue parmi nous
le prénom est magnifique, ton avatar divin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 338
⊱ PSEUDO : amortentia (morgane)
⊱ CRÉDITS : Blackholes & prospérine d'amour
⊱ AVATAR : lindsey morgan
⊱ COMPTES : hazel la serdaige

⊱ ÂGE : vingt-trois ans
⊱ STATUT CIVIL : faussement en couple avec tommen black, le coeur de la lionne ne connaît pas ce sentiment de papillon dans le ventre et de regard qui brille.
⊱ SANG SORCIER : héritière des shafiq, son sang a été mêlée et elle ne s'en cache pas.
⊱ SCOLARITÉ : c'est une lionne qui étudie le sport pour un jour devenir la meilleure joueuse de quiddich en europe.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : elle est la batteuse des gryffondors.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est fait d'un bois de frêne, avec pour coeur une plume d'hippogriffe. mesurant vingt-neuf centimètres. elle est prédisposée aux sortilèges offensifs.
⊱ PATRONUS : une lionne
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage, comme son père, elle a hérité de ce don et elle apprend encore aujourd'hui à l'utiliser. il n'est pas rare de voir ses cheveux tournés aux rouges d'ailleurs, melisandre est souvent guidée par ses émotions.

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine) Sam 29 Aoû - 14:04


eh, mais qu'est-ce que tu es chouette, toi !

bref, t'es validé
tu sais ce que je pense de ta jolie blonde. What a Face je la ship tellement avec samson.

Félicitations petit hibou, tu es enfin validé ! Mais avant de rejoindre ta salle commune (ou la salle sur demande, je ne juge pas), je te conseille d’aller recenser ta carte chocogrenouille, pour que personne ne te la prenne. Les sorciers n’étant plus ce qu’ils étaient, on ne sait jamais. Bon, maintenant, on va essayer de t’intégrer comme il se doit. Tu vois ce couloir là-bas ? Dis-leur que tu viens de ma part et crées-toi un sujet de lien pour qu’on puisse venir t’harceler. C’est certainement pas avec ta tête de gland qu’ils vont s’approcher. Ensuite, si tu préfères la jouer à la meetic, viens créer des scénarios ou des semi-liens. C’est inutile ? Ah t’es un dur toi ! C’est bien. T’es surement dans l’équipe de quidittich, non ? Je te conseille d’aller réserver ta place dans l’équipe de ton choix. T’es peut-être un coincé au final… Va te recenser au bureau des préfets, par là. Oh, tu appartiens à un de ces clubs inutiles dont personne ne connaît le nom ? Tu fais comme tu veux, petit hibou, j’ai autre chose à faire que te juger. Dis, j’ai déjà vu ta tête quelque part… Tu serais pas un sang-pur par hasard ? Un sang-mêlé ? Je te conseille d’aller te faire recenser la nature de ton sang. On ne veut pas de problème avec le gouvernement ! EH, pourquoi tes cheveux changent de couleur ? Encore une de ces erreurs génétiques… Les dons et malédicitons, c’est par ici. Attends, t’as pas vraiment la tête d’un élève… Si t’es un adulte, va recenser ton métier et arrête de me faire perdre mon temps. Comment ça, t’es juste un peu barbu ? Ça explique tout. Je te conseille d’aller remplir ton dossier sur le parcours scolaire, ce serait bête que tu rates la prochaine sortie scolaire à cause de quelques poils. Et n'oublie pas d'aller faire un tour dans la coupe des quatre maisons pour réclamer tes points, ça serait bête de ne pas en profiter hein ? C'est par ici que ça se passe !

Voilà, je crois que tu as fini, petit hibou. C'était long et fastidieux mais tu es officiellement un élève de Hogwarts, pour le meilleur comme le pire. Il ne me reste plus qu’à te souhaiter bienvenue et bonne chance !
Juste une dernière chose : évite les problèmes, les murs te surveillent.
©️ SECTUMSEMPRA 2015




    you can't hear me cry see my dreams all die, from where you're standing, on your own. it's so quiet here, and I feel so cold, this house no longer, feels like home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: fairy-tales are not found (proserpine)

Revenir en haut Aller en bas

fairy-tales are not found (proserpine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» vernis bad fairy...
» Des Fairy Tail "bootleg" ?
» Le Fairy Tail d'Imilie
» Pre-order d'Avril 2011 / Story of a Fairy
» 404 not found

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
les lettres envoyées par hiboux
 :: Le miroir du risèd :: fiches validées
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :