Partagez| .

keep it close when they're coming for us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 98
⊱ PSEUDO : spf. (manon)
⊱ CRÉDITS : nimitz. (avatar)
⊱ AVATAR : gigi hadid.
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt-deux années qui paraissent courtes, si brèves, au goût poussiéreux d'espoirs juvéniles inassouvis.
⊱ STATUT CIVIL : elle n'est à personne ce que d'autres sont à tous.
⊱ SANG SORCIER : issue de la famille goyle, mairéad est de sang-mêlé.
⊱ SCOLARITÉ : neuvième année qu'elle entame avec amertume.
⊱ BAGUETTE : de dix-huit centimètres, elle est taillée dans le bois d'aubépine, elle possède en son coeur une écorce de saule cogneur, prédisposée aux soins de guérison.
⊱ PATRONUS : un hérisson.

MessageSujet: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 4:22


mairéad dorcas goyle

tu peux cracher même rire, et tu le dois à ton étoile
âge, date et lieu de naissance — vingt-et-un deux qui lui semblent d'ores et déjà taillées dans le marbre ou coulées dans le bronze ; elles ne connaissent plus le temps ni les détériorations délicieuses des années, elles lui semblent statues, immobiles et terribles de constance. ce fut un trois décembre que la jeune goyle naquit à l'hôpital sainte-mangouste, dans la langueur hivernale de l'année mille-neuf-cent quatre-vingt-treize nationalité et origines — les origines britanniques se lisent sur son visage aussi aisément que le titre d'un livre sur sa couverture ; elle possède les expressions caractérielles de l'ancienne bourgeoisie sorcière anglaise, et l'élégance légendaire lui étant attribuée. sang de sorcier — fille d'abraxas goyle, mairéad est issue d'une famille de sang-mêlé, statut que jamais elle ne revendiqua ni dont elle se vanta. la valeur de son sang se trouve uniquement selon elle, dans le fait qu'elle le partage avec les membres de sa famille, et non pas dans l'idée élitiste d'un quelconque statut supérieur de sang sorcier. éduquée dans d'inédites valeurs pour les goyle, elle possède ainsi dans ses valeurs parfois quelques divergences d'opinion avec les membres de sa famille. maison à hogwarts — envoyée au sein de la maison d'helga poufsouffle, elle trouva chez les jaune et noir, en dépit des réticences prononcées de sa famille, un réconfort insoupçonnable lors de son arrivée à poudlard. incompréhension au sein de la famille goyle, sa répartition fut le début d'une scission entre elle et ses proches, entachant de par sa naïveté et son caractère innocent et loyal la réputation subversive de sa famille.  statut civil — elle n'est à personne et semble ne l'avoir jamais véritablement été, la blondie. elle est de celles aux corps sans matières, si difficiles à attraper qu'ils ne paraissent que particules infimes esseulées ici et là. elle a aimé, pourtant, mairéad, elle peut aimer, fort, tellement fort que ses mots sentimentaux auraient pu briser cristal aussi pur soit-il, ainsi alors elle se tait, terrant dans quelque entrailles les hurlements muets.année scolaire et spécialité — de sa neuvième année mairéad envisage déjà après ses examens de se spécialiser dans le soin aux créatures magiques, en dépit de ses difficultés, ainsi que des réticences sempiternelles de sa famille, la destinant jusqu'ici à une carrière au ministère. baguette magique — de dix-huit centimètres, elle est taillée dans le bois d'aubépine, elle possède en son coeur une écorce de saule cogneur, prédisposée aux soins de guérison. patronus — se replier sur elle-même au contact du danger et montrer ses épines ; il semble alors évident que le patronus de la jeune goyle soit un hérisson, s'accordant parfaitement à son caractère auto-protecteur. épouvantard — les membres de sa famille lui tournant le dos et l'abandonnant suite à ses décisions. si mairéad refuse de vivre selon le bon-vouloir de ses parents, elle reste cependant de manière inconditionnelle attachée à sa famille et ferait, en dépit de son indépendance évidente, tout ce qui est en son pouvoir afin de protéger les siens et de les servir. amortencia — mélange singulier et caractériel, il possède l'odeur de l'humidité automnale s'échouant à la lisière de quelques mèches châtains, les transpirations ancrées contre quelques pulls de laines, et l'odeur alcoolisée du whisky pur feu auprès d'un feu de cheminée. don magique — aucun à ce jour de connu, et elle n'a jamais désiré en posséder aucun. qualités et défauts — loyale, travailleuse, indépendante, douce, bienveillante, rancunière, vengeresse, imprévisible, dévouée, attentive, charismatique, manipulatrice lorsque cela peut servir ses intérêts, inventive, protectrice, égoïste, se plait à faire sa propre justice, respectueuse. signe distinctif — elle possède de nombreux grains de beauté disséminés sur sa peau diaphane, et une large cicatrice sur les côtes causée par une chute de balais. animal de compagnie — une chouette nommée kala. crédits — anonymous (tumblr)
- le dossier scolaire -

ANNÉE D’ÉTUDE • elle entame sa neuvième année avec anxiété tant sa réussite aux examens semble incertaine. cela fait pourtant bien neuf ans que goyle a intégré le chateau, même si elle considère aujourd'hui l'école de sorcellerie telle une seconde maison tant elle semble y avoir passé de temps.
OPTIONS CHOISIES • soins aux créatures magiques, en dépit des attentes familiales. passionnée par toute sorte d'animaux, mairéad trouve en cette option une réelle passion pour laquelle elle se dévoue entièrement. elle a aussi décidé d'étudier les arts occultes, l'occlumancie et la legilimencie.
NIVEAU SCOLAIRE • mairéad se situe juste dans la moyenne, malgré ses nombreuses difficultés. acharnée, elle pallie à ses faiblesses en travaillant la plupart du temps deux fois plus que les autres tant les études sont importantes pour elle. ainsi, elle parvient à atteindre un niveau correct, bien que trop faible encore pour ses ambitions.
APPRÉCIATIONS • élève travailleuse et sérieuse, discrète et attentive, les professeurs apprécient généralement goyle pour son intérêt et sa dévotion, bien que les plus extravertis puissent la trouver fade.
REDOUBLEMENT • elle n'a jamais redoublé de classe bien que le risque ait été important lors de sa cinquième année, ainsi elle redoubla d'efforts dans le but de ne pas perdre une année supplémentaire.
Le Brevet de Transplanage est un diplôme à référence international facultatif qu'il est possible de passer à partir de sa sixième année. L'examen consiste à transplaner dans un périmètre précis.
BREVET DE TRANSPLANAGE • [x] obtenu [] recalé

DEGRÉ DE POPULARITÉ : 55% ⊹ DEGRÉ DE FAYOTAGE : 27%

EN QUELQUES LIGNES, MERCI DE NOUS INDIQUER LE CERCLE D'AMIS QUE VOUS AVEZ. ÊTES-VOUS PLUTÔT SOLITAIRE OU AVEZ-VOUS DE NOMBREUX AMIS ? COMMENT SONT VOS AMIS ET QUELLE RELATION ENTRETENEZ-VOUS AVEZ VOUS ? • de nature scolaire et travailleuse, mairéad n'en reste pas moins une fille très amicale et au contact facile. si elle privilégie ses études à ses relations, elle ne passe pourtant pas toute la journée le nez dans ses bouquins et s'avère être une amie dévouée à ses proches et terriblement loyale. attentive, les rares personnes pourtant ayant tenté de l'atteindre ou possédant de nombreuses divergences avec elle se sont vues être totalement éludées de sa vie suite à quelques altercations plus ou moins violentes. pour autant, elle demeure une jeune femme appréciée dans l'enceinte du château, aussi respectée pour son dévouement total, qu'il soit dans sa scolarité ou auprès de ses amis.
à l'intérieur de ma pensine ≈ les études sont importantes pour elle car elle a toujours rêvé d'embrasser une carrière brillante de médicomage, ambition d'autant plus difficile au vu de ses difficultés qu'elle tente d'éluder. à l'origine plutôt insouciante, elle s'avère s'être trouvée un acharnement inouï pour le travail lorsqu'elle comprit enfin qu'il allait lui falloir exceller pour parvenir à son objectif. ≈ elle a toujours supporté les harpies de holyhead, notamment par le caractère singulier de l'équipe composée uniquement de joueuse, mais aussi pour leur talent certain par le quidditch. véritablement passionnée lorsqu'elle était plus jeunes, mairéad s'est rendu à de nombreux évènements sportifs, supportant dès qu'elle le pouvait son équipe favorite. ≈ bien que studieuse la jeune femme demeure aussi une véritable machine à créer de liens, indépendante dans ses choix d'avenir, elle reste pour autant incapable de vivre seule. ≈ lors de ses premiers cours de vol sur balais, peu adroite en dépit de sa passion pour le quidditch, elle fit une chute impressionnante qui lui valut une méchante cicatrice sur les côtes qu'elle gardera à vie. quoique légèrement effacée aujourd'hui, elle demeure bien visible et goyle déteste l'exposer, prenant ce signe distinctif comme témoin de sa gaucherie. ≈ bien que possédant de nombreuses divergences d'opinion avec sa famille au sujet de son avenir et de la manière dont elle est supposée gérer sa vie, mairéad reste totalement dévouée aux goyle et ferait tout ce qui est en son pouvoir pour en protéger ses membres et servir leurs intérêts, même si souvent, elle désapprouve leurs méthodes de manipulation. ≈ une des sensations qu'elle préfère au monde est celle de sentir la chaleur d'un feu de cheminée auprès d'elle, ainsi elle semble passer la plupart de son temps à travailler non loin de la cheminée lorsqu'elle se trouve dans la salle commune. ≈ elle possède sa chouette kala depuis son entrée à poudlard et y est très attachée, bien qu'aujourd'hui l'animal se fasse vieux et terriblement grognon. ≈ malgré son apparence rangée et prude, mairéad adore les célébrations et adore dès qu'elle en le temps, tromper ses amis ou encore aller boire des whiskys pur feu au chaudron baveur. ≈ grande joueuse, elle possède de nombreux jeux sorciers auxquels elle s'adonne dès qu'elle trouve un partenaire volontaire, elle est aussi une grande adepte des paris. ≈ sportive, si ses débuts sur un balais furent chaotiques, elle possède aujourd'hui un bon niveau et adore pratiquer le quidditch de manière totalement amatrice. ≈ passionnée par les créatures magiques, elle possède un nombre incalculables de grimoires et passe de nombreuses heures à les feuilleter sans jamais se lasser. sa créature favorite reste l'hippogriffe. ≈ si elle ne possède aucun à priori sur les sang-de-bourbe à présent, elle demeure cependant réticente quant aux moldus, préférant les côtoyer le moins possible - reliques d'éducation familiale oblige. ≈
pseudo et prénom — spf, manon. âge et région/pays — dix-sept ans, france. comment as-tu découvert le forum ? — bouche à oreille. quel est ton avis sur le forum ? — il est bô. quelle est ta fréquence de connexion par semaine ? — c'est vraiment aléatoire, mais disons 3 à 4j/7 pour les connexions. ton personnage est — scénario () inventé (x) ton avatar est — gigi hadid. un dernier mot — zêtes beaux.
© SECTUMSEMPRA






Dernière édition par Mairéad Goyle le Ven 28 Aoû - 0:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 98
⊱ PSEUDO : spf. (manon)
⊱ CRÉDITS : nimitz. (avatar)
⊱ AVATAR : gigi hadid.
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt-deux années qui paraissent courtes, si brèves, au goût poussiéreux d'espoirs juvéniles inassouvis.
⊱ STATUT CIVIL : elle n'est à personne ce que d'autres sont à tous.
⊱ SANG SORCIER : issue de la famille goyle, mairéad est de sang-mêlé.
⊱ SCOLARITÉ : neuvième année qu'elle entame avec amertume.
⊱ BAGUETTE : de dix-huit centimètres, elle est taillée dans le bois d'aubépine, elle possède en son coeur une écorce de saule cogneur, prédisposée aux soins de guérison.
⊱ PATRONUS : un hérisson.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 4:22


valar dohaeris

a shot in the dark

Poufsouffle.
Qui l'aurait cru ? Tu sais, même moi je n'y croyais pas. Il y avait ces différences si évidentes qui apparaissaient, contrastant avec d'autres, toujours, sempiternel rappel. Mais poufsouffle. Et, ce n'était pas soudain, ce n'était pas direct, le choixpeau a hésité, et je te le jure, Magnus, il a longuement hésité, se tortillant au dessus de ma tête comme si les tréfonds de mon esprit le chatouillaient de leur complexité. Goyle, qu'il murmura avec ce ton intrigué propre à ceux destinés à d'autres chemins que leurs ancêtres. Je lui ai dit, je lui ai répondu, serpentard, il m'a rit au nez - au front, plutôt. Et c'est un silence qui m'a accueillie lorsqu'il a enfin annoncé que j'allais à Poufsouffle. Mais tu sais quoi ? Je crois que finalement, ça me rend heureuse. Je en sais pas. Abraxas risque de s'énerver, de se demander, une fois encore quelle est ma place au sein de la famille. Mais tu sais, je t'avais dit que je ne voulais pas qu'ils décident ? Ils ne décident pas du tout là. Moi non plus. Peut-être est-ce ceci qui ainsi les font paniquer plus qu'ils ne le devraient ; l'idée que parfois l'endroit vers lequel nous nous dirigeons n'est pas un choix. Je ne sais pas, j'ai arrêté d'y penser. J'appréhende surtout mon retour, ainsi que les réflexions multiples des Goyle, tous autant qu'ils puissent l'être - à vrai dire, je suis moi-même convaincue que tu risques de me réprimander, toi aussi dans ta réponse.
Tu me manques. L'été est passé bien trop vite. Bien plus que je l'aurais voulu. Mais on se revoit bientôt.
(nb : évite tout de même de m'envoyer une beuglante, je te prie, je n'ai pas envie de me faire remarquer dès les premiers jours.)
 


Les flammes de la cheminée s'élevaient jusque dans le conduit et dévoraient les briques noircies par les cendres. Elle pouvait sentir la chaleur, doucereuse et réconfortante se glisser sur ses avant-bras nus, brûlants et rougis par la lueur incandescente du feu tandis que, plongée dans un grimoire sur les créatures magiques Mairéad, intéressée, s'imaginait mille-et-un avenirs rongés par le devoir. Pas un bruit ne régnait dans la demeure familiale si ce n'était celui du crépitement sempiternel des braises, laissant s'échapper de leurs gueules béantes quelques lucioles dévorantes quand, de temps à autre, la blondie faisait une pause afin de replacer le bois au mieux. Pas un bruit, non. Le silence muet dévorait les rideaux de velours et cassait les pieds des fauteuils bourgeois familiaux, s'emparait avec aisance des vases de cristal ne possédant aucun éclat. Dénuées de son, chaque pièce semblait perdre de son charme et de son essence, tant elle semblait avoir été habituée à être habitée. Ainsi plongée dans sa passionnante lecture, elle redressa cependant le nez lorsque le bruit si caractériel d'un craquement de parquet l'interpella. Un sourire. Et déjà elle pouvait observer quelques ombres lointaines caresser le visage de Magnus avec tendresse et envie. Un sourire. Et déjà lui s'avançait de quelques pas, la moquerie éternelle des amusettes collée au visage. « T'as fini de t'amuser avec tes meilleurs amis les centaures ? » Pas une réponse, si ce n'est un léger rire, et lui s'avança encore, se rapprochant, lentement, de ces délicatesses ancrée dans d'autres habitudes bien dérisoires. Auprès de la cheminée, ses cheveux, mal coiffés et dans un désordre tel qu'il semblait négligé, reflétaient quelques oriflammes délicieuses qu'elle parcourut silencieusement du regard tandis que, amusé, lui la rejoignait finalement pour s'asseoir en tailleur face à elle. De longues secondes, ils s'observèrent silencieusement, redécouvrant avec bonheur des traits si bien connus, qui oscillaient tels les quelques flammes incertaines entre l'enfance et l'âge adulte.
Les lèvres s'étiraient en des sourires indescriptibles, et enfin, elle, finit par lui répondre, posant son grimoire sur le côté de sa cuisse droite, amusée. « Ils sont toujours plus drôles que toi. Et plus polis, aussi. C'est tout ce que tu trouves à faire après deux mois sans se voir ? » Et, brusquement, elle lui sauta dessus, lui pinçant le ventre, riant aux éclats et redonnant vie aux murs, cadavériques quelques secondes auparavant. Ainsi de longues minutes ils chahutèrent, jeux infantiles auxquels incessamment eux s'adonnaient lorsque seuls leurs rires pouvait résonner. Et puis, un instant, Mairéad prit une pause, s'arrêta, retrouvant son souffle assise à califourchon sur lui, et puis, un, deux, trois secondes il se redressa, lui faisant face, séparé de quelques centimètres de son visage en restant silencieux. Les respirations saccadées se mêlaient dans l'immense vide des soixante millimètres séparant leurs lèvres. Pas un bruit, si ce n'était le leur. Ce cœur, qui ne revenait pas à la normale, ces mains, posées sur ses cuisses, ces yeux, plongés dans les sien, glissant à la lisière de sa pupille, dévorant son iris.  « Je parie que t'es pas cap de pas m'embrasser. - Combien ? - Un whisky pur-feu. » Alors un large sourire se déploya sur le visage de Magnus, et, attrapant Goyle par les hanches, il la fit s'asseoir à ses côtés, se relevant soudainement, l'expression triomphante et fière des gagnants de ces jeux absurdes collée au visage. Lentement, son ombre disparut au détour du bâti d'une lourde et épaisse porte de bois, et, désarçonnée, reprit sa lecture sans un bruit, s'installant dans l'un des fauteuils du salon.



C'est l'enfer ici.
Je ne sais pas s'ils se sont mis d'accord afin de me rendre la vie ici, infernale, ou s'ils le font simplement de manière naturelle - et je ne sais même pas laquelle de ces deux suppositions serait la pire. Par Merlin, ils sont insupportables. Je ne sais pas si tu étais présente dans la grande salle, le matin du dernier jour avant les vacances, mais mon père m'a envoyé une beuglante afin de me sermonner quant à mes résultats. S'il y a bien une chose dont j'ai horreur, c'est de me faire ainsi humilier devant une horde d'yeux se posant sur moi et m'épiant d'une telle manière qu'il ne me semblait ne plus rien avoir tant leurs regards m'avaient dérobe mille et unes choses.
À peine arrivée, ils m'ont sauté dessus, m'étouffant de leurs paroles paternalistes, me sermonnant des heures durant sous prétexte que ma robe semblait froissée, mes grimoires abîmés, Kala épuisée. Comment est-ce ainsi possible de désirer autant contrôler la vie d'autrui ? Comment est-ce imaginable, même, de prétexter de telles excuses dans le simple but d'avoir l'occasion de réprimander ?
Et toi, comment vas-tu ? J'ai de nombreuses nouvelles de Rhys, il passe beaucoup de temps à la maison dernièrement - Dumbledore seul sait pourquoi - il me parle énormément de toi. J'espère que tout se passe comme tu le veux.
Je t'embrasse Hestia.
 



« Mairéad reviens ici tout de suite ! » Le tremblement soudain de la demeure entière, un claquement de porte magistral qu'elle offrit comme seule réponse à son père qui, déjà la poursuivait dans chaque couloir, jusque dans chaque pièce. Et, les quelques verrous qu'elle s'était efforcée de fermer derrière elle s'était déliés d'un simple alohomora, ouvrant les pièces à d'autres reproches terribles qui s'immisçaient dans les esprits tels quelques poignards tranchants dans les chairs ; ils déchiraient les peaux et dévoilaient quelques nerfs à vifs, acteurs d'une colère inégalable. Ainsi tentant d'échapper aux foudres d'Abraxas, Mairéad se réfugia dans sa chambre, s'asseyant sur son lit en attendant que lui finisse par la trouver. Il pénétra dans la chambre de l'adolescente dans un fracas semblable à celui causé depuis des dizaines de minutes déjà, terrassant et atterrant, et, il s'arrêta un instant, la regardant de haut en bas, avant de lui hurler à la figure. « Par Merlin pour qui te prends-tu ?! Tu crois qu'ainsi tu peux disposer de ton avenir et en faire à ta guise avec ce nom de famille ?! Je refuse, et refuserai toujours que tu souilles les Goyle, en dépit de nos idéologies récentes, et tu ferais mieux de t'estimer heureuse jeune fille, les temps ont beaucoup changé - ce n'est pas pour autant que tu peux te permettre de me parler ainsi ou de te conduire comme bon te semble. » Encore quelques secondes, elle l'observa. C'était le reniement d'une personne qu'elle désirait tant être, le dénigrement des caractères indépendants et vivants d'une jeunesse qu'elle savait perdue à se battre contre un nom qu'elle n'avait pas choisi. Insolente, et joueuse, la blondie esquissa un sourire moqueur et terriblement provocateur tandis que, se levant, elle s'approcha de lui, défiante, ne laissant que quelques centimètres les séparer. D'une voix calme, mielleuse presque, elle lui répondit, plongeant son regard dans le sien sans l'ombre d'une peur, courage emprunté à l'adrénaline, à cet afflux sanguin qui, si rapide irriguait corps entier et lèvres tremblantes. « Et toi, crois-tu donc que de tes grands et impériaux discours tu peux te permettre de me diriger de la sorte ? Je ferai tout pour ma famille, et tu le sais. Tout, sauf la laisser déterminer qui je suis sur le point de devenir. Et s'il y a bien une chose que je sais, c'est que je préférerai mourir plutôt que de devenir comme toi. » Un moment. Il la regarda comme il ne l'avait jamais fait, découvrant cette désinvolture soudaine alors que si longtemps durant il l'avait eue sous les yeux, sans jamais pourtant la regarder. Sans un bruit alors, il tourna les talons, s'arrêta un instant au seuil de sa porte, et de longues secondes il demeura ainsi immobile, lui adressant un regard au dessus de l'épaule empli de mépris. Dans un murmure alors, qui lui parut bruyant, tant que les murs auraient pu en trembler, il lui adressa quelques mots, déchirants et hurlant à l'abandon. « Tu me déçois fortement. Et c'est loin, vraiment loin d'être terminé. »
Derrière lui la porte se ferma lorsque finalement il s'engouffra dans le couloir, laissant Mairéad debout au milieu de sa chambre. Rêves bâtis sur l'utopie éternelle des croyants et optimistes, des battants et guerriers qui envers et contre-tout décidaient indépendamment. Cela lui était difficile, pourtant, d'ainsi supporter les murmures hurlant au monde l'inefficacité, la déception, de ces mots qui se gravaient sur la peau et le cœur sitôt qu'ils passaient la barrière des lèvres. De longues minutes elle resta immobile, les bras le long du corps, le cœur battant et gisant, probablement, à même le sol, tâchant tapis familiaux et parquet de la demeure de ce sang si impur et impropre. Peut-être des heures resta-t-elle ainsi, sans bouger, le corps tendu, les muscles alertes, la mâchoire prête à attaquer de nouveau, à déverser ce venin qui lui était si peu familier, étranger parmi ses propres qualités. Et le temps passait, et le soleil, derrière les rideaux de coton blanc déclinait, se perdait derrière la ligne d'horizon indistincte, illuminait les dernières terres connues avant de mourir dans l'ombre. Et bientôt il n'y en eut plus. Qu'une étendue lisse et opaque de nuit qui s'offrait à elle.
La porte s'entrouvrit, la sortit de ses pensées, et dans un réflexe sûrement plus révélateur qu'elle ne l'aurait voulu, Mairéad se recula de quelques pas, manquant de trébucher lorsque son dos percuta l'armoire de bois massif se trouvant derrière elle. Une ombre pénétra dans la petite chambre, et, à travers la pénombre elle parvint à reconnaître les traits de Jeremiah, poussa presque un soupir lorsque l'arrête de sa mâchoire se profila sous les rayons de la lune. Ainsi soulagée, elle se fraya un chemin jusque sur son lit et s'y assit en tailleurs, attendant que son aîné fasse de même, un léger sourire résigné se dressant sur ses lèvres encore tremblotantes. Pas un bruit, au départ, et lui posa sa main sur sa jambe avec tendresse, esquissant un léger rire rassurant. Et puis, finalement, il prit la parole, avec une délicatesse propre à son caractère, tandis qu'elle l'observait en silence. « J'ai tout entendu - bon j'ai un peu triché mais c'est pas ce qui compte - il y est allé vraiment fort... Mais. Pourquoi ne ferais-tu donc pas ce qu'il te dit afin de calmer le jeu ? » Elle marqua une pause, légère, planta son regard dans le sien en tentant d'y trouver des réponses, décontenancée. Elle ne répondit pas, laissant les ombres dévorer son visage tandis que lui se mouvait dans la nuit fraîche du printemps. Mille questions encore traversaient son esprit tandis que dans l'incompréhension elle s'engouffrait. Devait-elle ainsi se faire désavouer par une famille entière ? Lui demandait-il réellement de changer ce qu'elle était ? Ainsi de longs instants elle ne répondit pas et n'entendait de ses justifications qu'un bourdonnement incompréhensible, ne prêtant attention à aucun de ses mots tant les premiers semblaient lui avoir été difficiles déjà. Dans un murmure alors, Mairéad retrouva son regard avec dépit dans la nuit, répondant simplement sur le ton des blessés vifs. « Arrête toi là. Et sors de ma chambre s'il te plaît. »
© SECTUMSEMPRA 2015



Dernière édition par Mairéad Goyle le Lun 31 Aoû - 1:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 78
⊱ PSEUDO : verlaine (jules)
⊱ CRÉDITS : crick (ava) little wolf (signa)
⊱ AVATAR : lily collins
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt trois ans, déjà.
⊱ STATUT CIVIL : le seul homme dans sa vie est son père, elle ne n'a pas assez confiance pour donner de l'importance à un autre.
⊱ SANG SORCIER : sang mêlée, les rowan n'ont jamais porté d'importance au sang, adaline considère cette mixité comme son héritage.
⊱ SCOLARITÉ : dixième année, spécialisée dans la zoologie, dans le but de travailler dans la rechercher d'espèces disparues.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : poursuiveuse pour l'équipe de quidditch de serdaigle.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 11:02

gigi est magnifique sur ton avatar I love you
bienvenue, une diggory chez les pouffsouffle, ça tombe sous le sens
(CEDRIC )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 600
⊱ PSEUDO : crawley, élodie
⊱ CRÉDITS : rose red
⊱ AVATAR : jennifer morrison
⊱ COMPTES : un seul pour le moment

⊱ ÂGE : trente sept années qu'elle brille
⊱ STATUT CIVIL : veuve depuis quelques années
⊱ SANG SORCIER : pur, l'excellence coule en elle
⊱ PROFESSION : professeur de sortilèges et enchantements, également en charge de la chorale de l'école et du cours d'étude des runes
⊱ ANCIENNE MAISON : ancienne poufsouffle, une honte pour sa famille
⊱ BAGUETTE : en bois de cèdre et possédant en son coeur une larme de licorne, mesurant près de vingt-huit centimètres, la baguette d'elera est spécialisée dans les enchantements
⊱ PATRONUS : un doberman, puissant et dangereux

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 11:18

Enfin quelqu'un qui respecte ses ancêtres
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 821
⊱ PSEUDO : sweet nothing (bé)
⊱ CRÉDITS : timeless (avatar) ; tumblr (gifs)
⊱ AVATAR : gemma arterton
⊱ COMPTES : blaise finnigan, le beau gosse
⊱ ÂGE : vingt-quatre ans.
⊱ STATUT CIVIL : libre comme l'air, elle aime jouer de ses traits fins et raffinés.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé, cela ne l'a jamais dérangé, ce n'est pas ça qui fait un grand sorcier.
⊱ SCOLARITÉ : onzième année, elle étudie la justice magique dans le but d'embrasser une belle et grande carrière au Ministère, sans savoir encore réellement par le biais de quel métier. cependant elle rêve du poste de ministre de la magie, rien que ça.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne préfète de serpentard, elle est également dans le club d'échecs depuis son arrivée à poudlard et fait partie du club de chasse depuis sa cinquième année.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est en bois de rosier, en son coeur un cheveu de vélane, mesurant vingt-deux centimètres et demi, relativement souple. prédisposée aux sortilèges informulés dans lesquels elle excelle.
⊱ PATRONUS : dès sa quatrième année, elle réussit à produire un patronus presque complet qui aujourd'hui prend la forme d'un cerf majestueux.
⊱ DON MAGIQUE : princesse des reptiles, elle a le don d'enchanter les sangs-froids grâce au fourchelangue, don lui provenant de sa véritable filiation, héritière de salazar, fille bâtarde d'Hector Gaunt. faculté qu'elle peine encore à maîtriser et dont elle ignore plus ou moins l’existence.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 12:31

mais arrêtez de vous acharnez sur les pauvres diggory là

ma soeur avec gigi la magnifique et le pseudo dear lord je vais de ce pas te mp pour le lien

bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t132-fear-of-a-name-only-inc
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 339
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : pedro pascal.
⊱ COMPTES : tommen.

⊱ ÂGE : quarante et une années.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement veuf célibataire, officieusement en relation cachée avec une collègue dont il tait le nom.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ PROFESSION : maître des potions, concepteur d'antidotes et directeur de la maison slytherin, anciennement auror de renom.
⊱ ANCIENNE MAISON : il fit ses études sous l'enseigne du serpent.
⊱ BAGUETTE : bois de cyprès, larme de licorne, elle mesure vingt-sept centimètres et demi et se veut prédisposer aux maléfices.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'un chat.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage de naissance, il peut prendre la forme qu'il souhaite et ses transformations trahissent ses émotions.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 14:39

diggory + le pseudo
j'adore, bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche I love you



    I didn’t realize you were a poet… For your paramour? ◈ ambition and power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t88-iron-prince-aldrige-sr#1
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 821
⊱ PSEUDO : sweet nothing (bé)
⊱ CRÉDITS : timeless (avatar) ; tumblr (gifs)
⊱ AVATAR : gemma arterton
⊱ COMPTES : blaise finnigan, le beau gosse
⊱ ÂGE : vingt-quatre ans.
⊱ STATUT CIVIL : libre comme l'air, elle aime jouer de ses traits fins et raffinés.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé, cela ne l'a jamais dérangé, ce n'est pas ça qui fait un grand sorcier.
⊱ SCOLARITÉ : onzième année, elle étudie la justice magique dans le but d'embrasser une belle et grande carrière au Ministère, sans savoir encore réellement par le biais de quel métier. cependant elle rêve du poste de ministre de la magie, rien que ça.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne préfète de serpentard, elle est également dans le club d'échecs depuis son arrivée à poudlard et fait partie du club de chasse depuis sa cinquième année.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est en bois de rosier, en son coeur un cheveu de vélane, mesurant vingt-deux centimètres et demi, relativement souple. prédisposée aux sortilèges informulés dans lesquels elle excelle.
⊱ PATRONUS : dès sa quatrième année, elle réussit à produire un patronus presque complet qui aujourd'hui prend la forme d'un cerf majestueux.
⊱ DON MAGIQUE : princesse des reptiles, elle a le don d'enchanter les sangs-froids grâce au fourchelangue, don lui provenant de sa véritable filiation, héritière de salazar, fille bâtarde d'Hector Gaunt. faculté qu'elle peine encore à maîtriser et dont elle ignore plus ou moins l’existence.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 14:56

par contre, comme je te l'ai dis en mp, il y aura compétition avec Rozen, et je crois que c'est à la meilleure fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t132-fear-of-a-name-only-inc
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 120
⊱ PSEUDO : backwards ; red stars. (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) wildworld. (gif) hestia bae.
⊱ AVATAR : crystal reed.
⊱ COMPTES : jade.

⊱ ÂGE : vingt-trois secrets qu'elle ne peut arracher au passé.
⊱ STATUT CIVIL : il y a lui pour qui son coeur bat, mais officiellement, le célibat lui sied parfaitement depuis des mois.
⊱ SANG SORCIER : elle est de sang impur, de sang-mêlé, et n'a aucun à priori dessus.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année, spécialisée en sciences occultes, elle vise le métier de langue-de-plomb.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : préfète de la maison gryffondor, elle fait partie du club de bavboules depuis sa première année, et fait aussi partie des duellistes du château.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite d'acajou, avec en son coeur une larme de phoenix. sa baguette mesure vingt-cinq centimètres et demi, elle est prédisposée aux sortillèges défensifs.
⊱ PATRONUS : son patronus lui est inconnu, car rien ne sort encore de sa baguette. ce n'est qu'une forme vague dont les contours sont indéchiffrables. mais l'échec n'a pas eu raison de sa détermination et elle a juré d'y arriver.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 15:04

exactement, c'est à la meilleure fiche.
gigi est juste sublime, puis ce pseudo.
bienvenue parmi nous et bonne chance pour cette fiche. cat si tu as besoin, n'hésite pas à me mp.


my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  w/ george r. r. martin.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 98
⊱ PSEUDO : spf. (manon)
⊱ CRÉDITS : nimitz. (avatar)
⊱ AVATAR : gigi hadid.
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt-deux années qui paraissent courtes, si brèves, au goût poussiéreux d'espoirs juvéniles inassouvis.
⊱ STATUT CIVIL : elle n'est à personne ce que d'autres sont à tous.
⊱ SANG SORCIER : issue de la famille goyle, mairéad est de sang-mêlé.
⊱ SCOLARITÉ : neuvième année qu'elle entame avec amertume.
⊱ BAGUETTE : de dix-huit centimètres, elle est taillée dans le bois d'aubépine, elle possède en son coeur une écorce de saule cogneur, prédisposée aux soins de guérison.
⊱ PATRONUS : un hérisson.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 23:00

merci beaucoup tout le monde, mais j'ai finalement opté pour la famille goyle. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 821
⊱ PSEUDO : sweet nothing (bé)
⊱ CRÉDITS : timeless (avatar) ; tumblr (gifs)
⊱ AVATAR : gemma arterton
⊱ COMPTES : blaise finnigan, le beau gosse
⊱ ÂGE : vingt-quatre ans.
⊱ STATUT CIVIL : libre comme l'air, elle aime jouer de ses traits fins et raffinés.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé, cela ne l'a jamais dérangé, ce n'est pas ça qui fait un grand sorcier.
⊱ SCOLARITÉ : onzième année, elle étudie la justice magique dans le but d'embrasser une belle et grande carrière au Ministère, sans savoir encore réellement par le biais de quel métier. cependant elle rêve du poste de ministre de la magie, rien que ça.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne préfète de serpentard, elle est également dans le club d'échecs depuis son arrivée à poudlard et fait partie du club de chasse depuis sa cinquième année.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est en bois de rosier, en son coeur un cheveu de vélane, mesurant vingt-deux centimètres et demi, relativement souple. prédisposée aux sortilèges informulés dans lesquels elle excelle.
⊱ PATRONUS : dès sa quatrième année, elle réussit à produire un patronus presque complet qui aujourd'hui prend la forme d'un cerf majestueux.
⊱ DON MAGIQUE : princesse des reptiles, elle a le don d'enchanter les sangs-froids grâce au fourchelangue, don lui provenant de sa véritable filiation, héritière de salazar, fille bâtarde d'Hector Gaunt. faculté qu'elle peine encore à maîtriser et dont elle ignore plus ou moins l’existence.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Jeu 27 Aoû - 23:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t132-fear-of-a-name-only-inc
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 386
⊱ PSEUDO : amortentia (morgane)
⊱ CRÉDITS : manon jet'aime et hestia d'amour que j'aime fort
⊱ AVATAR : sophie turner
⊱ COMPTES : melisandre la grognasse

⊱ ÂGE : dix-neuf ans d'impureté et de dégoût.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, l'âme vide
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé
⊱ SCOLARITÉ : cinquième année
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : aucun, personne ne veut d'elle
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de pommier, avec pour coeur une écaille de sirène. elle mesure vingt centimètres et est prédisposée aux sortilèges défensifs.
⊱ PATRONUS : elle n'a jamais réussi à en produire un.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Ven 28 Aoû - 2:35

omg, goyle, toi et moi, il nous faut un lien ! I love you ce changement gère, les goyle et les diggory sont mes chouchous, donc que tu prennes l'un ou l'autre, ça me va. I love you
l'avatar, le personnage, la maison et puis la spécialisation égale à celle d'hazel, il nous faut un lien cousine. (par contre je crois que la place pour la goyle de 22 ans est tentée, si je ne me trompe pas I love you ) ça sera donc à la meilleure fiche. :hear: (à moins que tu changes la branche pour faire la soeur d'hazel.
bienvenue en tout cas et bonne chance pour ta fiche. I love you



    i wanna hide the truth, i wanna shelter you, but with the beast inside, there's nowhere we can hide. no matter what we breed, we still are made of greed, this is my kingdom come, this is my kingdom come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 82
⊱ PSEUDO : spf. ça va et ça vient selon mes envies.
⊱ CRÉDITS : Foolish Pleasure pour l'avatar. xxx pour la signature.
⊱ AVATAR : la magnifique elizabeth olsen.
⊱ COMPTES : seul et unique.
⊱ ÂGE : le temps coule malheureusement beaucoup trop rapidement. déjà vingt-deux longues années d’écoulées. passé trop rapidement, mais sans regret.
⊱ STATUT CIVIL : éternelle célibataire en quête de la bonne personne qui noie son absence de sentiments dans des relations de courtes durées.
⊱ SANG SORCIER : ce n'est un secret pour personne. la jeune femme est de sang mêlée et en est très fière.
⊱ SCOLARITÉ : jeune neuvième année. elle passera tres bientôt les buses afin d'accéder aux études supérieures.
⊱ BAGUETTE : sa baguette a été taillée du bois d’un chêne rouge, tout en ayant pour cœur une écorce de saule cogneur. Celle-ci mesure d’ailleurs vingt-six centimètres et est plutôt rigide. Cette baguette est prédispose aux sortilèges défensifs, bien que sa propriétaire ne l’utilise que très rarement à ces fins.
⊱ PATRONUS : son patronus prend la forme d’un corbeau. Pour plusieurs, cet oiseau est un présage de malheur, de mort. pourtant, pour alyx, cet oiseau représente plutôt la magie, son plus précieux don.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Ven 28 Aoû - 13:58

bienvenue parmi nous
gigi, quel bon choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 98
⊱ PSEUDO : spf. (manon)
⊱ CRÉDITS : nimitz. (avatar)
⊱ AVATAR : gigi hadid.
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt-deux années qui paraissent courtes, si brèves, au goût poussiéreux d'espoirs juvéniles inassouvis.
⊱ STATUT CIVIL : elle n'est à personne ce que d'autres sont à tous.
⊱ SANG SORCIER : issue de la famille goyle, mairéad est de sang-mêlé.
⊱ SCOLARITÉ : neuvième année qu'elle entame avec amertume.
⊱ BAGUETTE : de dix-huit centimètres, elle est taillée dans le bois d'aubépine, elle possède en son coeur une écorce de saule cogneur, prédisposée aux soins de guérison.
⊱ PATRONUS : un hérisson.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Ven 28 Aoû - 15:45

merciiiiiiiiiiiiiiii. I love you
t'es pas mal non plus avec olsen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 74
⊱ PSEUDO : malfoy, émilie.
⊱ CRÉDITS : (av)@crick/(sign)@tumblr
⊱ AVATAR : dominic sherwood.
⊱ COMPTES : .
⊱ ÂGE : vingt-trois années que le sorcier est né, qu'il erre tel une âme damnée en quête de reconnaissance et de gloire éternelle.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, coureur de jupons. amant volage et misogyne. coeur de pierre, imprenable. et pourtant, les choses pourraient bien changer plus rapidement qu'il ne le croit.
⊱ SANG SORCIER : pur, toujours pur. relativement attaché à cette pureté qu'il prône et exhibe, il n'en reste pas moins plutôt tolérant. parfois.
⊱ SCOLARITÉ : il vise le plus haut, comme toujours. désormais détenteur d'une licence, il se lance à l'assaut du baton. brillant élève, il ne doute pas d'y arriver.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : étudiant en justice magique, il compte bien s'y faire sa place et ce, au détriment des envies de ses aînés. il participe également au club d'échecs et de duels.
⊱ PATRONUS : une hyène, sauvage et insaisissable. redoutable, sournoise. vicieuse. prête à tout pour gagner. peu imposante mais pourtant diablement sanguinaire.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Sam 29 Aoû - 13:59

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 93
⊱ PSEUDO : spf (charlie)
⊱ CRÉDITS : carole71
⊱ AVATAR : archie panjabi
⊱ COMPTES : juste un
⊱ ÂGE : 43 ans
⊱ STATUT CIVIL : qui s'en fout ?
⊱ SANG SORCIER : mêlé
⊱ SCOLARITÉ : brillante, bien entendu
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne gardienne de quidditch de Gryffondor (years 2-11 inclus) & capitaine (years 8-11 inclus) // faisait aussi partie du club de Bavboules
⊱ PROFESSION : prof de troll (et autres langues subtiles) & directrice de la maison gryffondor
⊱ ANCIENNE MAISON : gryffondor (jusqu'à la 12e année incluse - BATON)
⊱ BAGUETTE : peuplier, griffe de fléreur, 26,7 cm : baguette souple et obéissante
⊱ PATRONUS : un paresseux (tout doux)

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Sam 29 Aoû - 15:40

Gigi Hadid ressemble à mort à Louane. Ou bien ça me le fait qu'à moi ?
Bienvenue en tout cas, et bon courage pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t183-i-speak-japanese-portug
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 309
⊱ PSEUDO : Greyguizmo
⊱ CRÉDITS : @ Kettricken & Tumblr
⊱ AVATAR : Alexander Ludwig
⊱ COMPTES : //
⊱ ÂGE : Vingt ans
⊱ STATUT CIVIL : ...
⊱ SANG SORCIER : Son ascendance est pure, autant par son père que par sa mère
⊱ SCOLARITÉ : Septième année, en justice magique. Maison de Gryffondor
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : Duelliste émérite & Poursuiveur pour l'équipe de Quidditch de Gryffondor
⊱ BAGUETTE : En bois de cerisier rigide d'une longueur de 27,9 cm contenant un croc de dragon. Elle est prédisposée pour aux sorts informulés
⊱ PATRONUS : Un tigre impressionnant

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Sam 29 Aoû - 17:15

Bon courage pour la fin de ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t206-lucas-weasley
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 98
⊱ PSEUDO : spf. (manon)
⊱ CRÉDITS : nimitz. (avatar)
⊱ AVATAR : gigi hadid.
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt-deux années qui paraissent courtes, si brèves, au goût poussiéreux d'espoirs juvéniles inassouvis.
⊱ STATUT CIVIL : elle n'est à personne ce que d'autres sont à tous.
⊱ SANG SORCIER : issue de la famille goyle, mairéad est de sang-mêlé.
⊱ SCOLARITÉ : neuvième année qu'elle entame avec amertume.
⊱ BAGUETTE : de dix-huit centimètres, elle est taillée dans le bois d'aubépine, elle possède en son coeur une écorce de saule cogneur, prédisposée aux soins de guérison.
⊱ PATRONUS : un hérisson.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Dim 30 Aoû - 15:54

la compare pas à louane s'il te plaît, quand même. merci. I love you
merci tout le monde. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 745
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : mcdonell.
⊱ COMPTES : le maître des potions.

⊱ ÂGE : vingt-trois ans.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement en couple avec melisandre, mais ce n'est qu'une façade pour cacher son couple avec freya et protéger celle qu'il aime.
⊱ SANG SORCIER : de sang-pur, mais il s'en moque.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année suivant le parcours des soins magiques dans le but de devenir un futur guérisseur (master, deuxième année).
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : capitaine et gardien de l'équipe de quidditch, joueur d'échecs vindicatif et duelliste émérite.
⊱ BAGUETTE : taillée dans le bois d'un vieux houx, elle contient en son coeur une moustache de fléreur et mesure près de vingt-neuf centimètres trois quart. Parfaitement rigide, elle est dit-on, prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : c'est un noble bélier.

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us. Lun 31 Aoû - 11:04


eh, mais qu'est-ce que tu es chouette, toi !

bref, t'es validé
La fiche est vraiment très bien écrite et cette histoire ! j'ai adoré l'introduction sur Poufsouffle. Le personnage est top, je valide de ce pas

Félicitations petit hibou, tu es enfin validé ! Mais avant de rejoindre ta salle commune (ou la salle sur demande, je ne juge pas), je te conseille d’aller recenser ta carte chocogrenouille, pour que personne ne te la prenne. Les sorciers n’étant plus ce qu’ils étaient, on ne sait jamais. Bon, maintenant, on va essayer de t’intégrer comme il se doit. Tu vois ce couloir là-bas ? Dis-leur que tu viens de ma part et crées-toi un sujet de lien pour qu’on puisse venir t’harceler. C’est certainement pas avec ta tête de gland qu’ils vont s’approcher. Ensuite, si tu préfères la jouer à la meetic, viens créer des scénarios ou des semi-liens. C’est inutile ? Ah t’es un dur toi ! C’est bien. T’es surement dans l’équipe de quidittich, non ? Je te conseille d’aller réserver ta place dans l’équipe de ton choix. T’es peut-être un coincé au final… Va te recenser au bureau des préfets, par là. Oh, tu appartiens à un de ces clubs inutiles dont personne ne connaît le nom ? Tu fais comme tu veux, petit hibou, j’ai autre chose à faire que te juger. Dis, j’ai déjà vu ta tête quelque part… Tu serais pas un sang-pur par hasard ? Un sang-mêlé ? Je te conseille d’aller te faire recenser la nature de ton sang. On ne veut pas de problème avec le gouvernement ! EH, pourquoi tes cheveux changent de couleur ? Encore une de ces erreurs génétiques… Les dons et malédicitons, c’est par ici. Attends, t’as pas vraiment la tête d’un élève… Si t’es un adulte, va recenser ton métier et arrête de me faire perdre mon temps. Comment ça, t’es juste un peu barbu ? Ça explique tout. Je te conseille d’aller remplir ton dossier sur le parcours scolaire, ce serait bête que tu rates la prochaine sortie scolaire à cause de quelques poils. Et n'oublie pas d'aller faire un tour dans la coupe des quatre maisons pour réclamer tes points, ça serait bête de ne pas en profiter hein ? C'est par ici que ça se passe !

Voilà, je crois que tu as fini, petit hibou. C'était long et fastidieux mais tu es officiellement un élève de Hogwarts, pour le meilleur comme le pire. Il ne me reste plus qu’à te souhaiter bienvenue et bonne chance !
Juste une dernière chose : évite les problèmes, les murs te surveillent.
©️ SECTUMSEMPRA 2015




    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    love is a smoke raised with the fume of sighs, being purged, a fire sparkling in lovers' eyes, being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, achoking gall, and a preserving sweet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t63-noirs-desirs-black#83
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: keep it close when they're coming for us.

Revenir en haut Aller en bas

keep it close when they're coming for us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Video : Goalkeeper - Phalanx (CIWS = close-in weapon system)
» Couche pop in (close parent)
» Porte bébé : "Close Baby carrier" et mei taï
» Close caboo dx: qui connait?
» No Limit 2 coming soon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
les lettres envoyées par hiboux
 :: Le miroir du risèd :: fiches validées
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :