Partagez| .

la légende de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 83
⊱ CRÉDITS : (av) regulus
⊱ AVATAR : la vieille chouette
⊱ COMPTES : les fantômes de l'école

MessageSujet: la légende de l'école Mer 19 Aoû - 18:28


la fondation de l'école

tant que les quatre resteront unis, les murs de l'école ne tomberont pas
On estime que c'est avant l'an 992 que l'école fut fondée par les quatre sorciers les plus illustres de leur époque. Ils ont pour nom Godric Gryffondor, Salazar Serpentard, Helga Poufsouffle et Rowena Serdaigle. C'est ensemble qu'ils ont créé l'école et l'ont dirigé pendant de longues années, jusqu'au décès de Rowena et au départ prématuré de Salazar. Si les livres d'histoire regorgent d'anecdotes au sujet de la fondation de l'école et des divergences au sein des quatre fondateurs, aucun ne raconte l'envers du décor, ou la véritable histoire des fondateurs qui se déroule quelques années après l'ouverture de l'établissement. La mort de Rowena n'était que le déclenchement d'une terrible malédiction qui frappe aujourd'hui l'école toute entière.

I - l'obsession de Serdaigle : Quand l'école fut fondée, une voyante du nom de Crescentia Peverell décréta avoir eu une vision et prédit que tant que les fondateurs resteront unis, les murs de l'école ne tomberont pas. Bien entendu, aucun des fondateurs ne crut la prophétesse, mais ce fut une grossière erreur. Rowena Serdaigle était la plus fragile des quatre fondateurs. Son passé a toujours été troublé, mais on sait qu'elle a souffert de la perte de ses proches qui ont été pour la majorité, tués par les moldus et brûler pour avoir pratiqué la magie. La mort a toujours plané sur la sorcière et sa famille. Elle ne l'a jamais touché elle, mais sa famille l'a été. Cela a énormément contribué au fait que la sorcière se ferme sur elle-même et s'ouvre peu aux autres pendant des années, laissant sa créative prendre le dessus et créant ainsi, sa légende. C'est de cette façon qu'elle s'engagea dans la construction de Hogwarts avec les trois autres fondateurs. Durant les premières années, Rowena était ouverte et agréable, mais elle voyait le temps la vieillir et faire de même avec sa fille unique, Helena. Ainsi, la peur de la mort de Rowena est revenue rapidement et la sorcière développa une obsession dévorante pour se prémunir de la mort. L'objectif de la sorcière était de réaliser l'impensable, empêcher quiconque de mourir. C'est ainsi que Rowena commença à se refermer sur elle-même et à se durcir. Elle était froide et vindicative. Sa sagesse l'avait quitté au profit d'une envie de protéger sa fille unique du temps qui passait. Rowena se servit de son diadème comme d'un artefact magique. Son idée était que quiconque le mettait sur sa tête serait protégée de la mort. Mais Helena n'était pas dupe. Elle découvrit la vérité sur les recherches de sa mère et refusa que Rowena soit obligée d'utiliser la magie noire pour la sauver. Helena décida de voler le diadème et de prendre la fuite à dos de cheval pour sauver sa mère.

II - la fuite de Helena : Helena s'échappa des hautes terres d’Écosse sur un étalon très rapide et s'enfonça dans une forêt en Albanie afin de cacher le diadème. La disparition de sa fille chagrina profondément Rowena à tel point qu'elle sentit la mort l'envahir. Il ne lui restait plus beaucoup de temps, elle le savait, elle le présentait. Elle demanda à un homme éperdument amoureux de sa fille de partir à sa recherche afin de la voir une dernière fois dans l'espoir de trouver un moyen de la sauver de la mort. Le Baron captura Helena et la força à la suivre pour rejoindre sa mère, mais la sorcière refusa et une violente dispute éclata entre les deux protagonistes et dans un accès de folie, le Baron poignarda Helena. Celle-ci succomba rapidement, taisant avec elle la cachette du diadème qu'elle avait placé dans un tronc d'arbre. Fou d'amour et fou de chagrin, le Baron porta l'âme à sa gorge et se la trancha. L'histoire rendue officielle raconte que Helena jalousait sa mère et que c'est pour cette raison qu'elle vola le diadème, non pour la sauver. La vérité est tout autre. Le diadème était ensorcelé d'un puissant sort. Il ne pouvait être en possession que d'un sorcier ayant le sang de Serdaigle dans ses veines. Helena morte, le diadème apparue à sa mère qui comprit qu'elle avait perdu la seule personne qu'elle voulait protéger. L'ombre de la mort était proche et la sorcière utilisa ses dernières forces pour tenter l'impensable. Ramener Helena à la vie. Devenue froide, brisée mentalement, la folie guettait la sorcière et ceci ne manqua pas aux trois autres fondateurs. D'un commun à accord, ils mirent fin à sa vie pour protéger le château et empêcher Rowena d'utiliser la magie noire.

III - la malédiction : Rowena n'était pas seulement une beauté froide. Elle était aussi terriblement intelligente et prévoyante. Elle savait que les trois fondateurs complotaient contre elle et ils l'avaient prévenu. Elle se savait également mourante et jamais sa tâche ne serait accomplie. Avant l'affrontement, Rowena utilisa ses pouvoirs une dernière fois pour maudire l'école dans un accès de rage. Ainsi, quiconque de son sang et qui serait digne de porter le diadème pourrait l'obtenir et ainsi, venger la trahison des trois autres fondateurs. La malédiction se présente sous différentes formes, elle prive l'école de sa protection magique, fait mourir les rapaces et principalement les chouettes et les hiboux, elle peut rendre malade ou fou les élèves qui ne sont pas de la maison du nid d'aigles. La malédiction est la dernière source de pouvoirs magiques de Rowena qui avait sombré dans la folie et estimait ses compagnons responsables de ses malheurs.

IV - le tombeau de Serdaigle : Quand Rowena fut tuée par Godric, Helga et Salazar, ils prirent la décision de taire son secret et de l'enterrer dans le château pour que l'esprit de la sorcière habite éternellement les lieux. Son tombeau a donc été bâti quelque part dans le château, à un endroit inconnu mais qui était précieux à la sorcière. Sa dépouille fut scellée dans un caveau et Helena y veille constamment sous sa forme spectrale. Le diadème fut scellé avec sa maîtresse et aujourd'hui, on le considère comme définitivement perdu. Le tombeau n'a jamais été profané et la malédiction n'a jamais frappé l'école, mais jusqu'à quand ?

Indications importantes : La malédiction a commencé à frapper l'école à partir de la rentrée, quelques jours après. Pour le moment, tout le monde ignore l'existence du tombeau et la véritable histoire de Serdaigle.
© SECTUMSEMPRA 2015



Compte pnj, ne pas mp merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

la légende de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» la légende de l'école
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35
» BE - batiments-école du type Léopard
» Centenaire de la première école Maria Montessori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
découvrir la magie et apprendre à la maîtriser
 :: le vieux grimoire :: les annexes
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :