Partagez| .

UNDISCLOSED DESIRES ⊰ (lyra/will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 74
⊱ PSEUDO : malfoy, émilie.
⊱ CRÉDITS : (av)@crick/(sign)@tumblr
⊱ AVATAR : dominic sherwood.
⊱ COMPTES : .
⊱ ÂGE : vingt-trois années que le sorcier est né, qu'il erre tel une âme damnée en quête de reconnaissance et de gloire éternelle.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, coureur de jupons. amant volage et misogyne. coeur de pierre, imprenable. et pourtant, les choses pourraient bien changer plus rapidement qu'il ne le croit.
⊱ SANG SORCIER : pur, toujours pur. relativement attaché à cette pureté qu'il prône et exhibe, il n'en reste pas moins plutôt tolérant. parfois.
⊱ SCOLARITÉ : il vise le plus haut, comme toujours. désormais détenteur d'une licence, il se lance à l'assaut du baton. brillant élève, il ne doute pas d'y arriver.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : étudiant en justice magique, il compte bien s'y faire sa place et ce, au détriment des envies de ses aînés. il participe également au club d'échecs et de duels.
⊱ PATRONUS : une hyène, sauvage et insaisissable. redoutable, sournoise. vicieuse. prête à tout pour gagner. peu imposante mais pourtant diablement sanguinaire.

MessageSujet: UNDISCLOSED DESIRES ⊰ (lyra/will) Dim 30 Aoû - 0:44


~~~
it's been written in the scars on our hearts
we're not broken just bent
and we can learn to love again

pink.


Tu fus le premier à la salle de classe, excédé par ces deux longues heures qui venaient de passer. L'histoire était un véritable calvaire, pour toi. Un enfer sur terre. Si tu réussissais à exceller dans la plupart des matières, celle-ci était une véritable exception. Malgré les heures passées le nez dans tes bouquins et sur tes parchemins, tu n'arrivais pas à progresser. Tu restais bloqué à la moyenne, l'effleurant à peine. Tu aurais aisément pu agir comme plusieurs de tes amis et embaucher de pauvres élèves afin qu'ils rédigent de meilleurs devoirs que toi. Mais tu ne voulais pas te résoudre à cela, non. Toi, tu aimais te battre. Faire les choses par toi-même pour réussir. Tu voulais prouver au monde entier que tu n'étais pas que le petit dernier Flamel. Tu voulais exister par toi-même, marquer le monde et tout les esprits. Tu voulais être exceptionnel et briller de ton propre chef. Tu voulais plus, toujours plus. Plus d'argent, plus de gloire, plus de renommée. Car, malgré les apparences qui faisaient de toi un garçon joyeux et bout-en-train, tu étais également dévoré par l'ambition et désireux de faire tes preuves. Tu voulais t'émanciper de ce nom qui était le tien et créer ta propre existence. Ainsi, si tu aimais jouer au joli cœur et au charismatique leader de Serpentard, qui passait des heures à s'amuser avec ses amis et à rire à gorge déployée, il t'arrivait également d'étudier jusqu'à l'aube. Tu étais un paradoxe ambulant et tu t'en fichais pas mal. « Hé William, où est-ce que tu files comme ça ? » Tu fis un simple signe de main de ton camarade avant de te précipiter en direction du parc de Poudlard. Le temps était superbe, pour un début de mois de septembre. Consultant ta montre, tu te rendis compte que tu allais être en retard de quelques minutes. Tu avais attendu impatiemment ce rendez-vous depuis deux jours, désormais. Retrouver ta farouche rousse, pour qui tu t'étais beaucoup inquiété, ces derniers temps. Notamment à cause de son amnésie soudaine et de cette autre chose. Ce don étrange que tu étais presque certain qu'elle détenait. Voyance. Troisième œil. Autant de nom pour désigner une seule et même chose. Tu la connaissais depuis tes plus jeunes années mais tu n'avais compris que très récemment ce qu'il retournait de ses moments d'absences, quand ses yeux étaient fixés dans le vide et qu'elle ne semblait plus entendre ce qui se passait autour d'elle. C'était d'ailleurs à cause de cela qu'elle était tombée. Qu'elle avait perdu la mémoire. D'ailleurs, tu avais été l'un des premiers sur le terrain de Quidditch, à la prendre dans tes bras pour tenter de connaître ce qu'il en était de son sort. Finalement, tu arrivas jusqu'au pont de bois. L'endroit le plus tranquille de ta connaissance, à Poudlard. La tranquillité étant une chose bien difficile à trouver, puisque le château grouillait toujours d'élèves et de professeurs. « Salut Lyra, désolé du retard. Les couloirs à l'heure de pointe, tu sais ce que c'est. » Tu laissas tomber ton sac à tes pieds, avant de t'avancer vers la jolie sorcière. Cela faisait plusieurs jours que tu ne l'avais pas vu et vos petits pics mesquins commençaient à te manquer. Bien que jamais tu ne l'avouerais, bien entendu. « Alors, dis-moi, comment tu vas depuis … Enfin, tu sais ? » Tu n'étais pas vraiment du genre à l'écoute et tu avais toujours du mal à écouter les autres te raconter leurs petits soucis. Mais la politesse exigeait que tu demandes. Et puis, tu avais un petit peu envie de savoir, également. Savoir comment elle allait. Car, malgré tout, tu tenais beaucoup à la jeune Black. Elle était ton repère, en quelque sorte, dans cette jungle qu'était ta vie. D'ailleurs, elle allait devenir encore un peu plus ton point d'ancrage puisque ta mère et son père étaient tombés d'accord : vous alliez vous marier, dans quelques années. « Qu'est-ce que tu voudras comme pierre, sur ta bague de fiançailles ? Diamant, rubis, émeraude ? » Tu ricanas avant de poser un regard amusé sur la jeune femme. Oui, tu pouvais certainement t'habituer à l'idée de voir ce visage chaque jour du reste de ta vie. Cependant, tu n'étais pas certain d'apprécier ta privation de liberté. Tu étais si attaché à cette dernière. « Lyra Flamel, ça sonne plutôt bien, en fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 158
⊱ PSEUDO : l'oisillon bleu.
⊱ CRÉDITS : shadowcat (avatar). - tumblr (sign).
⊱ AVATAR : holland roden.
⊱ COMPTES : not yet.
⊱ ÂGE : vingt-trois années.
⊱ STATUT CIVIL : un coeur oublié forgé dans la pierre qui ne fait aucunement écho. Une résonnance qui se répercute dans le temps qui pourrait bien être chageant sans en prendre conscience.
⊱ SANG SORCIER : ascendance pure, un détail inutile et futile auquel elle n'accorde aucune importance.
⊱ SCOLARITÉ : dixième année d'études où elle a choisi le cursus des sciences occultes afin de suivre la formation de tireur d'élite de bguette magique.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : membre de l'équipe de quidditch de sa maison au poste de batteuse et également joueuse d'échec avisée.
⊱ BAGUETTE : Taillée dans du bois de noisetier symbole même de la connaissance étendue, la baguette magique de la dernière de lignée des Black mesure vingt-sept centimètres et demi et contient en son cœur un plume d'hippogriffe. Particulièrement rigide et fidèle envers sa propriétaire, elle possède des prédispositions pour les enchantements.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'une corneille.
⊱ DON MAGIQUE : elle possède le don du troisième oeil.

MessageSujet: Re: UNDISCLOSED DESIRES ⊰ (lyra/will) Dim 30 Aoû - 22:37

you used to see that i'm friendly
gimme your arm from the shadow to the sun
all my laughs, all my wings they are graved inside your ring
□    □
Les heures défilaient, tu pouvais les voir passer. Les cours s’enchaînaient les uns derrière les autres, de quoi nourrir ses grains de sables que formaient le temps. Ton intérêt pour les cours dispensés demeuraient intact, ton silence inchangé. Assise au milieu des rangs, les œillades curieuses que l'on pouvait te lancer ne semblaient guère te déranger que cela. Cependant au bout d'un moment tu ne pouvais ignorer davantage leur existence. Penchée sur ton ouvrage de défense contre les forces du mal, tes prunelles parcourent rapidement ligne après ligne bien loin des échos de la voix de l'enseignement. Tu as l'impression d'être dans un monde à deux rives, à ne pas évoluer au sein de la même sphère. Un constat qui ne faisait que se confirmer au fur et à mesure de la reprise des cours. Des murmures s'élèvent derrière ton dos, des effets de voix qui s'évapore comme les embruns de la marée dans l'air. Alors que la plupart des élèves s'apprêtent à tourner une énième page, tu te contentes de fermer ton livre au même moment que le son de la cloche annonçant ta dernière heure de cours pour la journée. Tu te lèves tout en rangeant tes affaires dans ton sac à bandoulière en cuir. Première à sortir, tu notes dans un coin de ta tête l'énoncé du prochain test portant sur les dernières études que vous veniez d'étudier. Pour toi, cela reviendrait à un parcours de santé mais tu ne pouvais t'empêcher de reprendre ce dont tu  avais déjà la connaissance. Les acquis étaient parsemés d'insécurité, les actes de ton audace d'ordinaire réfléchi le prouvaient plutôt bien. Ta marche est rythmée d'une énergie active, tu as besoin de quitter l'enceinte du château, le bruit y est présent. Tu jettes un rapide coup d’œil à l'horloge, tu serais largement en avance au point de rendez-vous que t'avait fixé le jeune Flamel. Longtemps tu avais repoussé son message, le laissant dans le fond de ta poche. Tu ignorais les motivations de sa demande, après tout il était du genre rentrer directement dans le cas sans pour autant s’interroger davantage. Sur cette pensée, tu hausses les épaules avant de te diriger vers le pont en bois.

Désert en cette heure, le calme de la verdure environnante se décline venant apaisait les lieux. Le vieux bois craque quelque peu sous tes pas, alors que tu déposes ton sac sur le sol. La température est plus que clémente sachant que la fin de l'été approche. Tu sors d'un paquet de dragées avant de t'accouder à la rambarde du point. De ce point, l'horizon figure comme l'une des principales bordures du monde. Une ligne sans limite où la liberté tant les bras à chaque instant. Une continuité qui s'étend à l'infini. La tienne reste latente, stagnante. Elle se fige dans la glace mais ne fond pas et la neige l'embryonne dans un cocon. Tu ne peux que compter sur ton intuition toujours vivace mais plus distante qu'autrefois. Qu'est-ce qui pouvait pousser William à être si insistant ? Et pourquoi cette entrevue te laissant sceptique ? Un mauvais pressentiment synonyme de mauvaises nouvelles sans doute. Le sorcier était quelqu'un de franc, loin de s’embarrasser des politesses quotidiennes. Il n'en avait guère besoin. Tu pioches une autre friandise avant de grimacer légèrement en découvrant la saveur des tripes comme un avant goût de ce qui aller suivre. Tu secoues la tête et lorsqu'on parle du loup sa silhouette se dessine au loin. Démarche assurée, fidèle à lui-même à son égo plus que démesuré dont tu avais conservé l'unique souvenir. « Salut Lyra, désolé du retard. Les couloirs à l'heure de pointe, tu sais ce que c'est. ». Te dit-il d'une intonation aussi décontracté que tranquille tout en laissant tomber son sac à ses pieds. Tu ne peux t'empêcher de lever les yeux au ciel, au moins il n'avait pas changé. « Dis plutôt que la ponctualité tu n'as jamais connu et ça je connais. ». Déclares-tu avec nonchalance. Tu avais beau avoir perdu la mémoire, la vérité de tes mots étaient aussi évidente que le sourire charmeur et hypocrite dont il affublait les filles pour mieux les mettre sur ton tableau de chasse. Lire entre les lignes n'avaient jusque là pas totalement disparue de tes habitudes, comme une petite victoire intérieure. « Alors, dis-moi, comment tu vas depuis … Enfin, tu sais ? ». Il était prudent dans sa démarche à la fois polie et curieuse. Tu le considères d'un regard silencieux avant de reporter ton attention sur le paysage qui s'offrait à vous. La plupart des membres de ton entourage évitaient le sujet ou tout simplement étaient passés à autre chose, sur ce point tu ne pouvais que remercier ton paternel. Pour une fois, il faisait quelque chose de bien, qui te rendait service. Une nuisance, une divergence c'était tout ce que tu étais. « Comme quelqu'un qui est tombé de plusieurs mètres, désormais sur pieds. ». Un maigre sourire ironique vient orner tes lèvres alors que tu prends un autre bonbon dans ton paquet. Tu prends soin par ailleurs de choisir une saveur agréable au palet avant de le mettre dans ta bouche. « Qu'est-ce que tu voudras comme pierre, sur ta bague de fiançailles ? Diamant, rubis, émeraude ? ». Commence-t-il en ricanant tout en t'observant l’œil amusé. Ses propos. Tu espères avoir mal entendu, mais tu dénotes suffisamment de caractères véridiques pour en prendre la mesure. Tu manques de t'étouffer avec la dragée dont le goût du pain grillée à plutôt la saveur amère du brûlé. « Lyra Flamel, ça sonne plutôt bien, en fait. ». Poursuis-t-il sur le même ton. Tu te redresses, tes prunelles se figeant sur son visage d'ange rigolard un brin trop arrogant mais dont tu ne peux réfuter le charisme. « C'est quoi cette histoire ?! Pierre, fiançailles et toi ? Dans la même phrase ? Vraiment il n'y a rien de drôle là dedans Flamel, tu tombes bien bas ... ». Ta voix est aussi froide que calme bien qu'elle voile une panique où l'expression rire jaune n'est pas loin. Tu ranges ton paquet dans ta poche avant de prendre ton sac que tu places sur ton épaule. « C'était pour ça ton message ? Tu me fais perdre mon temps William. ». Tu n'employais jamais son prénom hormis lorsque cela était sérieux. Tu ne comprenais rien à ce qu'il disait. Tu soupires en secouant la tête avant de faire demi tour.  Un accident, une amnésie et maintenant une union arrangée. Le monde avait changé ou bien ton univers se bouleversait un peu plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

UNDISCLOSED DESIRES ⊰ (lyra/will)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lyra • nelken
» Need that picture of you | Lyra
» Anima Libera ♔ Lyra Pantalayma CALAHAN ♔ Terminée
» Lyra Waldorf,la vie n'est pas un long fleuve tranquille
» Desires ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
l'école de sorcellerie de grande-bretagne
 :: le parc du château :: le pont de bois
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :