Partagez| .

⊰ le système scolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 83
⊱ CRÉDITS : (av) regulus
⊱ AVATAR : la vieille chouette
⊱ COMPTES : les fantômes de l'école

MessageSujet: ⊰ le système scolaire Mer 19 Aoû - 18:41


le système scolaire

les différents parcours scolaires
Quand la forme eut lieu, le système scolaire de l'école à également été retravaillé. Selon le bon vouloir du ministre de la magie, l'âge d'entrée à l'école a reculé et l'école offre désormais un véritable parcours scolaire pour les étudiants qui peuvent choisir de continuer leurs études après l'obtention des BUSES. C'est tout un système qui a été revu pour une meilleure gestion des études.

I - l'entrée à l'école et la rentrée scolaire : Conformément aux décrets promulgués par la réforme en 1975, l'âge d'entrée à l'école de sorcellerie Hogwarts a été modifiée passant de 11 ans à désormais 14 ans. Pourquoi un tel changement ? Le ministère de la magie a estimé qu'à 11 ans, un sorcier n'était pas encore suffisamment au courant du monde des moldus. Ainsi, en délutant à 14 ans, les jeunes sorciers ont trois années supplémentaires pour s'acclimater au monde des moldus et connaître leurs voisins. Cela a été fait dans le cadre de la Réforme qui consiste essentiellement à rapprocher les sorciers des moldus pour ne plus commettre les erreurs du passé. Reculer l'âge d'entrée a été majoritairement bien reçu par la communauté sorcière, même si certains sorciers ont manifesté une vive colère par rapport à ce changement, ils s'y sont pliés. Ce changement a entraîné également une modification dans la pratique de la magie puisqu'en effet, les sorciers commencent à manifester de la magie très tôt, 14 ans peut paraître tard pour apprendre à contrôler ses pouvoirs. C'est pourquoi le ministère de la magie a ouvert un service, le service des prescripteurs, rattaché au département de la coopération magique, chargé de former des prescripteurs, c'est-à-dire des enseignants privés pour les sorciers qui ont pour rôle de leur apprendre à se contrôler en l'absence de cours dédiés à la magie. L'appel des prescripteurs par les parents des sorciers peut se faire à partir de dix ans, quand l'enfant peut mettre en danger le Code de la magie, mais parfois, si l'enfant est précoce, cela peut se faire avant l'âge prescrit. Si le changement d'âge pour entrer à l'école a été reculée, la rentrée se fait toujours au début du mois de septembre et le départ s'effectue à la gare de King's Cross.

Chaque élève reçoit sa lettre pour Poudlard durant l'année de leurs 14 ans, révolus ou non, pour la rentrée prochaine.

Voici le déroulement normal de la scolarité d'un élève non-redoublant :
apprentissage des bases de la magie pendant cinq années.
première année : 14 ans - 15 ans.
deuxième année : 15 ans - 16 ans.
troisième année : 16 ans - 17 ans.
quatrième année : 17 ans - 18 ans.
cinquième année : 18 ans - 19 ans.
les élèves passent leurs buses. à la fin de cette année, ils doivent choisir leur spécialisation pour leur licence.
sixième année : 19 ans - 20 ans.
septième année : 20 ans - 21 ans.
huitième année : 21 ans - 22 ans.
leur licence pour leur spécialisation est terminée, ils peuvent décider d'arrêter les cours.
neuvième année : 22 ans - 23 ans.
dixième année : 23 ans - 24 ans.
s'ils ont continué deux années, ils passent alors un master dans leur spécialisation.
onzième année : 24 ans - 25 ans.
douzième année : 25 ans - 26 ans.
à présent, ils passent le doctorat de leur spécialisation.
treizième année : 26 ans - 27 ans.
quatorzième année : 27 - 28 ans.
et enfin, le magister dans leur spécialisation, diplôme très rare que peu d'élèves tentent d'avoir, car le niveau est extrêmement élevé.
II - les examens et les options : La restructuration de l'école de sorcellerie n'a pas eu pour unique effet de reculer l'âge de l'entrée à l'école. Non. Désormais, les études commencent à partir de 14 ans et durent obligatoirement neuf années. Les élèves ont trois années (une licence) pour se spécialiser après l'obtention des BUSES pour découvrir un métier. Cependant, ils peuvent se perfectionner et étudier jusqu'à 23 ans (un master), 25 ans (un doctorat) et exceptionnellement 27 ans (un magister). Les ASPICS n'existent donc plus et ont été remplacés par des diplômes plus perfectionnés et exigeants, remontant également le niveau de l'école vis à vis des autres établissements européens. Un élève doit donc obligatoirement décroché une licence pour quitter le système scolaire. Le MAGISTER est un diplôme très rare et décerné à ceux souhaitant se hisser au sommet de la société et la diriger. Pour être haut-juge du Magenmagot, un Magister est demandé par exemple. De plus, les sorciers ont adopté les noms suivants pour leurs examens :

TASSE (équivalent de la licence) : Techniques Avancées des Sortilèges Supérieurs d’Éducation.
BÂTON (équivalent du master) : Brevet d'Acquisition des Techniques Obligatoires National.
CERF (équivalent du doctorat) : Capacité Éducatif des Roublards Final
MAGISTER (diplôme unique et exceptionnel) : Il ne possède aucune traduction.

Par ailleurs, les options ont également été remaniées suivant les conditions de la Réforme. Les élèves peuvent donc préparer jusqu'à six options en plus de leurs matières obligatoires quand ils se présentent à leur licence et peuvent en ajouter une septième s'ils décident de continuer leurs études. Cela se déroule de la façon suivante : Durant leur troisième année, les élèves doit choisir obligatoirement deux options sur trois au choix. En quatrième année, ils doivent obligatoirement en ajouter une. Ainsi, quand un élève passe ses BUSES, il présente au minimum trois options et peut en présenter au maximum six. Voici la liste des options (à noter que le vol sur balai est une matière qui apparaît en première année et disparaît à la fin de celle-ci.) :

options au choix en troisième année :
soins aux créatures magiques — apprendre à soigner et dompter les créatures.
divination — ouvrir son esprit au troisième œil.
alchimie — connaître les bases de l'alchimie.

options au choix en quatrième année :
étude des moldus — comprendre nos voisins moldus.
arithmancie — l'étude de l'avenir par les nombres.
étude des runes — découvrir les anciennes runes magiques.

option unique à choisir après sa licence :
approche des arts occultes — apprendre la magie noire et s'en préserver.
spiritisme — communiquer avec l'au delà.
occlumancie et légilimencie — ouvrir et fermer son esprit.
langue étrangère au choix — français / mandarin / espagnol / allemand / russe

III - les cursus scolaires : Le cursus scolaire de chaque élève est commun jusqu'à sa cinquième année en dehors des options. En effet, l'école a pour objectif de former les élèves à étudier les bases de la magie. C'est pourquoi ils doivent étudier obligatoirement l'intégralité des matières jusqu'à leur cinquième année. A partir de cette année là et en fonction des résultats des BUSES, ils doivent choisir une spécialisation qu'ils vont préparer durant trois ans. Après ces trois années, ils pourront quitter l'école et travailler ou continuer leurs études suivant leur carrière. En effet, certaines professions demandent un niveau d'études supérieur à trois années après les BUSES (auror ou fabricant de baguettes par exemple). Voici la liste du tronc commun que tous les élèves suivent obligatoirement de leur première à leur cinquième année (exception des options et du vol sur balais) :

tronc commun des matières :
métamorphose ; sortilèges et enchantements ; potions ; botanique ; défense contre les forces du mal ; histoire de la magie ; astronomie.

vol sur balai ; uniquement en première année
trois options maximum et deux minimum à choisir.

La liste des spécialisations est disponible ci-dessus.
© SECTUMSEMPRA 2015



Compte pnj, ne pas mp merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 83
⊱ CRÉDITS : (av) regulus
⊱ AVATAR : la vieille chouette
⊱ COMPTES : les fantômes de l'école

MessageSujet: Re: ⊰ le système scolaire Mer 19 Aoû - 18:41


les spécialisations

études à suivre après les BUSES
Après l'obtention des BUSES, les élèves doivent préparer une licence suivant les cursus disponibles à Hogwarts. Ils peuvent également continuer leurs études plus longuement s'ils le souhaitent et en fonction de leur rêve de carrière. Par ailleurs, il est important d'obtenir les résultats attendus aux BUSES pour prétendre à la spécialisation voulue.

la justice magique

La justice magique est une spécialisation qui permet de prétendre à la défense interne du pays et à la communauté sorcière. C'est un parcours difficile et qui peut être long suivant les souhaits des sorciers. Les évolutions de carrières sont nombreuses ainsi que les métiers envisageables. Généralement, les prétendants à cette spécialisation travaillent pour le ministère de la magie quand ils terminent leurs études. Certaines formations comme les Aurors demandent de suivre une formation après la fin des études à Hogwarts.

matières obligatoires et résultats attendus : potions (A), botanique (E), métamorphose (A), défense contre les forces du mal (E) et sortilèges (O)
matières enseignées en plus : droit ; étude du Code International ; langue étrangère au choix.
métiers envisageables : auror, tireur d'élite à la baguette, agent de sécurité, langue-de-plomb, magistrat, juriste, greffier, avocat.

les soins magiques

Les soins magiques représentent une des spécialisations les plus difficiles et qui nécessitent de longues études (au moins jusqu'au master voir le plus souvent, le doctorat). Cette spécialisation forme les futurs médicomages et guérisseurs du pays ainsi que des chercheurs pour soigner les maladies et créer de nouvelles potions. Nombreux sont ceux qui changent de spécialisation en cours de route car la pratique est aussi importante que la théorie.

matières obligatoires et résultats attendus : botanique (O), potions (O), histoire de la magie (E) et métamorphose (E), soins aux créatures magiques (A)
matières enseignées en plus : étude des maux magiques ; pratique de la guérison ; conception d'antidotes.
métiers envisageables : médicomage urgentiste ; guérisseur ; potionniste ; chercheur d’antidotes ; médicomage spécialisé dans une pathologie.

la zoologie

La zoologie est une branche approfondie de l'étude des créatures magiques qui possèdent de nombreuses familles. Cette spécialisation forme les sorciers de demain qui étudieront les créatures et découvriront de nouvelles espèces à l'image de Newt Scamander qui est à l'origine de la création de cette branche. Les passionnés de dragons ou d'acromentulas se retrouveront ici pour étudier les animaux et pourront se spécialiser dans une espèce ou élargir les horizons.

matières obligatoires et résultats attendus : soins aux créatures magiques (O) ; sortilèges et enchantements (O) ; histoire de la magie (A) ; potions (E)
matières enseignées en plus : dracologie ; étude des espèces protégées ; langue étrangère au choix
métiers envisageables : dracologue ; chasseur d'espèces rares ; chasseur de dragons ; chercheur d'espèces perdues ; archéologue spécialisé ; soigneur animal ; éleveur animal.

l'artisanat et le commerce

Cette discipline est complète et variée à la fois. On y apprend l'économie et comment vendre et devenir un excellent commercial, mais ce n'est pas tout. On forme également les artisans de demain, c'est-à-dire les fabricants de baguette, de balais ou encore, d'artefacts magiques. Les évolutions de carrière sont très nombreuses dans cette spécialité et chacun peut suivre un parcours différent et selon ses envies.

matières obligatoires et résultats attendus : sortilèges et enchantements (A) ; histoire de la magie (O) ; arithmancie (E) ; astronomie (E) ; alchimie (E) ; métamoprhose (O)
matières enseignées en plus : conception des artefacts ; droit du commerce magique ; langue étrangère au choix
métiers envisageables : fabricant de baguette ; fabricant de balai ; propriétaire d'un commerce ; fabricant de talismans ; fabricant d'amulettes ; fabricant d'objets enchantés ; marchand à l'international

les carrières sportives

Le sport a toujours occupé une grande place dans la société magique et aujourd'hui, on peut enfin envisager une carrière sportive sérieuse. Cette spécialisation demande un haut niveau physique ainsi que des prédispositions pour le sport. Nombreux sont les élèves qui se lancent dans cette branche et ne parviennent pas à terminer leur cursus car le niveau est très haut. Ici, on forme les joueurs professionnels de Quidditch de demain, les entraîneurs et managers qui seront les vedettes des magazines.

matières obligatoires et résultats attendus : histoire de la magie (O) ; botanique (E) ; potions (E) ; sortilèges et enchantements (A) ; étude des moldus (A)
matières enseignées en plus : vol sur balai perfectionné ; tactique sportive ; endurance et musculature.
métiers envisageables : joueur professionnel de quidditch ; entraînement de quidditch ; reporter sportif ; manager.

la pédagogie et le journalisme

L'école de sorcellerie de Grande-Bretagne forme les enseignants et professeurs de demain. Cette formation donne accès à tous ceux qui souhaitent devenir des prescripteurs plus tard et qui veulent fournir leur savoir, mais ce n'est pas tout. Cette filière donne également accès au journalisme et comment devenir un reporter. On attend des élèves assidus et travailleurs qui ont l'amour de la plume et du partage pour cette spécialisation qui est appréciée et offre de nombreux débouchés.

matières obligatoires et résultats attendus : sortilèges et enchantements (O) ; histoire de la magie (A) ; potions (A) ; métamorphose (A) ; botanique (E) ; soins aux créatures magiques (E).
matières enseignées en plus : spécialisation d'une matière au choix parmi celles enseignées ; langue étrangère au choix.
métiers envisageables : prescripteur ; enseignant ; reporter ; écrivain ; journaliste.

les sciences occultes

L'intégration de cette discipline a fait l'objet de nombreux scandales car beaucoup de sorciers ont refusé que leurs enfants étudient la magie noire, mais cela semble important pour pouvoir s'en prémunir. Hors de question de former les prochains mages noirs ! Ici, on entraîne ceux qui lutteront contre la magie noire, c'est également une filière où on peut prétendre à la formation d'auror comme la justice magique. Les employés du ministère sont nombreux à suivre cette formation, mais elle se veut difficile car elle demande une grande confiance en soi et une assiduité importante dans son travail.

matières obligatoires et résultats attendus : défense contre les forces du mal (O) ; potions (O) ; métamorphose (E) ; sortilèges et enchantements (E) ; alchimie (A) ; spritisme (A)
matières enseignées en plus : défense contre les forces du mal renforcé ; duel ; apprentissage des arts occultes.
métiers envisageables : auror ; langue-de-plomb ; traqueur d'artefacts noirs ; désensorceleur ; tireur d'élite à la baguette.
© SECTUMSEMPRA 2015



Compte pnj, ne pas mp merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ le système scolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport irlande système scolaire
» recherche modèle de contrat (avec dérogation scolaire)
» Pétition pour le maintien des Auxiliaires de Vie Scolaire
» documentation pour le préscolaire
» kids2sit système pour un 2ème enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
découvrir la magie et apprendre à la maîtriser
 :: le vieux grimoire :: les annexes
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :