Partagez| .

hogwarts will always be there to welcome you home – Maedge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 106
⊱ PSEUDO : shiranui
⊱ CRÉDITS : arté & crackle bones.
⊱ AVATAR : kaine buffonge.
⊱ COMPTES : //

⊱ ÂGE : 19 ans.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ SCOLARITÉ : sixième année, en justice magique. Ses options sont soins aux créatures magiques, alchimie, études des runes, approche des arts occultes, et étude du code international.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : batteur de l'équipe de quidditch des serdaigles, il est inscrit aux clubs de duel et d'astrologie. Il prend également part aux thés linguistiques.
⊱ BAGUETTE : bois d'ébène et plume d'hippogriffe. De 27 cm, elle est prédisposée aux enchantements.
⊱ PATRONUS : loup à crinière, bien qu'il ne le sache pas étant donné qu'il n'a jamais réussi à lancer le sort de façon optimale.
⊱ DON MAGIQUE : impossible à considérer comme un don, Naos est pourtant bien un lycanthrope.

MessageSujet: hogwarts will always be there to welcome you home – Maedge Lun 14 Sep - 16:52



hogwarts will always be there to welcome you home ✻✻✻ Je grogne légèrement en me passant une main sur l'arrière de la nuque. Deux semaines après la rentrée, mes insomnies à répétition commencent à se faire violemment sentir, et chacun de mes muscles me tire, semble me crier d'arrêter de marcher. Ça, plus les courbatures liées à la reprise du Quidditch, on va me retrouver mort dans un coin du château. Et pourtant, ça devrait être la période du mois où je me sens le plus reposé. Ma dernière pleine lune remonte à deux semaines, et la prochaine est également dans quatorze jours. Et pourtant... J'essaye de ne pas y penser. Normalement, la potion tue-loup devrait me rendre aussi inoffensif qu'un agneau, mais pour plus de précautions je dois tout de même me rendre dans la cabane hurlante, ce qui est normal après tout. Mais bon... Je trouve toujours ça dégradant, et ennuyeux. Je donnerais n'importe quoi pour que cette cicatrice sur mon bras ne s'y soit jamais installée. Je soupire en y pensant, une énième fois. Je passe ma vie à soupirer, en ce moment. Réajustant mon sac sur mon épaule, je suis sans réfléchir les autres élèves de ma classe. Je finis assez tôt aujourd'hui, mais je ne sais pas trop quoi faire. Je me sens beaucoup trop fatigué pour aller rejoindre le terrain de Quidditch, je n'ai pas envie d'aller à la bibliothèque, ma salle commune me semble trop étouffante, malgré le calme qui y règne. Comme souvent depuis que je suis rentré du Canada, j'ai juste envie de jeter toutes mes affaires contre un mur et d'aller hurler à n'en plus finir, comme pour essayer d'annihiler la douleur que j'ai en moi. C'est plus fort que moi.
Je secoue la tête, avant de m'arrêter au beau milieu d'un couloir. Bon, il fallait que je fasse quelque chose. N'importe quoi. Et faire mes devoirs ne m'intéresse absolument pas, dans l'immédiat. Je jette un coup d'œil à mon sac, me rappelant que j'ai toujours avec moi le livre sur les loup-garous que j'ai emprunté à la bibliothèque, pour pouvoir le lire tranquillement. Je n'ai pas osé le sortir dans mon dortoir, mais il serait peut-être temps de le lire un peu plus attentivement. Je hausse les épaules, de toute façon ça ne peut pas me faire de mal, pour une fois qu'il fait beau. Je descend les dernières marches qui me mènent au rez-de-chaussée, et de là je me dirige directement vers le parc. Pas mal d'étudiants y sont déjà ayant profité du temps clément pour se balader, souvent en groupe. Je les ignore, me dirigeant directement vers le lac, qui prend une grande partie du parc. À quelques mètres, je m'assois à côté d'un arbre, m'adossant à celui-ci, mon sac à mes côtés. Je soupire une nouvelle fois, mais de contentement pour le coup. Je suis trop loin des autres élèves pour qu'ils me dérangent, et j'aime bien l'atmosphère qui se dégage du lac. Depuis que mes sens se sont accrus, je réussis à sentir les différentes odeurs qui s'en émanent, ainsi que celles de la forêt interdite, à quelques centaines de mètres plus loin. J'ai fini par m'y habituer, et même si je me crispe encore un peu quand je prends conscience de mes nouvelles aptitudes, je me dis qu'il faut bien compenser avec la malédiction qui me frappe désormais chaque mois.
Je sors le bouquin de mon sac, assez prudemment, même si l'ouvrage n'est pas des plus anciens. Je n'ai pas envie de me faire taper dessus par le bibliothécaire. Même si je comprends pourquoi il fait autant attention à ses livres, mais quand même. Enfin. J'ouvre le livre là où je me suis arrêté la dernière fois, passant mon pouce sur les shémas explicatifs de l'anatomie des loup-garous. Ça me fait toujours un peu frissonner. J'ai du mal à m'imaginer que je me transforme en... ça. Étant donné que je n'ai pas pris de tue-loup lors de la dernière pleine lune, je n'ai aucun souvenir de ce qui s'est passé. Dire que je deviens un énorme loup, comme ça... J'essaye de ne pas y penser et passe directement à la page d'après, me plongeant dans la lecture en m'adossant un peu plus contre cet arbre. Enfin tranquille, je pense, à tort, n'ayant pas entendu les bruits de pas se rapprocher de plus en plus.
© LITTLE WOLF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hogwarts will always be there to welcome you home – Maedge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Disney Hogwarts
» → HOGWARTS STAFF
» Hogwarts is threatened! Man the boundaries, protect us, do your duty to our school ► M. McGonagall
» Pad high trek
» pas le moral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
l'école de sorcellerie de grande-bretagne
 :: le parc du château
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :