Partagez| .

(F/P) REED ≈ love is a smoke made with the fume of sighs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 745
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : mcdonell.
⊱ COMPTES : le maître des potions.

⊱ ÂGE : vingt-trois ans.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement en couple avec melisandre, mais ce n'est qu'une façade pour cacher son couple avec freya et protéger celle qu'il aime.
⊱ SANG SORCIER : de sang-pur, mais il s'en moque.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année suivant le parcours des soins magiques dans le but de devenir un futur guérisseur (master, deuxième année).
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : capitaine et gardien de l'équipe de quidditch, joueur d'échecs vindicatif et duelliste émérite.
⊱ BAGUETTE : taillée dans le bois d'un vieux houx, elle contient en son coeur une moustache de fléreur et mesure près de vingt-neuf centimètres trois quart. Parfaitement rigide, elle est dit-on, prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : c'est un noble bélier.

MessageSujet: (F/P) REED ≈ love is a smoke made with the fume of sighs Mer 19 Aoû - 19:26


freya skandar potter

feat crystal reed
âge, date et lieu de naissance — elle est âgée de vingt-trois ans et est née un jour d'orage, le premier août dans une clinique moldue, dans le plus grand secret nationalité et origines — elle est anglaise, mais elle possède des souches françaises du côté de son père biologique et du sang écossais par sa mère biologique sang de sorcier — c'est une sorcière de sang-mêlée, officiellement, elle est la fille du couple potter, leur cadette, mais officieusement, elle est la bâtarde de Marcus Malfoy et d'une sorcière de sang-mêlée, Merope Oswald, ce qu'elle ignore études ou profession — c'est une élève de dixième année, la spécialité est au choix statut civil — elle est officiellement célibataire, mais officieusement en couple avec Tommen Black, une relation qu'ils cachent depuis plus d'un an maintenant baguette magique — au choix patronus — elle ne parvient pas à en créer un, seulement de la fumée d'argent, mais elle jure qu'un jour, elle y arrivera ! épouvantard — au choix amortencia — le parfum de la cannelle, l'odeur de la terre et de l'herbe fraîchement coupée, son odeur à lui don magique — au choix qualités et défauts — téméraire, travailleuse, persévérante, moqueuse, cynique à ses heures, possessive, fidèle signe distinctif — elle possède une petite tâche de naissance sous la nuque, la même que son père biologique et qui représente un petit cercle crédits — tumblr
à l'intérieur de ma pensine ≈ l'histoire est partiellement libre, vous devez seulement respecter les éléments suivants :
• freya est la bâtarde de marcus malfoy, mais elle ignore cela et pense être la fille du couple potter au même titre que ses frères et soeurs. Sa mère était une amie de mme potter et elle lui demanda de s'occuper de sa fille avant de sa mort, elle est décédée peu de temps après avoir mis sa fille au monde.
• freya est une sorcière douée et qui aime travailler, elle est très organisée dans ce qu'elle fait et elle peut être préfète selon vos envies.
• elle possède un excellent feeling avec les créatures magiques et possède une fascination étonnante pour les dragons et l'acromentule.
• elle est en couple avec black depuis maintenant plus d'un an, une relation qui est cachée et qui lui pèse, mais elle sait que c'est mieux ainsi car les black ne supporteraient pas que leur fils unique fréquente une sang-mêlée. Pour sa propre sécurité, elle feint d'être célibataire, voir non intéressée par les garçons et tommen fait semblant d'être avec melisandre aldrige. Ce trio est inséparable.
tommen & freya ≈ (relation intime ) Assis sous un gros chêne qui bordait le lac noir, Tommen respirait l'air frais. Les buses venaient de se terminer et il savait qu'il avait réussi. Toujours d'une grande arrogance, il avait trouvé cela désemparement trop simple, surtout le sujet de métamorphose qu'il avait terminé assez tôt sous le regard étonné de son professeur, mais Tommen était loin d'être un mauvais élève. C'était ça le plus agaçant. Il était doué, brillant dans certaines matières même, mais il était turbulent et avait un don incroyable pour accumuler les retenues. Désespérant, c'est comme cela que l'avait qualifié son professeur de botanique, du gâchis selon le professeur de divination. Un gâchis que Tommen aimait. Il se prenait pour le roi, le plus beau et jouait de sa personne. Après tout, c'était une facette, un moyen de cacher le fait que son nom, Black, était une honte à ses yeux. Alors il préférait se cacher derrière ce garçon arrogant et sans couronne. Seul Blaise et son amie Melisandre se doutaient qu'il était bien plus que ça, en dehors de ses deux soeurs bien sûr. « On peut aller faire une partie de Quidditch, non ? » proposa son ami avant de bailler. Tommen ne répondit pas, il se contenta de passer une main dans ses cheveux qu'il avait laissé pousser car c'était cool à ses yeux et que tous les grands sorciers avaient eu les cheveux longs. Il se redressa subitement et poser son regard sur un élève de la maison Poufsouffle. Il s'agit de Roger Martins, le capitaine de l'équipe de Quidditch des or et noir. Tommen avait une dent contre lui depuis que Roger avait réussi à lui mettre plus de cinq buts lors d'un match. On disait de Black qu'il était un mur, incapable de passer entre lui et de marquer, mais Roger était malin et il avait réussi à lui mettre sept buts ! Vindicatif, Black s'empara de sa baguette et marcha d'un pas rapide vers le capitaine des Poufsouffle. « Martins ! Hey, tête de citrouille ! » lança le jeune homme. L'intéressé tourna la tête vers le jeune lion et le dévisagea, apparemment, il n'avait pas réussi ses examens lui. « Laisse moi, Black et retourne apprendre à garder tes cages ! » Vexé dans sa fierté, Tommen tendit sa baguette et lança un sort informulé qui frappa son camarade en le soulevant dans les airs. Martins fit tombé sa baguette dans l'herbe avant de pouvoir s'en saisir et essaya de se débattre. Rapidement, des élèves encerclèrent les deux sorciers pour admirer le duel que Black semblait déjà avoir remporté. « Ah ! Fais moi redescendre crétin ! » ordonna Roger dont les joues devenaient aussi rouge qu'une écrevisse.  « Ah, très bien ! » dit-il avant de ricaner en ôtant l'enchantement. Roger tomba lourdement au sol et s'empara de sa baguette, mais Tommen était un duelliste aguerri ! Il lança un expillarmus et la baguette vola plus loin. « Et maintenant... Petrificus totalus ! » le corps de Roger était soudainement aussi raide qu'un tronc d'arbre. La foule se mit à rire avant que Melisandre Aldrige et Freya Potter arrivent à se frayer un chemin jusqu'à Tommen. Melisandre se mit à pouffer de rire, mais Freya dévisagea Black. Elle ne supportait pas de le voir se comporter ainsi et de lancer un maléfice à tous ceux qui lui manquait de respecter, simplement pour s'amuser. « Finite ! » lança-t-elle en sortant sa baguette avant de pousser brusquement Tommen plus loin. « Tu me débectes, Black ! Tu es méprisable ! Tu t'en prends à Martins juste parce qu'il a mieux joué que toi au Quidditch et qu'il a raflé la coupe !? » l'intéressé ne répondit pas, il se contenta de grimacer. Il n'aimait pas se faire prendre la main dans le sac. « Réponds quelque chose par Merlin ! » « Veux-tu sortir avec moi, Potter ? » surprise, la sorcière recula d'un pas, l'air presque dégoûtée. « C'est une blague, j'espère ? Je ne pourrai jamais sortir avec un garçon comme toi ! Tu es arrogant, tu aimes te pavaner comme un roi dans les couloirs, tu te prends pour le meilleur au Quiditch et tu te laisses pousser les cheveux parce que tu crois que ça fait cool ! Tu es stupide et insignifiant ! » et sur ses belles et douces paroles, elle tourna les talons et alla aider Roger à se relever. Tommen lâcha un soupir et tourna la tête vers Blaise, resté en retrait. « Toujours partant pour du Quidditch ? »

« Vous savez la nouvelle !? » lança brusquement Melisandre en posant son livre sur la table des Gryffondors, dans la grande salle. Le moins de février était particulièrement doux pour cette époque de l'année et de nombreux élèves préféraient être dehors, mais Freya restait dans la grande salle, simplement pour réviser, car elle savait l'importance des examens qui approchaient. Son regard riva sur son amie. « Tommen est à l'infirmerie ! L'entraînement de Quidditch s'est mal passé ! » annonça la sorcière. Immédiatement, Freya cessa d'écrire sur son parchemin et se releva brusquement, trahissant son inquiétude soudaine. Elle essaya de ne pas rougir, mais elle avait conscience des regards qui pesaient sur elle. « Que s'est-il passé !? il va bien !? » « J'étais sur le terrain. Blaise a raté son tir et Tommen était juste à côté. Il a été frappé de plein fouet par le cognare ensorcelé ! Il a été bien sonné. » Sans attendre, Freya attrapa son sac et enfourna ses affaires dedans. « Je vais le voir. Je... et bien... Voilà. » En grimpant les marches quatre par quatre rapidement, Freya sentait une boule se nouer dans son ventre. Elle avait peur pour Tommen. Elle savait qu'elle avait attiré la curiosité de ses amies, mais tant pis, elle devait le voir. En pénétrant dans l'infirmerie, la sorcière se précipita vers le lit où le garçon était posé. Il était allongé et n'avait pas ses lunettes, posées sur la table de chevet, cassées. Le sorcier était endormi et l'infirmière s'approcha, un sourire risible sur les lèvres. « Comment va-t-il ? » « Plus de peur que de mal. Il est sonné. Il s'est fracturé le poignet, mais je lui ai donné une potion pour ressouder ses os. Demain, nous n'en parlerons plus. Il doit se reposer aujourd'hui. » Freya opina. Alors que l'infirmière s'éloigna, elle en profita pour prendre la main du garçon, comme un réflexe soudain. Doucement, le jeune homme ouvrit les yeux et grimaça un peu avant de distinguer Freya. « Oh... Potter... Désolé que tu me vois ainsi, ce n'est pas très classe. » Freya se mit à sourire un peu. Elle avait changé d'avis à propos de Black. C'était devenu un proche, un ami, plus qu'un collègue, qu'un simple camarade de même année. Elle avait découvert une autre facette de lui. « Tu vas bien ? » Tommen se redressa un peu à l'aide de sa main valide avant de sourire légèrement. Il avait une légère entaille scindant sa joue et s'arrêtant devant l'arrête du nez. Un petit bleu était entrain d'apparaître au même endroit, mais ça avait été. « Je vais toujours bien, Potter, tu devrais le savoir ! » répondit-il en riant un peu, avant de grimacer à cause de la douleur. « J'ai eu juste le temps de parer avec mon bras pour éviter que ce maudit cognare ne s'écrase sur mon visage. Tu te rends compte ? Il m'aurait défiguré et j'aurai fait un voyage pour St-Mangouste. Affreux. » La brune fut surprise de rire avec lui. Ils avaient développé un véritable feeling. Elle s'entendait à merveille avec lui et elle avait trouvé sa place. « Comme tu ne sors que demain, veux-tu que je te ramène quelque chose ? » « Non, mais je veux bien que tu fasses quelque chose pour moi. » « Oui ? » Tommen laissa échapper un bref sourire sur ses lippes avant de déclarer « Sors avec moi, Freya. » celle-ci sentit ses joues se rosirent brusquement avant d'arriver à se calmer. « Tu n'abandonnes jamais, Black ? » « Pas pour les choses qui ont de la valeur et qui me tiennent à coeur, non. » Pour terminer la discussion, Freya préféra se relever en lui promettant de venir prendre de ses nouvelles.

Comme toujours, le portrait de la Grosse Dame faisait des siennes. Aux alentours de dix heures trente, elle refusait de laisser passer les deux élèves pour leur permettre de rejoindre leurs dortoirs sans avoir fait sa présentation. Elle attrapa alors un verre et commença à chanter d'une voix si aigüe, qu'elle réveilla le portrait du borgne agressif à côté qui hurla pour la faire arrêter. Celle-ci cassa discrètement - ou pas - contre le décor derrière elle avant de les laisser passer en râlant. La salle commune était vide. Le feu qui crépitait quand ils avaient entamé leur ronde il y a une heure était désormais éteint et il ne restait que des braises tièdes. Un petit chat au pelage noir se redressa du canapé en miaulant pour venir se frotter contre les jambes de Freya. Celle-ci l'attrapa et lui gratta derrière l'oreille. Le félin se mit immédiatement à ronronner sous l'étonnement de son maître, Tommen, qui avait encore les vestiges de quelques griffures sur le dos de sa main droite. « Je n'arrive pas à croire qu'il soit si gentil et affectueux avec toi... Moi, dès que j'essaie une approche, je termine avec la main charcutée ! » lança-t-il en retirant sa robe de sorcier pour la poser sur la chaise. Il regarda l'heure sur une horloge magique située au dessus de la cheminée. Tout le monde dormait à cette heure « Bon, je vais devoir y aller, Merlin. » elle déposa doucement le matou au sol, mais celui-ci voulait encore des caresses. « Bonne nuit, Freya. » dit-il en souriant légèrement. La sorcière tenait son regard un instant, en silence. Elle ne pouvait pas nier la véritable nature de ses sentiments. Le mois de mars était déjà bien entamé et Tommen lui plaisait de plus en plus. Elle avait remarqué sa maturité, même si il restait parfois, un grand garçon qui aimait montrer un côté très sûr de lui, elle avait pu voir une autre personne en lui, quelqu'un de plus fragile, doux et attentif et elle en était séduite. « Tommen ? » « Oui ? » « Approche. » L'intéressé haussa un sourcil. Il pouvait déceler un petit sourire espiègle, taquin naître sur les lèvres de la rouquine. Il avança un peu, intrigué. « Ca ne va pas, Freya ? » « Approche. » il s'exécuta. Sa curiosité devenait une inquiétude. « Encore. » Tommen s'approcha suffisamment près pour être face à elle. « Freya, tu vas m'expli...» il cessa de parler au contact des lèvres douces de Freya. Celle-ci lui vola un léger et peut-être trop furtif baiser. Elle recula en souriant. Les lèvres de Tommen avaient un goût de sucre, mêlées au citron, son pêché mignon. Elle se mordilla la lèvre en le fixant. Il était à croquer et trop abasourdi pour dire quoique ce soit. « Bonne nuit, Tommen . » Ce-dernier retrouva ses esprits alors que Freya avait terminé de monter les marches. Il s’empressa de la suivre pour lui poser la même question récurrente et parce qu'il était gourmand... Qu'il voulait encore ses lèvres, mais l'escalier changea pour devenir un toboggan. Tommen essaya de se rattraper, mais trop tard, il se retrouva au sol et grimaça en fixant le plafond. « Par Merlin... Potter... » Un sourire idiot venait d'apparaître sur ses lèvres alors que Merlin, le chat, s'approcha pour regarder son maître, le regard mauvais. « Je t'interdis de rire... J'avais oublié que l'escalier était enchanté et puis... Ne sois pas jaloux ! Freya n'est pas qu'à toi ! »

Après de nombreuses années à s'être fait la guerre, Tommen a changé et a prouvé à Freya qu'il n'était pas simplement un jeune homme vindicatif et arrogant. Leur relation dure maintenant depuis plus d'un an, mais elle se fait dans le plus grand secret et pour cause. Tommen est l'unique fils Black de la branche majeure, il doit assurer selon ses parents, la pureté de son sang en épousant une sorcière qui a également le sang-pur. Si sa relation avec Freya était découverte, cela serait dramatique et ses parents pourraient s'en prendre aux Potter pour forcer leur fils à ne plus être avec la sorcière. Pour éviter cela, ils mentent sur leur relation autour d'eux. Freya apparaît comme l'éternelle célibataire insaisissable et Tommen se cache derrière Melisandre Aldrige, également de sang-mêlé, mais que ses parents prennent pour une petite amourette et parce qu'ils sont en bon terme avec les Aldrige, autrefois de sang-pur. Dans le plus grand secret, les deux sorciers s'aiment passionnément d'un amour qui les consume. Ils ont l'habitude de se rejoindre dans l'horloge de l'école à l'abri des regards.
©SECTUMSEMPRA

   


   




    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    love is a smoke raised with the fume of sighs, being purged, a fire sparkling in lovers' eyes, being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, achoking gall, and a preserving sweet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t63-noirs-desirs-black#83
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 120
⊱ PSEUDO : backwards ; red stars. (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) wildworld. (gif) hestia bae.
⊱ AVATAR : crystal reed.
⊱ COMPTES : jade.

⊱ ÂGE : vingt-trois secrets qu'elle ne peut arracher au passé.
⊱ STATUT CIVIL : il y a lui pour qui son coeur bat, mais officiellement, le célibat lui sied parfaitement depuis des mois.
⊱ SANG SORCIER : elle est de sang impur, de sang-mêlé, et n'a aucun à priori dessus.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année, spécialisée en sciences occultes, elle vise le métier de langue-de-plomb.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : préfète de la maison gryffondor, elle fait partie du club de bavboules depuis sa première année, et fait aussi partie des duellistes du château.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite d'acajou, avec en son coeur une larme de phoenix. sa baguette mesure vingt-cinq centimètres et demi, elle est prédisposée aux sortillèges défensifs.
⊱ PATRONUS : son patronus lui est inconnu, car rien ne sort encore de sa baguette. ce n'est qu'une forme vague dont les contours sont indéchiffrables. mais l'échec n'a pas eu raison de sa détermination et elle a juré d'y arriver.

MessageSujet: Re: (F/P) REED ≈ love is a smoke made with the fume of sighs Sam 22 Aoû - 20:01

juste parce que j'aime poster pour rien. What a Face


my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  w/ george r. r. martin.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(F/P) REED ≈ love is a smoke made with the fume of sighs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Smoke and diamonds
» Les lucioles funskool made in India
» Swatch TAYLOR MADE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
découvrir la magie et apprendre à la maîtriser
 :: les sorciers recherchés :: scénarios pris
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :