Partagez| .

the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 339
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : pedro pascal.
⊱ COMPTES : tommen.

⊱ ÂGE : quarante et une années.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement veuf célibataire, officieusement en relation cachée avec une collègue dont il tait le nom.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ PROFESSION : maître des potions, concepteur d'antidotes et directeur de la maison slytherin, anciennement auror de renom.
⊱ ANCIENNE MAISON : il fit ses études sous l'enseigne du serpent.
⊱ BAGUETTE : bois de cyprès, larme de licorne, elle mesure vingt-sept centimètres et demi et se veut prédisposer aux maléfices.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'un chat.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage de naissance, il peut prendre la forme qu'il souhaite et ses transformations trahissent ses émotions.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Lun 31 Aoû - 11:45


« Apparemment, Dumbledore m’a reconduite Aldridge. Vous ne verrez donc aucun inconvénient à ce qu’une hybride se joigne à vous ? » La phrase se mit à résonner dans l'esprit du maître des potions comme une mauvaise mélodie avec des touches ou des cordes désaccordées, mais Alger ne bougeait pas. Son visage était de marbre, non expressif. Il ne dévisageait pas la sorcière rousse, il se contenta de planter ses yeux dans les siens. Oui, il méprisait les hybrides et plus particulièrement les lycans. Surtout les lycans en fait. Il n'avait rien contre les semi-vélanes, encore moins contre les animagus, au contraire, il admirait ses sorciers capable de se changer en animal. Sa tante en avait été un, elle savait se transformer en une oie sauvage et elle disait que c'était une expérience unique. Alger n'avait jamais tenté l'expérience, mais il ne les critiquait pas pour autant. Non, son aversion était plus profonde, presque viscérale depuis qu'il avait découvert sa femme dans cette chambre d'hôpital, presque morte et qu'elle avait succombé quelques heures plus tard. Dévorée. Elle avait été dévorée et voir se balader librement une semi-lycan lui donnait des envies de meurtre. Alger se trahissait en serrant avec force sa tasse de thé. Comment cette femme pouvait plaisanter avec cela ? Enfin, il fronça les sourcils et cracha son venin « Je vous conseille de cesser vos plaisanteries douteuses, Weasley. » dit-il avec une voix qui n'était pas forte, mais sec. C'était comme s'il donnait un ordre. « Si vous trouvez cela risible de me provoquer sur ce sujet, souvenez-vous que l'un de vos confrères a privé ma fille de sa mère. » et il but une longue gorgée de son thé chaud aux fruits rouges. Il se moquait bien de cette femme, mais qu'elle cesse de le provoquer sur ce terrain, par respect pour Macaria.



    I didn’t realize you were a poet… For your paramour? ◈ ambition and power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t88-iron-prince-aldrige-sr#1
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 93
⊱ PSEUDO : spf (charlie)
⊱ CRÉDITS : carole71
⊱ AVATAR : archie panjabi
⊱ COMPTES : juste un
⊱ ÂGE : 43 ans
⊱ STATUT CIVIL : qui s'en fout ?
⊱ SANG SORCIER : mêlé
⊱ SCOLARITÉ : brillante, bien entendu
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne gardienne de quidditch de Gryffondor (years 2-11 inclus) & capitaine (years 8-11 inclus) // faisait aussi partie du club de Bavboules
⊱ PROFESSION : prof de troll (et autres langues subtiles) & directrice de la maison gryffondor
⊱ ANCIENNE MAISON : gryffondor (jusqu'à la 12e année incluse - BATON)
⊱ BAGUETTE : peuplier, griffe de fléreur, 26,7 cm : baguette souple et obéissante
⊱ PATRONUS : un paresseux (tout doux)

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Lun 31 Aoû - 14:40

Avachie sur la banquette, Hades ne se souciait clairement pas de qui pouvait bien avoir ouvert la porte du compartiment. Elle avait bien ri à la supposition de Black, une Acromentule dans la valise !, mais elle doutait que ce soit lui de retour. Elle avait un Demiguise, c'était déjà ça. Et puis de revenir à ce que lui disait Lila. Ce qui l'intéressait, c'était de savoir si elle allait un jour pouvoir se balader dans la grotte aux Trolls découverte par les cryptozoologistes écossais. Elle en rêvait de cette grotte. Elle avait déjà voulu organiser une sortie scolaire avec son collègue de Défense contre les Forces du Mal, pour avoir un soutien assuré face aux créatures, et peut-être même son homologue des Soins aux Créatures Magiques. Ç'aurait été drôle, avec les élèves (d'années supérieures, histoire qu'ils ne fassent pas garderie non plus). Mais personne au Ministère n'avait compris l'esprit de l'expédition. Dumbledore lui-même avait calmé ses ardeurs, deux ans auparavant, en lui faisant comprendre qu'il serait sans doute plus sage de… remettre cette idée brillante à plus tard. Quant il s'agissait d'aller se balader au bord du lac pour parler aux êtres de l'eau, c'était toujours d'accord, mais dès lors qu'on voulait approcher des animaux plus dangereux qu'une foutue licorne, les hauts-responsables avaient tendance à en faire une montagne.
D'un autre côté, on ne pouvait pas dire qu'Hades ne comprenait pas les risques. C'était bien pour cela aussi qu'elle avait voulu y aller toute seule, au début. Histoire de vérifier aussi la faisabilité de l'idée. Mais on ne la laissait pas faire ce qu'elle voulait. Peut-être que si elle avait été de ces familles de sang-pur, elle aurait eu des facilités à obtenir ce qu'elle souhaitait.

Et voilà qu'en plus, ses propres amis lui refusaient le saint caleçon de Merlin ! « Zio attend toujours que tu lui fasses ta demande en italien, pour y accéder. » Et de lever les bras au ciel en guise de protestation véhémente, et de soupirer bruyamment pour conclure : « Ton Zio se fout du monde. Je parle douze langues, moi, j'ai déjà trop de trucs dans le crâne pour apprendre l'Italien. » Et de se pencher en avant, coudes sur les cuisses, mains jointes : « Si je la lui fais en latin, ou en runique, il ne pourrait pas s'en contenter ? » Peine perdue, elle sait déjà que Zio est un requin et qu'il fait ça pour la pousser à apprendre cette langue de barbares. Elle devrait peut-être le prendre au mot.

Elle semble se souvenir d'une présence dans l'encadrement de la porte, et la personne qui a ouvert la porte n'a toujours pas bougé, ni pour s'asseoir, ni pour partir. Hades tourne la tête vers l'intrus ou l'intruse, sourcil arqué, air mi-figue, mi-raisin, qui se changea en sourire affable : « Ce n'est pas la peine de rester immobile, allons : bonjour ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t183-i-speak-japanese-portug
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 386
⊱ PSEUDO : amortentia (morgane)
⊱ CRÉDITS : manon jet'aime et hestia d'amour que j'aime fort
⊱ AVATAR : sophie turner
⊱ COMPTES : melisandre la grognasse

⊱ ÂGE : dix-neuf ans d'impureté et de dégoût.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, l'âme vide
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé
⊱ SCOLARITÉ : cinquième année
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : aucun, personne ne veut d'elle
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de pommier, avec pour coeur une écaille de sirène. elle mesure vingt centimètres et est prédisposée aux sortilèges défensifs.
⊱ PATRONUS : elle n'a jamais réussi à en produire un.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Lun 31 Aoû - 17:16

Hazel se tient droite, les yeux observant la pièce et saluant le jeune Hermès qui sourit à sa présence. Touchant sa tresse droite, elle voit plusieurs jeunes filles rentrer, dont la jolie Jade Lestrange. Son nom ne lui était pas inconnu, en réalité elle avait déjà entendu parler d’elle. Après tout, elle est aussi connue que Malfoy par son nom, sa prestance et son mystère. « hazel, c'est ça? » Hazel sent les regards se poser sur elle et elle hoche rapidement la tête, regardant la jeune fille avec faiblesse. « jade. jade lestrange. » Elle ouvre la bouche pour répondre mais Hermès la coupe dans sa volonté de parole. Elle regarde simplement la vipère et le blaireau s’affronter pour elle. « tu laisses hazel tranquille, lestrange ! » Elle voudrait le remercier, mais elle n’en a pas réellement envie. En effet, elle aurait bien trop honte d’oser lui parler devant tant de monde, elle qui a eu le courage de franchir les portes de la cabine pour être à ses côtés. « tu devrais rester avec nous, aujourd'hui, goyle. » Nous ? La jeune fille observe les alentours et Lestrange ajoute à son tour. « avec sarah, maedge et moi. » Sarah, une poufsouffle délicate qui fait son apparition quelques minutes plus tard. Maedge, elle, était une gryffondor de la même année que les autres jeunes filles, dont Hazel. Toutes de différente maison, mais si semblable à l’intérieur. « Une friandise ? » Un gryffondor qui passe par là se sert et Hazel se replie dans son coin. « dé…solé. P..pas pou…pour au..aujour..d’hui..hui. » À chaque mots un bégayement, ce qui amplifie sa crainte du monde et de la cabine remplie et si joyeuse, une habitude rare chez la jeune-fille. Elle tente même d’éviter le regard du Malfoy qui ne pourra s’empêcher de la regarder et de tenter de l’aider ou alors, de rester indifférent à cette scène pittoresque.



    i wanna hide the truth, i wanna shelter you, but with the beast inside, there's nowhere we can hide. no matter what we breed, we still are made of greed, this is my kingdom come, this is my kingdom come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 284
⊱ PSEUDO : j'ai trop de pseudo sur la toile, mais le dernier en date est "gasoline."
⊱ CRÉDITS : eylika. (avatar)
⊱ AVATAR : douglas booth.
⊱ COMPTES : sans double compte, un seul suffit largement pour le moment.
⊱ ÂGE : vingt cinq petites années au compteur, pourtant il se sent très vieux.
⊱ STATUT CIVIL : ce blond est quelqu'un de difficile, qui préfère passer d'une fille à une autre plutôt que de penser à une relation sérieuse. mais ça c'était avant qu'une jolie rousse décide de faire du ménage là-dedans.
⊱ SANG SORCIER : sang-pur dont il est fière, bien que d'après son père il ne mérite pas de porter ce rang.
⊱ SCOLARITÉ : élève en douzième année, pratique un cerf avec spécialisation dans les sciences occultes.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : il participe au club de duel ainsi que celui d'astrologie.
⊱ BAGUETTE : le bois est celui d'un chêne blanc, preuve de son endurance, le coeur de sa baguette est une écaille de sirène. elle mesure entre vingt cinq et trente cinq centimètre, c'est une baguette rigide et obéissante, elle est prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : une panthère.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Lun 31 Aoû - 19:20

En moins de vingt minutes tu avais déjà sur te faire remarquer par ce directeur des serpents, aussi détestable qu'il est impur, ça doit sûrement être ça qui le rend aigri, et avec l'âge ça ne semble pas s'arranger. Après avoir laissé ta soeur et ce prof que tu ne pouvais pas voir, mais qui draguait sans doute ta soeur, une idée qui ne te plaisait absolument pas, et que tu essais de repousser très rapidement de ton esprit pour ne pas avoir d'image choquante devant tes yeux. Encore dans la cabine, tu restais proche de la rousse, écoutant lestrange lui proposer de rester avec elle. Tu roulais des yeux et ramassa tes affaires ainsi que ton chat en soufflant et enfila rapidement ta tenue de sorcier en resserrant ta cravate. Aucune envie de te retrouver coincé dans cette cabine avec elles pendant des heures, tu voulais être seul et si c'était dans le couloir ça irait quand même très bien pour toi et à priori tu n'avais surtout pas le choix. « Une friandise ? » Tu sortais de tes pensées et regarda la jeune sorcière entré, avant de reporter ton regard sur goyle. « dé…solé. P..pas pou…pour au..aujour..d’hui..hui. » Tu te redressais sans la quitter des yeux, « hazel ? est-ce-que tu veux rester ici ? ou venir avec moi ? » Les bras croisés contre ton buste tu attendais sa réponse, ignorant complètement les autres personnes présentes dans ce petit habitacle, car elle n'avait aucune espèce d'importance pour toi à part ce petit oiseau devant toi. La quittant des yeux tu regardas dans le couloir en entendant des gens discutés, mais ce n'était que d'autres élèves qui rentrait dans leur cabine non loin de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t115-un-serpentard-refoule-c
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 148
⊱ PSEUDO : THE @lice/laura
⊱ CRÉDITS : wildworld
⊱ AVATAR : chloe moretz
⊱ COMPTES : only one.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans, elle est encore une gamine, incapable de prendre des décisions à ce qu'il parait, elle voudrait grandir plus vite.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, son père voudrait qu'elle le reste pour toujours tandis que la jeune blonde voudrait qu'un garçon finisse par s'intéresser à elle.
⊱ SANG SORCIER : sang-de-bourbe, elle ne l'arbore pas comme une honte mais comme une fierté, fière de ses origines et fière d'où elle est arrivée.
⊱ SCOLARITÉ : elle mène sa sixième année, elle compte en reste bien plus mais son paternel semble souhaiter la voir quitter poudlard au plus vite.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : proches des animaux, elle mène une spécialisation en zoologie. elles est commentatrice de quidditch, elle fait aussi partie du club de duel et de théâtre.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Lun 31 Aoû - 22:39

Maedge n'était pas de bonne humeur. Ca ne lui arrive jamais. Elle est madame de bonne humeur, comme si toute la joie du monde était enfermée en sa personne. Durant le trajet jusqu'à la gare Kingcross, son père lui a rabâche les oreilles comme quoi elle devrait vivre dans le monde des moldus, et non dans celui des sorciers. C'est une conversation -plutôt une dispute - qui revient de plus en plus souvent, et qui finit souvent pareil, avec Maedge qui trouve toujours un moyen de s'enfuir de cette conservation gênante. La gare de Kingcross a été son échappatoire magique, pour cette fois. Elle est sortie de la voiture, en lançant un « à l'année prochaine » plutôt froid. Sa mère et son frère n'étaient pas dans la voiture. C'est pour ça qu'il s'est permis d'amener le sujet sur la table. Si sa mère est du même opinion que le paternel, qu'elle ferait mieux de vivre dans le monde moldu, elle veut lui laisser le choix.

Maedge s’engouffre rapidement dans le poudlard express, et un sourire apparait rapidement sur son visage. Rien de mieux que cette atmosphère magique pour qu'elle oublie qu'on veut la priver du monde magique. Maedge trouve rapidement le compartiment de Jade, Sarah n'étant pas encore là quand elle arrive. Elle observe Jade au contact de Hazel Goyle. Même Maedge le sait, Hazel se comporte bizarrement. Comme si elle n'était pas à son aise, comme si elle n'appartenait pas vraiment au monde des sorciers. Maedge a déjà vu ce comportement, mais plus souvent chez des nés-moldus. « Une friandise ? » Le sourire de Maedge sétire à l'entrée de Sarah. Le trio au complet, toujours réunie. « dé…solé. P..pas pou…pour au..aujour..d’hui..hui. » Elle doit être bègue, une maladie de l'enfance, ou quelque chose dans ce gout-là. Ca explique son malaise. Ou peut-être qu'elle est simplement timide, d'une timidité qui détruit toute possibilité de réelles amitiés. Pas avec Maedge. Maedge qui parle à tout le monde, Maedge qui aime tout le monde, Maedge qui est aimée de tout le monde, ou veut l'être. « Viens t’asseoir. » Maedge, elle commence à se lever. Elle pourrait presque amener Hazel avec elles, contre son gré, docilement, en la tirant peut-être discrètement par le bras. Elle s'amuserait, elle rirait avec elles et elle perdrait un peu de sa timidité. Ce serait très bon pour elle. « Tu n'as pas à t'en faire, on est gentilles, détends-toi. » Maedge, elle a ce visage doux qui donne confiance, qui donne le sentiment qu’elle vous connait, même si elle ne vous a jamais vu auparavant. Elle croit que tout le monde peut être quelqu'un de joyeux s'il s'en donne les moyens. « Même Jade est plus ou moins supportable. Enfin, elle est à Serpentard et il sont de véritables monstres mais si tu ne la cherches pas trop, tu devrais lui survivre. » Grand sourire, clin d'oeil plaisanterie pour détendre l'atmosphère. Elle plaisante sur les maisons, les tensions qui lient, elle a toujours trouvé ça stupide et elle a toujours aimé en rire.  « hazel ? est-ce-que tu veux rester ici ? ou venir avec moi ? » Maedge hausse un sourcil, en l'interrogeant du regard. Elle ne croit pas qu'Hazel soit dans le moindre danger, et qu'elle ait besoin qui la secoure de quoique ce soit, et surement pas de la gryffondor. « Elle va bien? » Parce qu'elle a du mal à parler, parce qu'elle ne semble pas à son aise dans le poudlard express, parce qu'elle n'a pas voulu des friandises de Sarah, parce qu'elle n'est pas toujours venue s’asseoir et que Maedge est supposée être une personnage accueillante, qui lui donnerait envie d'asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 600
⊱ PSEUDO : crawley, élodie
⊱ CRÉDITS : rose red
⊱ AVATAR : jennifer morrison
⊱ COMPTES : un seul pour le moment

⊱ ÂGE : trente sept années qu'elle brille
⊱ STATUT CIVIL : veuve depuis quelques années
⊱ SANG SORCIER : pur, l'excellence coule en elle
⊱ PROFESSION : professeur de sortilèges et enchantements, également en charge de la chorale de l'école et du cours d'étude des runes
⊱ ANCIENNE MAISON : ancienne poufsouffle, une honte pour sa famille
⊱ BAGUETTE : en bois de cèdre et possédant en son coeur une larme de licorne, mesurant près de vingt-huit centimètres, la baguette d'elera est spécialisée dans les enchantements
⊱ PATRONUS : un doberman, puissant et dangereux

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Dim 6 Sep - 11:50

C'est en compagnie de son collègue qu'Elera s'avança à travers le wagon en direction de la cabine mise à la disposition du maître de potions pour le voyage. « Cora, quel plaisir de vous revoir. » adressa la blonde à sa collègue qui venait de les rejoindre. Cependant, même si Malfoy appréciait sa collègue et ancienne soeur de maison comme ce qui pouvait s'apparenter à une amie, aucun sourire ne prit place sur les lèvres de la sang-pure. Elera était ainsi, aucune étincelle de joie ne venait apparaître dans son regard froid. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne ressentait plus ce sentiment-là. Il s'était éteint en même temps que les remarques acerbes de son paternel lui fusaient dessus. Cependant, lorsqu'Alger fit remarquer que le jeune Black était toujours en sortilèges, un léger rire sarcastique s'échappa des lèvres d'Elera. « Quelle chanceuse je fais ! » Et sans un mot de plus, elle entra dans la cabine du professeur. Attrapant une tasse de thé, elle la remplit de thé encore chaud et rajouta un nuage de lait et cela, tout en écoutant Aldrige se plaindre. « Selon lui, la mixité des élèves est une bonne chose pour leur éducation. » répondit-elle d'un ton sec. Mais Elera incluait également les sang-mêlés et moldus parmi cette mixité, élèves qui, selon elle, ne méritait pas plus que les hybrides d'accéder à Poudlard. Comme ses ancêtres, elle prônait la pureté du sang et avant tout, le sien. Même si Alger était un sang-mêlé, Elera l'appréciait à sa juste valeur, oubliant pendant quelques instants le sang qui coulait dans ses veines. Alger était un sorcier de mérite et un bon professeur qui n'avait plus besoin de faire ses preuves auprès de sa cadette. Quant à Cora, Elera la fréquentait depuis assez longtemps pour dire qu'elle était assez proche d'elle, tout en n'étant point une amie. Les relations de la Malfoy avaient toujours été étranges.
C'est alors que la porte s'ouvrit sur une chevelure rousse, symbole d'un Weasley en approche. Elera ne prononça aucun mot suite à l'entrée de sa collègue, ni lorsque celle-ci charria leur collègue masculin qui, s'empressa de lui répondre. Etant une animagi, Elera ne s'interposa pas entre les deux adultes, ne prenant parti pour aucun des deux. Elle n'avait jamais eu de problèmes avec les lycans et n'avait rien à leur reprocher, pour le moment. Désireuse de changer de sujet, Elera enchaîna sur la question posée plus tôt par la professeure de métamorphose. « Avec mes enfants, cela ne peut que bien se passer. » répondit-elle, encore nostalgique des moments passés en compagnie de sa fille et ses fils dans le manoir anglais acheté après son retour au pays. « Je vous envie, Aldrige, de pouvoir côtoyer votre fille au château. » continua-t-elle avant de reprendre une gorgée de thé. Elera détourna rapidement le regard, ne voulant pas se montrer faible ou même faire tomber son masque de distance et froideur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte)

Revenir en haut Aller en bas

the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Ouverture au mois de juillet d'un MAC sur la rue Rivoli à Paris
» L'ouverture des bibliothèques
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» Yahouuuu nous somes officiellement syndiqué! FIPEQ-EXPRESS
» Joli texte : "Aimer la main ouverte"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
l'Angleterre et ses alentours
 :: Londres :: King's Cross
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :