Partagez| .

the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 83
⊱ CRÉDITS : (av) regulus
⊱ AVATAR : la vieille chouette
⊱ COMPTES : les fantômes de l'école

MessageSujet: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Ven 21 Aoû - 14:40


intrigue d'ouverture

it's time, see you aboard
les panaches de fumée se lèvent dans le ciel londonien. Le Poudlard Express est prêt à partir alors il ne faut pas manquer le départ ! Les familles se disent au revoir et les parents serrent une dernière fois leurs enfants contre eux. Soudain, le sifflet sonne et les portes se ferment. On se dépêche, on traîne les derniers bagages jusqu'au quai d'embarquement pour ne pas rater le départ. Le train est prêt pour son long voyage.

Explications : Voilà ! Le train est partit et vous avez embarqué dedans, que vous soyez un élève ou un membre du personnel. Prêt pour la nouvelle année ? Votre voyage s'annonce long et rebondissant ! Vous êtes dans le train, vous avez posé vos bagages et vous vous baladez, rencontrant les autres passagers et quémandant des friandises à la vieille vendeuse qui passe de cabine en cabine. Le principe de cette intrigue est simple, vous rencontrez au cours de cette intrigue et vivre le départ vers l'école tous ensemble. Il est important de prendre en compte que les mauvais présages n'ont pas encore frappé l'école puisque la rentrée n'a pas eu lieu. Vous ne savez pas ce qui vous attend, mais vous avez hâte d'entamer cette nouvelle année. Voici donc une intrigue simple et qui peut vous réserver des surprise. Pour une question de rythme, des réponses courtes sont appropriées. L'objectif de cette intrigue est de tisser des liens et vous intriguer alors lancez-vous, le voyage sera long et surprenant !
© SECTUMSEMPRA 2015



Compte pnj, ne pas mp merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 745
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : mcdonell.
⊱ COMPTES : le maître des potions.

⊱ ÂGE : vingt-trois ans.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement en couple avec melisandre, mais ce n'est qu'une façade pour cacher son couple avec freya et protéger celle qu'il aime.
⊱ SANG SORCIER : de sang-pur, mais il s'en moque.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année suivant le parcours des soins magiques dans le but de devenir un futur guérisseur (master, deuxième année).
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : capitaine et gardien de l'équipe de quidditch, joueur d'échecs vindicatif et duelliste émérite.
⊱ BAGUETTE : taillée dans le bois d'un vieux houx, elle contient en son coeur une moustache de fléreur et mesure près de vingt-neuf centimètres trois quart. Parfaitement rigide, elle est dit-on, prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : c'est un noble bélier.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mar 25 Aoû - 10:38


Le sifflet avait sonné et Tommen s'était précipité pour quitter le quai d'embarquement. Comme toujours, il avait failli rater le train, mais encore une fois, une divinité de la chance devait le protéger. Il se glissa entre les portes avant la fermeture et tira sa grosse valise avant d'entendre les grognements de son chat dans la cage. « Cesse de geindre, Merlin » soupira le sorcier en se redressant. Il traversa rapidement les galeries et ouvrit la porte d'une cabine vide. Tommen souleva sa valise dans le filet et ouvrit la cage de son chat qui sauta et manqua de le griffer, toutes griffes dehors avant de filer dans le couloir. Son maître laissa échapper un soupir avant de sortir à son tour et de prendre dans sa poche, une plume au sucre qu'il avait entamé. Il cherchait des têtes connues et sa soeur Lyra qui était montée avant lui, élève assagi qu'elle était. C'était tout l'inverse pour son frère, il était arrogant et aimait défier tout et n'importe quoi. Il avait défié le train et son départ, il avait gagné. Tommen traversa le couloir et un autre wagon en se rapprochant du bout de la locomotive. Là, le jeune Black décida d'ouvrir au hasard la porte d'une cabine et dévisagea ses passagers. « Bonjour, oui oui, souriez, nous allons passer une année ensemble ! Sur ce, à bientôt » et le sorcier referma les portes rapidement. Il avança et de nouveau pour reprendre ses recherches et croiser un visage connu, de préférence, quelqu'un qui l'appréciait car la liste des ennemis du garçon était relativement longue, hélas.



    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    love is a smoke raised with the fume of sighs, being purged, a fire sparkling in lovers' eyes, being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, achoking gall, and a preserving sweet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t63-noirs-desirs-black#83
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 284
⊱ PSEUDO : j'ai trop de pseudo sur la toile, mais le dernier en date est "gasoline."
⊱ CRÉDITS : eylika. (avatar)
⊱ AVATAR : douglas booth.
⊱ COMPTES : sans double compte, un seul suffit largement pour le moment.
⊱ ÂGE : vingt cinq petites années au compteur, pourtant il se sent très vieux.
⊱ STATUT CIVIL : ce blond est quelqu'un de difficile, qui préfère passer d'une fille à une autre plutôt que de penser à une relation sérieuse. mais ça c'était avant qu'une jolie rousse décide de faire du ménage là-dedans.
⊱ SANG SORCIER : sang-pur dont il est fière, bien que d'après son père il ne mérite pas de porter ce rang.
⊱ SCOLARITÉ : élève en douzième année, pratique un cerf avec spécialisation dans les sciences occultes.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : il participe au club de duel ainsi que celui d'astrologie.
⊱ BAGUETTE : le bois est celui d'un chêne blanc, preuve de son endurance, le coeur de sa baguette est une écaille de sirène. elle mesure entre vingt cinq et trente cinq centimètre, c'est une baguette rigide et obéissante, elle est prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : une panthère.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mar 25 Aoû - 17:39

Tu déambulais dans les couloirs du train, cherchant une cabine vide, tu n'avais aucune volonté de partager cet espace clos avec quelqu'un surtout que c'était les dernières heures d'intimités que tu auras avant bien des semaines. Tu ouvrais quelques portes rapidement, grognant chaque fois qu'un visage apparaissait de l'autre côté. « toujours des gens partout. » ah... ton râlement, ça a dû sûrement manquer à plus d'un, cette si douce voix que tu prends pour faire comprendre aux gens qu'ils sont de trop sur cette terre, et surtout dans ce train. Hadès, miaulait dans sa cage. Lui aurait en avait marre de se faire transporter d'un bout à l'autre du train et aurait voulu se caser n'importe où. Tu arrivas au bout du wagon de ta maison « pourvu que tu sois vide toi ! ». Les deux mains sur les portes tu les écartas brusquement avant de soupirer de soulagement et d'entrer en prenant soin de refermer derrière toi. Tu disposas des valises au-dessus des sièges et ouvris la cage d'Hadès pour qu'il puisse s'installer confortablement sur le siège de son choix. Ton postérieur allait toucher le moelleux du siège sous toi, mais un malchanceux vint toquer au même moment à la porte de la cabine.  « par la barbe de merlin ! t'as meilleur temps de te tirer gamin. » Un souffle de mécontentement s'extirpa de ta bouche et tu te redressas pour ouvrir la porte, mais personne ne fût devant. Les yeux levés au ciel tu regardas dans le couloir, pour y voir quoi ? c'était une bonne question. Tu n'aimais pas les gens, enfin beaucoup de gens, et eux ne t'aimaient pas vraiment non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t115-un-serpentard-refoule-c
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 339
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : pedro pascal.
⊱ COMPTES : tommen.

⊱ ÂGE : quarante et une années.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement veuf célibataire, officieusement en relation cachée avec une collègue dont il tait le nom.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ PROFESSION : maître des potions, concepteur d'antidotes et directeur de la maison slytherin, anciennement auror de renom.
⊱ ANCIENNE MAISON : il fit ses études sous l'enseigne du serpent.
⊱ BAGUETTE : bois de cyprès, larme de licorne, elle mesure vingt-sept centimètres et demi et se veut prédisposer aux maléfices.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'un chat.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage de naissance, il peut prendre la forme qu'il souhaite et ses transformations trahissent ses émotions.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mar 25 Aoû - 19:05


D'ordinaire, les professeurs ne voyaient que très rarement dans le train, mais cette année, Alger avait décidé de montrer dans le Express Hogwarts avec ses élèves, mais pas pour être en leur charmante compagnie. Alger n'avait guère eu le choix. C'était un souhait de Dumbledore que les enseignants embarquent avec les élèves afin de se rencontrer en dehors des heures de classe. Bien entendu, le maître des potions n'était guère friand de cette idée qui était d'une absurdité sans nom à ses yeux, mais il s'était plié aux exigences du directeur sans émettre la moindre contestation. Installé dans une cabine seul, Alger continuait à lire le dernier numéro de la Gazette du Sorcier. C'est là que quelqu'un frappa à sa cabine. Le sorcier fronça les sourcils et se leva pour ouvrir les portes. Personne. Ainsi donc, quelqu'un se moquait de lui ? Bien. Alger traversa sans attendre le couloir et observa les élèves. Qui donc essayait d'être plus malin que lui ? Le sorcier observa chaque individu par les fenêtres de la cabine et remarqua à quelques pas de lui Hermès Malfoy quand il ouvrit en grand sa cabine pour pester. Alger eut un léger sourire en coin et croisa les bras dans son dos en approchant dans sa robe de sorcier noire. « Un problème, Malfoy ? » dit-il enfin pour signaler sa présence. Arrivé à hauteur du sorcier, Alger le dévisagea en le regardant de bas en haut. Il ne portait pas encore sa robe de sorcier, un détail qui n'échappa pas au professeur. « Votre uniforme est obligatoire, connaissez-vous la signification de ce mot ? » lâcha-t-il sans aucun scrupule avant d'ajouter « Peut-être, Malfoy... N'aimez vous pas les couleurs de votre maison ? Avez-vous honte d'être dans la maison de Helga Poufsouffle plutôt que celle de vos ancêtres, à savoir, la mienne ? » Alger ne laissa pas le temps à l'élève de répondre « Pouvez-vous me dire un exploit que Poufsouffle a faite en dehors de la construction de l'école ? Voyons voir si la fortune de votre famille fait tout... » et il attendait sa réponse. Planté comme un piquet devant l'élève, tel le bourreau face à sa proie, les yeux fixés sur Hermès, Alger se permit même d'avoir un léger sourire en coin, appréciant d'être parfois, aussi sournois qu'une vipère.



    I didn’t realize you were a poet… For your paramour? ◈ ambition and power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t88-iron-prince-aldrige-sr#1
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 600
⊱ PSEUDO : crawley, élodie
⊱ CRÉDITS : rose red
⊱ AVATAR : jennifer morrison
⊱ COMPTES : un seul pour le moment

⊱ ÂGE : trente sept années qu'elle brille
⊱ STATUT CIVIL : veuve depuis quelques années
⊱ SANG SORCIER : pur, l'excellence coule en elle
⊱ PROFESSION : professeur de sortilèges et enchantements, également en charge de la chorale de l'école et du cours d'étude des runes
⊱ ANCIENNE MAISON : ancienne poufsouffle, une honte pour sa famille
⊱ BAGUETTE : en bois de cèdre et possédant en son coeur une larme de licorne, mesurant près de vingt-huit centimètres, la baguette d'elera est spécialisée dans les enchantements
⊱ PATRONUS : un doberman, puissant et dangereux

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mar 25 Aoû - 19:39

Si Elera n'avait plus l'habitude de monter à bord du train reliant Londres à l'école, Dumbledore avait exigé que cette année les enseignants se joignent aux élèves durant le trajet et la blonde n'avait eu d'autres choix que de s'y plier. Enlaçant pour la dernière fois avant plusieurs mois ses trois rejetons, elle les avait laissés à ses parents, comme à chaque fois qu'elle devait partir pour Poudlard. Arpentant les différents couloirs, elle ouvrait de temps à autres quelques cabines afin de s'assurer que tout se passait bien pour les élèves. Croisant plusieurs collègues lors de ses déambulations, elle les salua sans pour autant s'arrêter discuter avec eux. Son menton relevé et ses cheveux blonds au vent, elle avait tout de la fière Malfoy qu'elle était. Arrivant finalement au compartiment occupé par les Poufsouffles, et anciennement elle-même, elle entendit au loin la voix de son collègue et mentor, Alger Aldridge. Elle remonta le couloir vers lui, un faible sourire aux lèvres, contente d'avoir trouvé quelqu'un avec qui passer le trajet. Mais lorsqu'elle découvrit que celui-ci s'adressait à son jeune frère, Hermès Malfoy, Elera ralentit et resta en retrait le temps d'entendre le sujet de la conversation. « Un problème, Malfoy ? Votre uniforme est obligatoire, connaissez-vous la signification de ce mot ? Peut-être, Malfoy... N'aimez vous pas les couleurs de votre maison ? Avez-vous honte d'être dans la maison de Helga Poufsouffle plutôt que celle de vos ancêtres, à savoir, la mienne ? Pouvez-vous me dire un exploit que Poufsouffle a faite en dehors de la construction de l'école ? Voyons voir si la fortune de votre famille fait tout... » Elera se remit à marcher dans leur direction, d'un pas rapide. Elle ne supportait pas entendre ce genre de remarque, y ayant elle-même eu le droit lors de ses études. Un Malfoy chez les blaireaux, ce n'était pas courant. Mais lorsque deux d'entre eux se retrouvaient chez les jaunes, les gens commençaient à se poser des questions. « Oh voyons, Alger, laisse-le tranquille. » prononça-t-elle en arrivant à la hauteur des deux hommes. « Nous sommes à peine partis de la gare, tu ne vas pas déjà t'amuser à torturer les élèves ? Je pensais que tu m'aurais attendue pour cela ! » Un sourire apparut sur le visage d'Elera. Professeur stricte, elle aimait passer son temps en compagnie d'Alger à comploter envers les autres. Cependant, Hermès était son frère et elle ne désirait pas qu'il vive les mêmes problèmes qu'elle. « Cependant, laisse mon frère tranquille. » finit-elle par conclure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 386
⊱ PSEUDO : amortentia (morgane)
⊱ CRÉDITS : manon jet'aime et hestia d'amour que j'aime fort
⊱ AVATAR : sophie turner
⊱ COMPTES : melisandre la grognasse

⊱ ÂGE : dix-neuf ans d'impureté et de dégoût.
⊱ STATUT CIVIL : célibataire, l'âme vide
⊱ SANG SORCIER : sang mêlé
⊱ SCOLARITÉ : cinquième année
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : aucun, personne ne veut d'elle
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de pommier, avec pour coeur une écaille de sirène. elle mesure vingt centimètres et est prédisposée aux sortilèges défensifs.
⊱ PATRONUS : elle n'a jamais réussi à en produire un.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mar 25 Aoû - 20:12

Hazel détestait les trains. Elle avait à vrai dire, une peur folle des voyages en groupe, ou alors d’être dérangés par des inconnus. A chaque rentrée, l’enfant tentait d’être dans les premières, quitte à arriver une heure avant à la gare. Cette année, les Goyle avaient pris du temps et le wagon était déjà bondé quand elle y entra. Son gros livre sur les espèces rares des créatures magiques à la main, elle avançait dans le train. Prise dans la foule des élèves qui cherchaient une cabine, elle entra dans la première venue, s’installant le plus vite possible. C’est quand elle remarqua que celle-ci était déjà rempli d’un groupe de gryffondor que la jeune-fille ressortit aussitôt, bégayant un pardon à demi voix. Elle entendit les rires des élèves et continua à avancer avant d’entendre la voix d’un de ses professeurs. « Nous sommes à peine partis de la gare, tu ne vas pas déjà t'amuser à torturer les élèves ? Je pensais que tu m'aurais attendue pour cela ! » Torture ? Élève. Le sang de la sorcière se glace quand elle entend une voix de femme familière. « Cependant, laisse mon frère tranquille. » Elle reconnait au loin, le professeur Malfoy de sortilèges et directrice de la chorale, un club dont elle pourrait très bien participé. Sœur du grand Hermès Malfoy. Fantasme de poufsouffle, l’homme réservé et parfait à la fois. Tout en étant son seul ami. La rousse à la tresse parfaite s’approche petit à petit de la cabine, et elle arrive enfin à voir son ami. Ses lippes veulent s’étirer pour laisser place à un joli petit sourire timide, mais la vision du professeur Aldrige lui glace le sang. Elle le craint comme un bon nombre de professeur. Elle a beau être excellente, il lui reproche souvent son manque de participation. « Par…pardon. » S’adressant aux professeurs devant la porte, la petite silhouette entre dans la cabine en jetant un petit regard à Harmès. Ce regard qui le salue et qu’il connait si bien. L’aigle ne parle pas réellement en présence d’Hermès, et encore moins auprès d’Hermès et de deux professeurs. Installant sa valise près d’elle, elle dépose son gros livre sur ses genoux dans un silence monumental. Il n’y a pas à lire dans ses pensées et on voit très bien le malaise dans son regard. Ses mains qui tremblent légèrement – qu’elle tente de cacher sous sa cape de sorcière – ou encore son petit regard pétillant qui observe tout autour d’elle, pour ne pas avoir à fixer son ami et ses professeurs.



    i wanna hide the truth, i wanna shelter you, but with the beast inside, there's nowhere we can hide. no matter what we breed, we still are made of greed, this is my kingdom come, this is my kingdom come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 252
⊱ PSEUDO : red stars. ; backwards (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) amortentia, mon bb momo.
⊱ AVATAR : cara delevingne.
⊱ COMPTES : freya.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans.
⊱ STATUT CIVIL : en relation libre avec sa meilleure amie, elle n'est vôtre qu'une journée avant de s'envoler.
⊱ SANG SORCIER : un sang pur qu'elle souille de bien des façons.
⊱ SCOLARITÉ : élève de cinquième année.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : attrapeuse dans l'équipe de serpentard, elle est aussi membre du club de chasse.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de saule, signe de malice, avec en son coeur un morceau de corne de licorne. elle mesure vingt-trois centimètres et est prédisposée à la métamorphose.
⊱ PATRONUS : un caméléon.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage, elle est tout le monde et personne à la fois.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mar 25 Aoû - 20:16

jade, elle revient cinq ans en arrière, elle sent encore les bras maternels sur sa frêle carcasse et ça lui donne le tournis. elle a le coeur gros, le coeur lourd quand elle monte dans le train mais elle fait comme toujours - elle est l'une des premières à fouler les couloirs, et sans doute une des premières à s'asseoir dans le les banquettes. au lieu de se diriger dans le compartiment des serpents, c'est droit chez les poufsouffles qu'elle se dirige, toujours vêtue de sa salopette moldue et de ses doc martins à fleurs. qu'ils hurlent, les professeurs - jade n'écoute pas. la môme, elle part se cacher dans la dernière cabine vide des blaireaux pour attendre sarah, comme chaque année. tout le monde s'est habitué au duo improbable et les seuls qui s’inquiètent encore de voir la vipère parmi leur rang, ce sont les premières années. les autres l'ignorent, tout simplement. il s'en passe, des minutes, des heures, des jours, des semaines, des mois, même des années avant qu'elle n'atteigne la porte de leur cabine. sauf qu'il y a déjà un sacré bordel devant cette fameuse porte. les deux malfoy qui ont souillé l'image de leur famille en rejoignant les blaireaux et aldrige, élu 'le prof avec qui on veut faire du sadomasochisme' par les dernières années. ça, jade n'y a pas pris part. ce prof lui fait plus penser à une barbie mécontente qu'à un vrai tyran. maiselle n'en dit rien et peint son éternel sourire amusé sur ses lèvres en s'approchant, alors qu'elle entend les paroles de celui-ci concernant les exploits des poufsouffles. « les serpentards n'ont rien fait depuis longtemps, monsieur. on est paresseux, on paie des gens pour tout. c'est vous qui nous le répétez à chaque cours, en plus. » petite voix innocente, jade a les yeux rivés sur malfoy mâle avant d'observer malfoy femelle pour se retourner vers son professeur préféré. il a beau jouer la diva, il reste très divertissant et son cours doit être le seul ou elle n'a jamais dormi. « vous devriez consulter, il paraît que la perte de mémoire, c'est très courant chez les vieilles personnes. » petite sourire innocent. il le connaît bien, celui là, étant donné qu'elle le lui sert à chaque fois qu'elle fait une remarque. « j'espère vous avoir en professeur encore cette année, monsieur. » on ne critique définitivement pas la maison de sarah. pas devant jade, en tout cas, qui toise son professeur avec son sourire mythique. et l'énigme pousse légèrement malfoy mâle d'un coup d'épaule pour prendre gentiment place dans la cabine ou elle va attendre barrow, comme chaque année. c'est alors qu'elle l'aperçoit, la petite serdaigle qu'elle a observé l'année précédente pendant des heures, cherchant à reconnaître son groupe d'amis. sauf que goyle n'en a pas. et c'est ce qui fait son charme, d'une certaine façon. c'est ce qui a poussé jade à se renseigner. « hazel, c'est ça? » demande-t-elle, visiblement désireuse de marquer sa présence dans la cabine alors que la môme a les yeux vrillés sur le sol. « jade. jade lestrange. » explique-t-elle, avec un sourire amusé.


i promise myself then, in that moment, that i will hold him forever, just like this, until all the pain and torture and suffering is gone, until he's given a chance to live the kind of life where no one can wound him this deeply ever again.  w/ tahereh mafi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 284
⊱ PSEUDO : j'ai trop de pseudo sur la toile, mais le dernier en date est "gasoline."
⊱ CRÉDITS : eylika. (avatar)
⊱ AVATAR : douglas booth.
⊱ COMPTES : sans double compte, un seul suffit largement pour le moment.
⊱ ÂGE : vingt cinq petites années au compteur, pourtant il se sent très vieux.
⊱ STATUT CIVIL : ce blond est quelqu'un de difficile, qui préfère passer d'une fille à une autre plutôt que de penser à une relation sérieuse. mais ça c'était avant qu'une jolie rousse décide de faire du ménage là-dedans.
⊱ SANG SORCIER : sang-pur dont il est fière, bien que d'après son père il ne mérite pas de porter ce rang.
⊱ SCOLARITÉ : élève en douzième année, pratique un cerf avec spécialisation dans les sciences occultes.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : il participe au club de duel ainsi que celui d'astrologie.
⊱ BAGUETTE : le bois est celui d'un chêne blanc, preuve de son endurance, le coeur de sa baguette est une écaille de sirène. elle mesure entre vingt cinq et trente cinq centimètre, c'est une baguette rigide et obéissante, elle est prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : une panthère.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mar 25 Aoû - 20:20

« Un problème, Malfoy ? » reconnaissant cette voix, ta tête fit volte face pour regarder le professeur Aldrige, directeur de la maison des serpentards. Tu te tenais debout face à lui, ne lâchant pas ses yeux du regard, car un malfoy ne baisse pas les yeux devant quelqu'un. « Votre uniforme est obligatoire, connaissez-vous la signification de ce mot ? » et puis quoi encore ? que tu lui chante un hymne des blaireaux ? « Peut-être, Malfoy... N'aimez vous pas les couleurs de votre maison ? Avez-vous honte d'être dans la maison de Helga Poufsouffle plutôt que celle de vos ancêtres, à savoir, la mienne ? » un petit rictus se dessinait au coin de tes lèvres, comme si tu étais fières d'être dans cette maison, le jaune..partout du jaune. Cette couleur te donnait la nausée. Comme si il savait pas que j'en avais honte. Lui aussi il aurait dû faire comme chaque année; ne pas prendre le train. « Pouvez-vous me dire un exploit que Poufsouffle a faite en dehors de la construction de l'école ? Voyons voir si la fortune de votre famille fait tout... » tu le dévisageais, ce n'était pas du tout à quoi tu t'attendais.. et surtout que les choses sur poufsouffle -rien que de penser ce mot tu as envie de vomir- ne t'intéresse pas, cette maison est complètement intéressante pour toi et ne mérite même pas d'avoir eu deux malfoy à l'intérieur. voir si la fortune de votre famille fait tout ? -T'en fait pas, si elle faisait tout je serais à serpentard, et toi tu bosserais plus à hogwarts je peux te l'assurer.- « vous répondre la construction de l'école aurait été beaucoup trop simple professeur. » La seule chose dont tu connaissais l’existence vient de te passer sous le nez ! Poufsouffle ne sert à rien, personne n'a fait quelque chose dans cette maison depuis des siècles, même le fantôme de cette maison est ridicule à souhait. Tu ne quittais pourtant pas le professeur des yeux, cherchant une réponse, la plus rapide possible. « Par…pardon. » un petit sourire s'affichait sur tes lèvres en voyant la jolie rousse rentrer dans la cabine, tu ne la quitta pas des yeux pendant quelques secondes avant de revenir sur le professeur et ta soeur qui venait d'arriver, prenant ta défense. « pour vous répondre, je dirais que l'exploit est d'avoir gagné la coupe de quidditch professeur. »  Une serpentard vient malheureusement combler ton silence dans cette cabine, lestrange. oh doux nom si familier. Mais ce n'étais pas exactement ce que tu voulais à ce moment précis. Tu ignorais à présent les deux professeurs devant toi, et te tourna vers jade. « tu laisse hazel tranquille, lestrange ! »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t115-un-serpentard-refoule-c
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 78
⊱ PSEUDO : verlaine (jules)
⊱ CRÉDITS : crick (ava) little wolf (signa)
⊱ AVATAR : lily collins
⊱ COMPTES : none.
⊱ ÂGE : vingt trois ans, déjà.
⊱ STATUT CIVIL : le seul homme dans sa vie est son père, elle ne n'a pas assez confiance pour donner de l'importance à un autre.
⊱ SANG SORCIER : sang mêlée, les rowan n'ont jamais porté d'importance au sang, adaline considère cette mixité comme son héritage.
⊱ SCOLARITÉ : dixième année, spécialisée dans la zoologie, dans le but de travailler dans la rechercher d'espèces disparues.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : poursuiveuse pour l'équipe de quidditch de serdaigle.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 3:54

    être en retard n'est pas vraiment honorable pour un professeur, tu sais avait-elle pesté contre son père avant de le perdre dans la foule. adaline était beaucoup trop pressée de retrouver ses amis, avoir son père qui trainait derrière elle était le cadet de ses préoccupations. chaque année, depuis maintenant dix ans, la même sensation incroyable lui prenait tout le corps dès qu'elle entrait sur la voie 9 3/4, comme si elle revenait chez elle avec deux longs mois loin de poudlard. elle filait entre les élèves embrassant leurs parents, avec son charriot, edith, sa chouette brune crissant dans sa cage. elle avait déjà revêtu son uniforme aux couleurs de l'aigle, qui lui avait tant manqué. la jeune brune chercha du regard lyra, sa meilleure amie, ses yeux se posèrent ici et là, à la recherche d'une chevelure rousse qu'elle n'avait pas vu pendant plusieurs mois. aucun signe d'elle, ni d'aucun de ses amis. l'espace d'un instant, elle se sentie perdue, tous les autres élèves prenant position dans les différents compartiments, passant derrière elle, la bousculant pour se frayer un chemin. il parvint à son oreille des voix qui lui étaient familières. toujours adaline se réparait aux voix qu'elles connaissaient, se disant qu'elles la mèneraient toujours à reprendre ses marques. un fin sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle eu discernée cette voix particulière, rauque, sèvère. aussi étonnant que cela l'était, adaline se précipita vers lui. lorsqu'elle arriva au niveau d'alger alrige, elle se stoppa immédiatement dans sa course quand elle l'entendit réprimander un autre élève. son regard se posa hermès malfoy, celui qui subissait la colère et la froideur du professeur de potion. elle leva les yeux au ciel en réalisant qu'ils étaient à nouveau encore de disserter sur quelle maison était la meilleure. « vous devriez consulter, il paraît que la perte de mémoire, c'est très courant chez les vieilles personnes. » elle retenu un rire à cette remarque et se retournera pour voir qui en était l'hauteur, une serpentard répondant au nom de jade lestrange, qu'elle ne connaissait pas très bien. elle sorti du silence continuant et râler donne des rides, tu devrais le savoir ajouta t-elle dans un sourire. il était toujours étrange de voir alger alors qu'il travaillait, lui qui la connaissait depuis qu'elle était née. elle adressa un sourire à elera malfoy, professeur de sortilèges avant de se retourner vers le professeur de potions. bonjour alger, ça faisait longtemps elle devrait probablement le vouvoyer, mais la vérité c'était qu'adaline se fichait des conventions et énerver alger faisait partie de ses passes temps favoris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 48
⊱ PSEUDO : MARRAKECH
⊱ CRÉDITS : Cristalline
⊱ AVATAR : Gillian Anderson
⊱ COMPTES : Que Delilicious
⊱ ÂGE : Quarante-sept ans, dans la fleur de l'âge de la sorcellerie.
⊱ STATUT CIVIL : Mariée pour la deuxième fois, à un sorcier italien naturalisé Anglais. Le premier mariage était à un moldu qui n'a pas supporté la vérité; depuis, son esprit a été effacé.
⊱ SANG SORCIER : Née-moldue, elle est la première sorcière de sa famille.
⊱ SCOLARITÉ : Cursus achevé en Sciences occultes.
⊱ PROFESSION : Enseignante d'Occlumancie et de Legilimancie, désensorceleuse indépendante.
⊱ ANCIENNE MAISON : Serdaigle, fière aiglonne.
⊱ BAGUETTE : Bois de saule, 23.1 centimètres, crin de licorne. Prédisposée aux maléfices.
⊱ PATRONUS : Mocassin d'eau. La vipère qu'elle aurait bien pu devenir.
⊱ DON MAGIQUE : Legilimens et Occlumens, maîtresse de son esprit.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 4:07

La cohue de la plate-forme 9 ¾. Les gazouillis des hiboux, les croassements des crapauds, les feulements des chats et les cris des élèves. Les embrassades, les rires, les pleurs parfois aussi.

La première fois qu'elle est venue ici, elle était impressionnée, cramponnée à la main de son père, tout aussi abasourdi qu'elle.
Cela fait vingt ans qu'elle n'est pas revenue ici.
Et elle est toujours aussi impressionnée, serrant cette fois étroitement le bras de son époux, qui salue des amis et collègues, évoluant à son aise au milieu de la foule des étudiants de Poudlard. Où elle retourne. Où elle va enseigner. Oh, par Rowena, quelle idée d'accepter ce poste ? La proposition était alléchante, l'idée de fouiller dans les mystères de l'école également, mais maintenant qu'elle doit y aller... elle a le sentiment de s'être jetée dans la gueule du loup. Sa valise semble peser deux tonnes (au moins) sur le chariot qu'elle pousse en choeur avec Fabrizio. Autant que son estomac. Une plainte, peu convaincante, alors qu'elle enfouit son visage dans le cou de Fabrizio, humant son parfum citronné : « J'ai l'impression d'être une écolière. Un rire. On n'aura jamais vu écolière plus attirante. Un petit éclat, un baiser dans le cou basané. Tout ira bien, strega mia. » C'est un homme de peu de mots, mais il sait toujours la rassurer. Ne serait-ce que par sa voix assurée.

Leur conversation se perd dans celles des passagers et leurs derniers mots, tendres et murmurés, s'achèvent par un baiser, dernier adieu avant que Delilah entre dans le Poudlard Express, valise à la main. Le cœur battant, la tête fourmillant de mille idées, de mille sentiments qu'elle repousse, qu'elle enferme, reprenant la contenance qui la caractérise. Le train se met en marche qu'elle se cherche encore un compartiment, cheminant vers l'arrière du train, soutenant chaque regard sur elle sans ciller. Quand elle trouve un compartiment, finalement, il est vide, une denrée rare – pas pour longtemps cela dit. Une voix masculine l'arrête dans son chemin, faisant dévier son regard clair sur un jeune homme : « Bonjour, oui oui, souriez, nous allons passer une année ensemble ! Sur ce, à bientôt. Aussitôt, elle se place dans le chemin de Tommen, plaçant un sourire aimable sur ses places. Vous m'en voyez fort aise, Mr. Aidez-moi à jucher cette valise dans un filet, s'il vous plaît. » Un signe vers l'intérieur du compartiment. S'il vous plaît. Et merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 339
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : pedro pascal.
⊱ COMPTES : tommen.

⊱ ÂGE : quarante et une années.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement veuf célibataire, officieusement en relation cachée avec une collègue dont il tait le nom.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ PROFESSION : maître des potions, concepteur d'antidotes et directeur de la maison slytherin, anciennement auror de renom.
⊱ ANCIENNE MAISON : il fit ses études sous l'enseigne du serpent.
⊱ BAGUETTE : bois de cyprès, larme de licorne, elle mesure vingt-sept centimètres et demi et se veut prédisposer aux maléfices.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'un chat.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage de naissance, il peut prendre la forme qu'il souhaite et ses transformations trahissent ses émotions.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 11:58


Qu'on ne si trompe pas, Aldrige avait un respect mutuel pour les quatre maisons de l'école, même si sa préférence allait pour les serpents. Il avait toujours respecté Poufsouffle et faisait partit de ses irréductibles sorciers à croire qu'il y avait eu par le passé une romance entre sa maison et celle des blaireaux. Non, ce qu'il n'aimait pas c'était que les sang-pur à l'image du garçon devant lui se pense supérieur pour ne pas aller à Poufsouffle. C'était justement ce comportement qui agaçait Alger et faisait du fils Malfoy, une cible idéale. Il aurait voulu s'amuser un peu plus longtemps, mais la soeur de Hermès qui était une grande amie de Alger approcha. Malgré leur amitié, elle protégeait les siens, un trait typique de cette famille et en son for intérieur, le sorcier se dit qu'il remettrait à plus tard, cette petite séance de torture sur l'esprit de Malfoy. Alger eut un léger sourire en entendant la douce protestation de sa collègue qui ajouta « Oh voyons, Alger, laisse-le tranquille. » prononça-t-elle en arrivant à la hauteur des deux hommes. « Nous sommes à peine partis de la gare, tu ne vas pas déjà t'amuser à torturer les élèves ? Je pensais que tu m'aurais attendue pour cela ! » « Je m'assurai simplement que votre frère était fier d'être dans sa maison » répondit-il avec un sourire charmeur. Il s'empressa d'ailleurs, en parfait gentleman d'attraper la main de Elera pour la baiser, effleurer la peau du dos de sa main de ses lèvres. Tout en Alger respirait la noblesse d'autrefois, sauf ses convictions. Le sujet sembla être clos quand la jeune Lestrange s'approcha, à l'image d'un courant d'air froid. Alger l'appréciait beaucoup, mais il connaissait sa langue bien pendue et elle ne manqua pas une occasion de le remettre en place. Heureusement pour elle, l'année n'avait pas commencé songea le sorcier, amusé par la déclaration de la sorcière. Il ouvrit la bouche pour répondre, mais ce fut au tour de miss Rowan, dont le père était un excellent ami de Alger de s'exprimer. Le professeur s'interposa entre Adaline et Jade en se raclant la gorge. « Rangez vos épées, demoiselles et ne vous méprenez pas, miss Lestrange. » il porta son regard sombre sur son élève « Apprenez à lire entre les lignes » dit-il avec un léger sourire. Si Jade connaissait son enseignant, elle devait comprendre que sa cible n'était pas la maison de Helga Poufsouffle, mais bien le jeune Malfoy, aussi prétentieux que son nom qui dégoulinait la cupidité. Enfin, Alger se retourna pour observer sa proie qui se décida à lui répondre. « Pour vous répondre, je dirais que l'exploit est d'avoir gagné la coupe de quidditch professeur. » Alger arqua un sourcil d'indignation et se tourna vers Elera d'un air exaspéré par la réponse fournie puis il s'adresse à Hermès « Je ne parlais pas des exploits de votre maison ni du votre puisque je crois, si je ne m'abuse, que vous êtes dans l'équipe. J'attendais une réponse concernant la fondatrice de votre maison, mais apparemment, vous aimez parler de votre petite personne Malfoy... » il marqua une pause et se tourna vers Elera à nouveau « Est-ce qu'un thé en ma compagnie serait suffisant pour m'excuser d'avoir craché mon venin sur votre petit frère ou dois-je viser plus haut ? »



    I didn’t realize you were a poet… For your paramour? ◈ ambition and power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t88-iron-prince-aldrige-sr#1
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 252
⊱ PSEUDO : red stars. ; backwards (eve)
⊱ CRÉDITS : (av) amortentia, mon bb momo.
⊱ AVATAR : cara delevingne.
⊱ COMPTES : freya.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans.
⊱ STATUT CIVIL : en relation libre avec sa meilleure amie, elle n'est vôtre qu'une journée avant de s'envoler.
⊱ SANG SORCIER : un sang pur qu'elle souille de bien des façons.
⊱ SCOLARITÉ : élève de cinquième année.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : attrapeuse dans l'équipe de serpentard, elle est aussi membre du club de chasse.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de saule, signe de malice, avec en son coeur un morceau de corne de licorne. elle mesure vingt-trois centimètres et est prédisposée à la métamorphose.
⊱ PATRONUS : un caméléon.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage, elle est tout le monde et personne à la fois.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 14:00

jade aurait pu lire entre les lignes, ou essayer au moins, comme le souligne bien évidemment son professeur - c'est aussi pour cela qu'il est sans nul doute son préféré, pour cette façon de dire des choses sans vouloir les dire tout en les disant pour se moquer des élèves, ce qui rend fou au bout de deux ou trois cours. mais jade n'en a strictement rien à faire de malfoy et ses airs supérieurs, ce qui l'intéresse, ce sont les mots contre poufsouffle. et comme toujours, quand jade ne s'intéresse pas, jade ne cherche pas à voir plus loin que le bout de son nez. elle jette un léger sourire à la petite brune qui a parlé, visiblement proche du professeur sans qu'elle ne la reconnaisse. « je sais lire entre les lignes, professeur, mais je n'ai pas envie de le faire quand le livre est ennuyeux. » façon subtile de dire que la conversation ici l'agace déjà sans qu'elle n'y ait vraiment participé. elle souhaite juste rentrer dans sa cabine de toujours pour attendre sarah. rien de plus, rien du moins. coup d'épaule léger contre malfoy pour qu'il se décale sans qu'un désolée ne se fraie sur les lèvres de la môme - ce n'est pas le genre de la maison. c'est là qu'elle l'aperçoit, la petite goyle qu'elle a aperçue bon nombre de fois dans la bibliothèque sans jamais la rejoindre, cherchant à en savoir plus avant de s'approcher. et pourtant, durant la quatrième année, il n'y avait rien eu de vraiment grandiose dans sa vie; la gamine aux cheveux flamboyants s'était renfermée sur elle-même, avait étudié, et erré dans les couloirs comme une âme en peine. au final, jade est décidée. y'a un monde grandiose dehors, à poudlard. il y a des passages secrets, et des clubs, et des gens qui, idiots, restent malgré tout amusant. alors elle va lui montrer. mais elle n'a pas le temps de bien se présenter, que déjà, malfoy bondit pour protéger sa poupée. idiot. il n'a rien fait quand elle se cachait dans la bibliothèque seule, sans manger, mais il vient la protéger quand quelqu'un s'avance vers elle et lui tend la main? jade ne se fera jamais à l'intelligence inférieure des blonds peroxydés.  sourire rieur, elle n'a pas détourné les yeux d'hazel et continue de l'observer avec douceur, sans même soucier de malfoy. autre chose à savoir sur jade; quand elle ne veut pas voir quelque chose, elle ne le voit tout simplement pas. « tu devrais rester avec nous, aujourd'hui, goyle. » lance-t-elle avec un sourire amusé, sans paraître plus douce ou plus dure qu'à l'ordinaire. elle reste égale à elle-même et cela fait toute la différence - elle ne considère pas hazel comme une petite chose à protéger. elle est chez les serdaigles, après tout. il suffit qu'elle trouve sa propre façon de voler sans se brûler les ailes. « avec sarah, maedge et moi. » une poufsouffle, une gryffondor et une serpentard. mélange explosif et délicieux à la fois.


i promise myself then, in that moment, that i will hold him forever, just like this, until all the pain and torture and suffering is gone, until he's given a chance to live the kind of life where no one can wound him this deeply ever again.  w/ tahereh mafi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 157
⊱ PSEUDO : cérès (ana)
⊱ CRÉDITS : alaska + caius
⊱ AVATAR : lena headey
⊱ COMPTES : aucun
⊱ ÂGE : quarante-deux ans.
⊱ STATUT CIVIL : séparée de l'homme qui l'a humilié, elle entretient une relation avec un de ses collègues dont elle dissimule le nom.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ PROFESSION : professeur de botanique et directrice de la maison poufsouffle
⊱ ANCIENNE MAISON : toute sa scolarité s'est faite sous la bannière de la très honorable maison poufsouffle.
⊱ BAGUETTE : en bois de frêne et constituée d'écaille de dragon, elle mesure vingt-six centimètres et est prédisposée aux enchantements.
⊱ PATRONUS : un lièvre

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 15:28

La locomotive était toujours la même que celle qui l'avait vu partir en direction de Poudlard près de trente ans plus tôt. Rien ne semblait avoir changé, figé dans un aspect de carte postale plutôt plaisant pour la nostalgique qu'était Cora. Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'elle montait au cœur du monstre de fer, crachant son épaisse fumée au milieu des sifflets des contrôleurs. Suivie de sa nièce, Maeve, elle tourna légèrement son visage dans sa direction, parlant d'une voix douce et égale pour ne pas trahir la pointe d'excitation qui naissait au creux de son ventre. "Cela fait bien longtemps que je ne suis plus monté dans ce train." Elle sourit, la décision de Dumbledore était plutôt originale, mais ne lui déplaisait pas, au contraire. Cela lui permettait de revivre, durant quelques instants, la joie qu'elle avait ensuite pu ressentir lors de ses premières année lorsqu'elle prenait l'Hogward Express. Désormais en quête d'une cabine dans laquelle elle pourrait s'installer, Cora jeta un coup d'oeil aux portes ouvertes dans lesquels les occupants s'étaient assis, se retrouvant après un été de séparation, ou bien faisant connaissance avec de nouveaux arrivants. Elle sourit à Maeve "Je suppose que tu vas rejoindre tes amis. Allez, va, ne t'embêtes pas trop longtemps avec ta vieille tante." Le professeur de botanique sourit quelques secondes avant de capter à quelques pas de là une voix qu'elle ne connaissait que trop bien. Le timbre chaud, doux et parfois sarcastique d'Alger Aldrige, visiblement en charmante compagnie. "Est-ce qu'un thé en ma compagnie serait suffisant pour m'excuser d'avoir craché mon venin sur votre petit frère ou dois-je viser plus haut ?". Une expression moldue ne disait-elle pas : lorsque le chat n'est pas là, les souris dansent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t128-cora-fear-cuts-deeper-t
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 114
⊱ PSEUDO : VOYOU.
⊱ CRÉDITS : avatar: .Cranberry | Signature : alaska | Gif : tumblr
⊱ AVATAR : Phoebe Tonkin
⊱ COMPTES : Download.
⊱ ÂGE : Vingt six ans.
⊱ STATUT CIVIL : Célibataire. La voltige du cœur.
⊱ SANG SORCIER : Le sang écarlate, purifiée par une magie ancestrale prétendument souillée.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 15:47


Tes parents sont partis de leur côté en compagnie de ton frère, mais tu, tu as préféré t'extraire de cette pression familiale, cette bulle merveilleuse. Par chance, ta tante et marraine est aussi du voyage. Cora. Magnifique sorcière que tu rêves un jour d'égaler. Tu la suis, entraînant lascivement tes bagages dans ton sillage. Tu n’éprouves aucune joie à traverser le passage magique pour rejoindre  le train qui t'entraînera dans une dernière année vrombissante. A moins qu'elle ne soit l'écho de ton échec cuisant. répercussion de tes erreurs persistantes.Cela fait bien longtemps que je ne suis plus monté dans ce train. Tu souris. Tu te laisserais presque entraîné par l'énergie qu'elle dégage... Quand toi, tu donneras tout ce que tu as pour ne pas avoir à faire ce voyage une fois de plus. C'est dure. Bien plus dure que ce que tu ne croyais. L'écho des cris de joies accueillant les diplômes se meurent, poignardant ton cœur en souffrance. Je suppose que tu vas rejoindre tes amis. Allez, va, ne t'embêtes pas trop longtemps avec ta vieille tante. Tu hausses vaguement les épaules venant déposer un baiser contre sa joue. Tu t'en fiches pas mal de ce que les autres pensent de cette prestation. Je vais me les coltiner toute l'année alors que toi, je vais bientôt devoir t'appeler à nouveau Professeur. Parce qu'une fois le seuil de Poudlard franchit, elle redeviendra ton professeur et une distance s'instaurera naturellement entre eux. Puis le regard de ta tante s'accroche à un duo de professeur et un sourire vient naître sur tes lèvres. Mais peut-être que toi, tu as des amis à rejoindre. Tu es loin de la vérité. Très loin. parce que tu ne sais pas ce qui se trame réellement entre eux. T'es aveuglément naïve. Ton regard se promène déjà dans les allées, à la quête d'un visage connu. Tu ne vas pas traîner dans les parages et te retrouver au milieu d'une réunion de professeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 745
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : mcdonell.
⊱ COMPTES : le maître des potions.

⊱ ÂGE : vingt-trois ans.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement en couple avec melisandre, mais ce n'est qu'une façade pour cacher son couple avec freya et protéger celle qu'il aime.
⊱ SANG SORCIER : de sang-pur, mais il s'en moque.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année suivant le parcours des soins magiques dans le but de devenir un futur guérisseur (master, deuxième année).
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : capitaine et gardien de l'équipe de quidditch, joueur d'échecs vindicatif et duelliste émérite.
⊱ BAGUETTE : taillée dans le bois d'un vieux houx, elle contient en son coeur une moustache de fléreur et mesure près de vingt-neuf centimètres trois quart. Parfaitement rigide, elle est dit-on, prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : c'est un noble bélier.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 19:34


Tommen passa de cabines en cabines et aucun signe d'une quelconque tête commune. Il dévisagea et fit presque peur à des premières années avant de s'éloigner et de pouffer de rire. Le sorcier aurait aimé voir Freya, ainsi que Melisandre et Blaise bien entendu, mais surtout Freya car il n'avait pas pu lui écrire cette été, son père surveillant le moindre de ses courriers et il avait quelque chose pour elle qu'il cachait dans sa poche, à l'abri des regards. Tommen se demandait si Freya n'avait pas été nommé préfète - cela était très probable vu son niveau scolaire et son attachement au respect du règlement - et si elle était dans le premier wagon qui réunissait les préfets. Bien décidé à la trouver, Tommen traversa rapidement le couloir avant d'entendre une la voix de quelqu'un l'appeler à l'aide. « Vous m'en voyez fort aise, Mr. Aidez-moi à jucher cette valise dans un filet, s'il vous plaît. » Black s'arrêta dans sa course et se retourna pour faire volteface à la voix. Il s'agissait du professeur Lucchini qui, dans sa cabine, avait bien du mal à placer sa male. Ainsi, tel un héros de l'antiquité, Tommen bomba le torse et entra. « Bien sûr professeur ! » il prit la valise dans ses mains et la souleva non sans faire une petite grimace .« C'est lourd professeur ! Si je n'étais pas votre élève, je serai curieux de savoir ce que vous cachez la dedans. Qu'allez-vous nous réserver ? Des objets de torture ? » dit-il en riant un peu avant d'arriver à hisser la malle dans le filet de soupire sous l'effort. « Voilà. Je vous conseillerai d'utiliser un sort pour la faire léviter à notre arrivée »



    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    love is a smoke raised with the fume of sighs, being purged, a fire sparkling in lovers' eyes, being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, achoking gall, and a preserving sweet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t63-noirs-desirs-black#83
avatar
ravenclaw house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 158
⊱ PSEUDO : l'oisillon bleu.
⊱ CRÉDITS : shadowcat (avatar). - tumblr (sign).
⊱ AVATAR : holland roden.
⊱ COMPTES : not yet.
⊱ ÂGE : vingt-trois années.
⊱ STATUT CIVIL : un coeur oublié forgé dans la pierre qui ne fait aucunement écho. Une résonnance qui se répercute dans le temps qui pourrait bien être chageant sans en prendre conscience.
⊱ SANG SORCIER : ascendance pure, un détail inutile et futile auquel elle n'accorde aucune importance.
⊱ SCOLARITÉ : dixième année d'études où elle a choisi le cursus des sciences occultes afin de suivre la formation de tireur d'élite de bguette magique.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : membre de l'équipe de quidditch de sa maison au poste de batteuse et également joueuse d'échec avisée.
⊱ BAGUETTE : Taillée dans du bois de noisetier symbole même de la connaissance étendue, la baguette magique de la dernière de lignée des Black mesure vingt-sept centimètres et demi et contient en son cœur un plume d'hippogriffe. Particulièrement rigide et fidèle envers sa propriétaire, elle possède des prédispositions pour les enchantements.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'une corneille.
⊱ DON MAGIQUE : elle possède le don du troisième oeil.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 21:30


Bien avant que le sifflement du train ne retentissent et bien avant que la bordure du quai n'accueille une foule noir de monde, tu avais pris l'initiative de devancer les retardataires et de prendre les devants pour éviter toute cette effervescence. Partir en compagnie de tes parents était révolu depuis fort longtemps, quand à ton frère tu savais qu'il finirait par arriver au dernier moment. Inutile de le prévenir, il dormirait encore juste pour grappiller quelques minutes voir des secondes. Tu tirais ta valise tout en déambulant dans le couloir principal du wagon, la queue touffu de ton félin frôlant ta cheville avant de s'avancer à l'intérieur d'un compartiment vide. A cette heure, la plupart étaient tous libre, mais tu préférais t'installer en fin que queue, il y aurait toujours moins de dérangement. Eidolon, s'aventure à l'intérieur avant de sauté sur l'une des banquettes avant de s'y installer confortablement. Tu hisses ton bagage afin qu'il ne gêne pas le passage, avant de te laisser tomber sur le même siège que ton compagnon à quatre pattes. Un quart d'heure plus tard, la sensation de silence n'était plus qu'un lointain souvenir. Une dizaine d'élèves se retrouver amassée devant les fenêtres pour dire au revoir à leurs proches. Tu poses ton regard sur ton livre avant de replonger rapidement dans ta lecture. Au bout de quelques minutes, ils finissent par se disperser certains cherchant des places libres tandis que d'autres recherchent des camarades qu'ils n'ont pas vu durant la période des vacances. D'une manière où d'une autre, tu finirais bien par tomber sur une tête connue et quelque chose te disait que cela finirait par arriver plus rapidement que tu ne pouvais le prévoir. Devant la porte du compartiment tu peux entendre des voix si portante que la suite du voyage promettait d'être intéressant. « Et c'est reparti pour un tour ... ». Souffles-tu dans un rire narquois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 600
⊱ PSEUDO : crawley, élodie
⊱ CRÉDITS : rose red
⊱ AVATAR : jennifer morrison
⊱ COMPTES : un seul pour le moment

⊱ ÂGE : trente sept années qu'elle brille
⊱ STATUT CIVIL : veuve depuis quelques années
⊱ SANG SORCIER : pur, l'excellence coule en elle
⊱ PROFESSION : professeur de sortilèges et enchantements, également en charge de la chorale de l'école et du cours d'étude des runes
⊱ ANCIENNE MAISON : ancienne poufsouffle, une honte pour sa famille
⊱ BAGUETTE : en bois de cèdre et possédant en son coeur une larme de licorne, mesurant près de vingt-huit centimètres, la baguette d'elera est spécialisée dans les enchantements
⊱ PATRONUS : un doberman, puissant et dangereux

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Mer 26 Aoû - 22:15

Alors que le couloir était encore vide quand Elera était montée dans le train, le voilà désormais empli d'élèves allant et venant, rentrant et sortant des différentes cabines, répondant avec plus ou moins d'audace à son collègue. La jeune professeure ne put s'empêcher de sourire en voyant tant d'élèves défendre les blaireaux face au fier directeur de Serpentard. Elle qui en avait tant bavé lors de sa scolarité, honte à elle d'avoir osé été répartie chez les jaunes, elle était surprise lorsque les autres maisons se serrer les coudes pour ne pas descendre Poufsouffle. Voyant alors son frère disparaître en coup de vent, Elara eut tout juste le temps de lui crier un simple « On se revoit plus tard ! » avant que les portes se referment sur son cadet. Se retrouvant alors seule avec le maître des potions, elle ne remarqua pas la silhouette blonde qui se tenait à l'autre extrémité du couloir. « Est-ce qu'un thé en ma compagnie serait suffisant pour m'excuser d'avoir craché mon venin sur votre petit frère ou dois-je viser plus haut ? » Elera sourit devant les manières de son collègue, appréciant son côté gentleman vieux jeu qui se faisait de plus en plus rare chez les jeunes d'aujourd'hui. « Vous venez tout de même de vous en prendre à un membre de la famille Malfoy, je devrai vous foudroyer sur place, Aldrige. » répondit-elle de son éternelle voix glaciale, alors qu'elle croisait les bras sur sa poitrine. « Mais un thé suffira pour vous faire pardonner. Cette fois. » Haussant un sourcil, elle indiquait subtilement qu'il n'avait pas intérêt à s'acharner sur son frère, ou sur quelconque autre blond platiné portant le glorieux nom de Malfoy. Alder n'avait qu'à lire entre les lignes, comme s'il savait si bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 93
⊱ PSEUDO : spf (charlie)
⊱ CRÉDITS : carole71
⊱ AVATAR : archie panjabi
⊱ COMPTES : juste un
⊱ ÂGE : 43 ans
⊱ STATUT CIVIL : qui s'en fout ?
⊱ SANG SORCIER : mêlé
⊱ SCOLARITÉ : brillante, bien entendu
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne gardienne de quidditch de Gryffondor (years 2-11 inclus) & capitaine (years 8-11 inclus) // faisait aussi partie du club de Bavboules
⊱ PROFESSION : prof de troll (et autres langues subtiles) & directrice de la maison gryffondor
⊱ ANCIENNE MAISON : gryffondor (jusqu'à la 12e année incluse - BATON)
⊱ BAGUETTE : peuplier, griffe de fléreur, 26,7 cm : baguette souple et obéissante
⊱ PATRONUS : un paresseux (tout doux)

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Jeu 27 Aoû - 15:06

C'est le sourire aux lèvres que la professeur Brisbane arriva sur le quai 9 ¾. La locomotive était toujours aussi rutilante et son sifflement familier faisait fortement plaisir à Hades : te revoilà, toi ! C'était reparti pour une année. Sa valise (sans fond, enchantée) à la main, l'enseignante de langues monta dans le train. Leo, son demiguise était accroché à son dos et restait sage sans bouger. Son poil gris luisait sous les éclats de soleil qui perçaient le plateau de verre. Tout allait bien, tout était très bien parti pour cette année et, remontant lentement le couloir vers un compartiment calme, elle salua les élèves qu'elle connaissait, soit par leur appartenance à la maison Gryffondor, soit par leur participation aux équipes de Quidditch des différentes maisons, soit par leur présence et assiduité à ses propres cours. Elle fait route vers l'arrière du train, où elle sait qu'elle trouvera sans doute l'enseignante de Legilimancie et d'Occlumancie. Coups d'œils dans les compartiments qu'elle longe, signes de tête entendus à certains, elle entend des "Oh, regarde, c'est Hades !" sans pour autant s'arrêter. Et bientôt, elle entendit Tommen Black qui parlait à un professeur (mais qui ? Avec un peu de chance, ça devait être sa douce amie).  « C'est lourd professeur ! Si je n'étais pas votre élève, je serai curieux de savoir ce que vous cachez la dedans. Qu'allez-vous nous réserver ? Des objets de torture ? » Arrivant en vue des deux interlocuteurs, un sourire sincère étira ses lippes. C'était bien Lila. Et le jeune Black : « Monsieur Black, si j'étais vous, j'éviterai de demander à vos professeurs ce qu'ils rangent dans leur malle. Vous pourriez avoir des mauvaises surprises, vous savez ? » Et, après les conseils donnés par le jeune étudiant, Hades s'écarta pour le laisser passer : « Mrs Lucchini trouvera sans doute un autre jeune éphèbe pour lui prêter main forte. » Et un clin d'œil entendu, lancé sans aucune gêne à Tommen Black, tandis qu'elle hissait elle-même sa valise turquoise dans le filet au dessus de la banquette libre.

Leo avait sauté de son dos et s'était accroché au filet, pendant tête en bas, un éclat béat dans les yeux. Le Demiguise aimait Poudlard, et intelligent comme il était, il avait compris qu'on y retournait, ce qui l'emplissait de joie. Une fois installée, Hades s'affala sur la banquette pour s'adresser à sa collègue et amie : « Alors, cet été ? Palpitant, comme à chaque fois ? J'ai essayé d'obtenir l'autorisation du Ministère pour aller dans une grotte de Trolls, mais ils ont encore refusé. Il y aurait moyen que tes dons splendides me facilitent la vie, un jour, dis ? » La porte du compartiment s'ouvrit de nouveau, interrompant un tel complot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t183-i-speak-japanese-portug
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 821
⊱ PSEUDO : sweet nothing (bé)
⊱ CRÉDITS : timeless (avatar) ; tumblr (gifs)
⊱ AVATAR : gemma arterton
⊱ COMPTES : blaise finnigan, le beau gosse
⊱ ÂGE : vingt-quatre ans.
⊱ STATUT CIVIL : libre comme l'air, elle aime jouer de ses traits fins et raffinés.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé, cela ne l'a jamais dérangé, ce n'est pas ça qui fait un grand sorcier.
⊱ SCOLARITÉ : onzième année, elle étudie la justice magique dans le but d'embrasser une belle et grande carrière au Ministère, sans savoir encore réellement par le biais de quel métier. cependant elle rêve du poste de ministre de la magie, rien que ça.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : ancienne préfète de serpentard, elle est également dans le club d'échecs depuis son arrivée à poudlard et fait partie du club de chasse depuis sa cinquième année.
⊱ BAGUETTE : sa baguette est en bois de rosier, en son coeur un cheveu de vélane, mesurant vingt-deux centimètres et demi, relativement souple. prédisposée aux sortilèges informulés dans lesquels elle excelle.
⊱ PATRONUS : dès sa quatrième année, elle réussit à produire un patronus presque complet qui aujourd'hui prend la forme d'un cerf majestueux.
⊱ DON MAGIQUE : princesse des reptiles, elle a le don d'enchanter les sangs-froids grâce au fourchelangue, don lui provenant de sa véritable filiation, héritière de salazar, fille bâtarde d'Hector Gaunt. faculté qu'elle peine encore à maîtriser et dont elle ignore plus ou moins l’existence.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Jeu 27 Aoû - 15:37

Accompagnée de mes parents, frères et soeurs, je marchais d'un pas calme en direction du mythique quai 9 ¾. Cela faisant onze ans que je le franchissais, ce rituel étant devenu une habitude, comme si passer à travers un mur était d'une logique implacable. Le quai commençait doucement à se noircir de monde, parents, enfants, professeurs également. J'en repérais quelques uns au loin et me contentais de sourire avec toute la grâce du monde. J'embrasse mon père puis enlace ma mère avant de monter dans le célèbre train. Je me sépare du reste de ma fratrie pour rejoindre le wagon des onzièmes années, pressée de retrouver ma chevelure blonde favorite. Tirant sur ma valise, on pouvait voir sur le dessus, un félin blanc aux yeux azurs, Nyx miaulait, impatient sûrement d'enfin arrivé à destination. On y est presque. lui lançais je avant de jeter mon dévolu sur une cabine vide. Je m'empressais de ranger mes bagages et ma boule de poil s'empressa de prendre place sur une des banquettes moelleuses. Je préférai largement un chat à un hibou, ces oiseaux ne sont pas toujours de bonne compagnie. Je m'asseyais à mon tour, en attendant qu'Annabeth arrive, ce qui ne devrait probablement pas traîner. Afin de passer le temps, je pris un de mes nombreux livres et commença à le lire. C'était absolument passionnant mais je ne pouvais continuer ma lecture dans le calme. Des éclats de voix se faisaient déjà entendre. Dire que je n'étais plus préfète, je ne peux même pas retirer des points aux perturbateurs. Je reposais mon livre et sortais la tête de ma cabine avant de voir non loin de là un attroupement mélangeant professeurs et élèves. Je soupirais en espérant que Anna arrive bientôt.


Dernière édition par Hestia Diggory le Lun 31 Aoû - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t132-fear-of-a-name-only-inc
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 48
⊱ PSEUDO : MARRAKECH
⊱ CRÉDITS : Cristalline
⊱ AVATAR : Gillian Anderson
⊱ COMPTES : Que Delilicious
⊱ ÂGE : Quarante-sept ans, dans la fleur de l'âge de la sorcellerie.
⊱ STATUT CIVIL : Mariée pour la deuxième fois, à un sorcier italien naturalisé Anglais. Le premier mariage était à un moldu qui n'a pas supporté la vérité; depuis, son esprit a été effacé.
⊱ SANG SORCIER : Née-moldue, elle est la première sorcière de sa famille.
⊱ SCOLARITÉ : Cursus achevé en Sciences occultes.
⊱ PROFESSION : Enseignante d'Occlumancie et de Legilimancie, désensorceleuse indépendante.
⊱ ANCIENNE MAISON : Serdaigle, fière aiglonne.
⊱ BAGUETTE : Bois de saule, 23.1 centimètres, crin de licorne. Prédisposée aux maléfices.
⊱ PATRONUS : Mocassin d'eau. La vipère qu'elle aurait bien pu devenir.
⊱ DON MAGIQUE : Legilimens et Occlumens, maîtresse de son esprit.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Jeu 27 Aoû - 17:58

« Bien sûr professeur ! » Ouf. Il accepte, ce qui la rassure. Elle s'occupe de surveiller l'opération, que le jeune homme soulève sa valise au poids conséquent (elle a peut-être trop emmené de livres avec elle, mais elle ne savait pas desquels se passer). « C'est lourd professeur ! Si je n'étais pas votre élève, je serai curieux de savoir ce que vous cachez la dedans. Qu'allez-vous nous réserver ? Des objets de torture ? Monsieur Black, si j'étais vous, j'éviterai de demander à vos professeurs ce qu'ils rangent dans leur malle. Vous pourriez avoir des mauvaises surprises, vous savez ? Lila lève les yeux pour croiser le regard rieur d'Ada. Évidemment. La seule présence qui lui est réellement rassurante, au sein de cette école (elle et un peu ce grincheux de Marcus Rowan). Que de mystères vous faites, Miss Brisbane. » Elle lui gâche de plaisir de prétendre que oui, elle a bourré sa valise d'objets de torture, de sondes de vérité et d'autres artefacts meurtriers. Quoique. Autant garder le mystère, justement.
Black. Elle garde le nom en tête, associé au visage souriant et obligeant. Gryffondor. Un des élèves de la maison de son amie.
« Voilà. Je vous conseillerai d'utiliser un sort pour la faire léviter à notre arrivée.  Merci, Mr Black. Mrs Lucchini trouvera sans doute un autre jeune éphèbe pour lui prêter main forte. »

Un rire.
Elle n'a pas pu s'en empêcher.

La femme se pose sur sa banquette et lève la main pour caresser le poil soyeux du Demiguise de son amie. « Alors, cet été ? Palpitant, comme à chaque fois ? J'ai essayé d'obtenir l'autorisation du Ministère pour aller dans une grotte de Trolls, mais ils ont encore refusé. Il y aurait moyen que tes dons splendides me facilitent la vie, un jour, dis ? » La porte du compartiment s'ouvre, mais Delilah prend tout de même la peine de répondre à Ada, d'une voix doucement amusée : « Zio attend toujours que tu lui fasses ta demande en italien, pour y accéder. » Jouer des langues qu'Ada ne parle pas est déloyal, mais c'est sans conséquence et uniquement fait pour la taquiner. Elle ne s'en formalisera pas. Puis, elle transmet uniquement le message de son mari, qui travaille justement au contrôle et à la régulation des créatures magiques. Une demande si bénigne, voyez-vous... demandée dans la langue appropriée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 339
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : pedro pascal.
⊱ COMPTES : tommen.

⊱ ÂGE : quarante et une années.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement veuf célibataire, officieusement en relation cachée avec une collègue dont il tait le nom.
⊱ SANG SORCIER : sang-mêlé.
⊱ PROFESSION : maître des potions, concepteur d'antidotes et directeur de la maison slytherin, anciennement auror de renom.
⊱ ANCIENNE MAISON : il fit ses études sous l'enseigne du serpent.
⊱ BAGUETTE : bois de cyprès, larme de licorne, elle mesure vingt-sept centimètres et demi et se veut prédisposer aux maléfices.
⊱ PATRONUS : il prend la forme d'un chat.
⊱ DON MAGIQUE : métamorphomage de naissance, il peut prendre la forme qu'il souhaite et ses transformations trahissent ses émotions.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Ven 28 Aoû - 17:35


Le voyage s'annonçait décidément très long. Alger regrettait de ne pas pouvoir s'acharner plus longtemps sur Malfoy, ce sang-pur avait le don de l'agacer et il aimait lire sur son visage, son incapacité à riposter car il savait que s'il le faisait, Alger le torturerait jusqu'à la fin de ses jours et sa scolarité serait terminée. Alors se sentir aussi puissant inspirait au sorcier, une puissance incroyable, mais ce sentiment était retombé tel un soufflet au fromage avec l'arrivée de mademoiselle Malfoy. Le frère pouvait respirer le temps du voyage, mais Alger repartirait à l'assaut dès qu'il poserait son pied en Écosse, c'était certain. Pour l'heure, il préférait jouer aux faux-semblants et aux règles de bienséance avec sa collègue. Oh, si Alger n'appréciait pas le petit frère, il trouvait la sœur à son goût. Elle était intelligente, vive et habile, comme lui sur bien des poings, contrairement à Hermès. Peut-être que la différence se faisait aussi du fait que Malfoy frère avait fourré sa langue dans la bouche de sa fille, mais Alger était trop fier pour se l'avouer.  « Vous venez tout de même de vous en prendre à un membre de la famille Malfoy, je devrai vous foudroyer sur place, Aldrige. » L'intéressé leva les yeux au ciel et prit un air presque innocent.  « Me foudroyer ? Vous n'y pensez pas ! Je suis trop bel homme pour mourir ainsi » répondit le sorcier d'un air faussement innocent. Pour marquer le cesser le feu, il proposa un thé. « Mais un thé suffira pour vous faire pardonner. Cette fois. » Alger eut un sourire satisfait cette fois et fit quelques pas avec Elera vers sa cabine. En se retournant, il se trouva face à Cora. Immédiatement, le sorcier se sentit au milieu d'un ballet, le ballet des blondes, il aimait cela. « Oh, Cora, vous êtes parmi nous également... » commença-t-il en lui prenant la main pour y déposer ses lèvres dans un très démonstratif baisemain. « Nous allions prendre un thé, venez avec nous. Nous parlerons des élèves, des sanctions que nous leur prévoyons cette année. D'ailleurs Elera, je crois que Black a conservé ta matière, chanceuse. » lança Alger non sans une pointe d'ironie. Il ouvrit la porte de sa cabine et invita les deux femmes à entrer avant de la refermer. D'un geste de baguette qu'il avait sortit de sa poche, il fit apparaître un service à thé qui commença à léviter autour d'eux. « Apparemment, Dumbledore a encore accepté des hybrides parmi les élèves... Déjà que Finnigan était une plaie... » pesta le sorcier. Les hybrides et surtout les loup-garous représentaient l'horreur chez Alger, un sujet haineux depuis que sa femme avait été tuée par l'un d'entre eux. Les sourcils froncés, il attrapa sa tasse et bu une longue gorgée.



    I didn’t realize you were a poet… For your paramour? ◈ ambition and power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t88-iron-prince-aldrige-sr#1
avatar
hufflepuff house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 75
⊱ PSEUDO : suika (romane).
⊱ CRÉDITS : av/blackwards, gif/heilwidis.
⊱ AVATAR : kaya scodelario.
⊱ COMPTES : sarah.

⊱ ÂGE : dix-neuf ans.
⊱ STATUT CIVIL : à vrai dire, elle n'en sait rien la gamine. perdue dans des tourbillons de sentiments, elle patauge, à la recherche de ce qu'elle aime vraiment. elle doit mettre un nom dessus. la société l'oblige, la tourmente. mais elle ne sait pas quoi répondre. à quoi bon ? mais jade, elle, elle est toujours là. elle l'aide, encore et toujours. relation libre, relation fermée, désir et royauté.
⊱ SANG SORCIER : née-moldue.
⊱ SCOLARITÉ : élève de cinquième année.
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : elle fait partie du club de chasse et de celui des bavboules.
⊱ BAGUETTE : la belle a eu deux baguettes. deux petites parties d'elle, deux espoirs, deux aides. lorsqu'elle perdu sa première, ce fut un réel déchirement. aujourd'hui, elle possède une baguette en bois de cèdre de vingt trois centimètres, avec un ventricule de coeur de dragon au milieu. elle l'aime, sa baguette.
⊱ PATRONUS : sarah, elle a toujours été fascinée par ce sortilège complexe. ce filament argenté qui défile de sa baguette, qui prend forme. contrairement à son frère, elle arrive à en faire. de temps en temps. de toute façon, sarah, elle n'a jamais été très douée avec les sortilèges. pourtant, elle fait de son mieux. et lorsqu'elle y arrive, c'est un chat persan qui s'échappe de son bout de bois pour venir virevolter autour de ses jambes.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Sam 29 Aoû - 9:23

Comme tous les ans depuis cinq années, la jeune femme essaie tant bien que mal que de monter ses valises dans le train. Chaque année, c'est la même rengaine. La brune les rempli toujours beaucoup trop. Et encore, trop semble être un euphémisme. Mais elle ne sait jamais ce qu'elle pourrait bien avoir besoin. Si par hasard une aventure se propage à l'horizon, lors d'une profonde nuit noire sur le dos d'un Sombral, elle doit être prête à tout la gamine. Finalement chose faite, Sarah s'essuie le front. C'est pas trop tôt. Faire des efforts physiques voilà le premier jour, très peu pour elle. Déjà, son ventre criait famine. Avant de rejoindre sa blonde, la belle décida de chercher le chariot à friandise. Bousculant quelques premières années, Sarah se rua sur la vieille dame. « Un assortiment de tout s'il vous plait bien! Et ne soyez pas mauvaise sur la quantité, je meurs de faim. » Même si ça ne servait pas réellement à grand chose, la vieille sorcière avait appris à reconnaître la Barrow, et c'est tout en secouant la tête qu'elle lui remis entre les mains un énorme sachet de chocolats, bonbons en tout genre. Sarah était fin prête pour le voyage. Elle se mit en marche, à la recherche de Jade. Bien qu'elle n'ait aucuns doutes que celle-ci se trouve déjà dans un des compartiments des blaireaux. Arrachant à pleine dents la tête d'une choco-grenouille, la brune finit par pousser la porte d'un des compartiments. Où un beau nombre de places avaient apparemment déjà été raflées. « Salut la compagnie, une petite place ? » Sans vraiment attendre de réponse, Sarah se fraya un chemin avant de se laisser tomber au côté de Jade. Elle observe ceux qui sont présents. Elle les reconnait presque tous, sans jamais vraiment leur avoir parlé. Et elle retient un frisson face au professeur de potions, matière de tous ses cauchemars. C'est à peine si elle fait attention aux conversations. « Une friandise ? » lance-t-elle à l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
gryffindor house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 745
⊱ PSEUDO : regulus (marine)
⊱ CRÉDITS : © sweet nothing / hestia
⊱ AVATAR : mcdonell.
⊱ COMPTES : le maître des potions.

⊱ ÂGE : vingt-trois ans.
⊱ STATUT CIVIL : officiellement en couple avec melisandre, mais ce n'est qu'une façade pour cacher son couple avec freya et protéger celle qu'il aime.
⊱ SANG SORCIER : de sang-pur, mais il s'en moque.
⊱ SCOLARITÉ : élève de dixième année suivant le parcours des soins magiques dans le but de devenir un futur guérisseur (master, deuxième année).
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : capitaine et gardien de l'équipe de quidditch, joueur d'échecs vindicatif et duelliste émérite.
⊱ BAGUETTE : taillée dans le bois d'un vieux houx, elle contient en son coeur une moustache de fléreur et mesure près de vingt-neuf centimètres trois quart. Parfaitement rigide, elle est dit-on, prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : c'est un noble bélier.

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Sam 29 Aoû - 14:55


« Monsieur Black, si j'étais vous, j'éviterai de demander à vos professeurs ce qu'ils rangent dans leur malle. Vous pourriez avoir des mauvaises surprises, vous savez ? » la remarque fit tiquer le sorcier qui recula après avoir déposé la lourde valise. Le visage de Tommen tourna vers son professeur de langues étrangères et accessoirement, directement de sa maison. Le jeune sorcier lui offrit un grand sourire, franc et sincère. « Vraiment ? Est-ce qu'une... Acromentule se cache à l'intérieur ? » demanda-t-il avant de sortir de la cabine après avoir salué les deux enseignants. Tommen reprit sa course pour trouver ses amis et s'arrêta devant la silhouette de Sarah Barrow qui était entrain de demander des friandises. Tommen l'observa ensuite en proposer à d'autres élèves. Le jeune Black ne les connaissait et il s'en moquait. Il approcha en salivant presque. « Une friandise ? » « Avec plaisir » répondit Tommen en prenant de la patacitrouille. Il l’enfourna dans sa bouche et la goba presque directement avant d'observer la petite assemblée. « Délicieux, merci Sarah ». Oui, sans l'ombre d'un doute, l'insolence portait le nom de Black.



    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    love is a smoke raised with the fume of sighs, being purged, a fire sparkling in lovers' eyes, being vexed, a sea nourished with loving tears. What is it else? A madness most discreet, achoking gall, and a preserving sweet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t63-noirs-desirs-black#83
avatar
great responsibility
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 35
⊱ PSEUDO : Join&Die
⊱ CRÉDITS : Arwene
⊱ AVATAR : Marcia Cross
⊱ COMPTES : /
⊱ ÂGE : Cinquante-cinq printemps
⊱ STATUT CIVIL : Veuve
⊱ SANG SORCIER : Sang Pur
⊱ PROFESSION : Professeure de Métamorphose, rédactrice-en-chef du Mensuel de Métamorphose et animatrice des clubs de bavboules et d'échecs.
⊱ ANCIENNE MAISON : Les serpents ont acceuillis celle qui deviendrait la meilleure des Weasley.
⊱ DON MAGIQUE : Semi-Garou

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Dim 30 Aoû - 20:10

Les couloirs du train étaient toujours aussi étroits. Elara Weasley avait attendu la dernière minute pour pénétrer dans la locomotive qui les mènerait vers le château écossais.  En bonne mère, elle laissait ses enfants entrer en premier, s’installer, rejoindre leurs amis ; ensuite, elle tentait de se faire un chemin dans le tumulte et les groupes de joyeux lurons qui se retrouvaient après deux mois d’été. Sur le chemin, elle croisa Tommen Black et elle lui lança un « Black, laissez cette pauvre fille tranquille » avec une impression de déjà vu. Cela lui arracha un sourire discret qu’elle ne souhaitait pour rien au monde dévoilé au jeune Gryffondor.

Elle ouvrit un peu trop brusquement la porte du compartiment d’Alger, toujours en charmante compagnie. Elara Weasley s’était sans doute trompé de cabine mais en voyant ses collègues attablés autour d’un thé flottant, elle ne pu s’empêcher de s’inviter très courtoisement. Les bribes de conversations étaient parvenues à ses oreilles et rien ne pouvait lui faire plus plaisir que de titiller le directeur des serpents, en étant sans doute la plus vieille représentante présente à ce moment-là. « Apparemment, Dumbledore m’a reconduite Aldridge. Vous ne verrez donc aucun inconvénient à ce qu’une hybride se joigne à vous ? » Le ton était celui de la plaisanterie mais le regard en imposait. La matriarche des Weasley adressa un large sourire à l’auditoire féminin, comme pour signifier une compréhension mutuelle, cette sorte de pacte tacite de femmes qui travaillaient avec des hommes sûrs d’eux. D’un geste de la baguette, une tasse semblable aux autres surgit du néant et vint se loger dans sa main délicate. « Ne froncez pas les sourcils, vous ressemblez à un Strangulot hors de l’eau mon cher ami. » La professeur de métamorphose adressa à son collègue de potions un clin d’œil pour lui démontrer qu’elle ne faisait que de le charrier. Après tout, ils avaient Serpentard en commun. « Et vous les filles, les vacances se sont-elles bien passées ? ». S’asseyant en tailleur sur un coin de banquette pour prendre le moins de place possible, en vraie lady, Elara ne manqua pas de sortir une boite de biscuits au chocolat préparés le matin même dans la cuisine du Terrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
slytherin house
⊱ DRAGÉES SURPRISES : 82
⊱ PSEUDO : immortals.
⊱ CRÉDITS : twisted lips. et alaska
⊱ AVATAR : caitlin stasey
⊱ COMPTES : la seule, l'unique.

⊱ ÂGE : 23 ans
⊱ STATUT CIVIL : célibataire
⊱ SANG SORCIER : mêlé depuis des générations
⊱ SCOLARITÉ : 10ième année en artisanat et commerce. Elle souhaiterait avoir son propre commerce de baguette magique dans le futur
⊱ CLUBS ET DISCIPLINE : elle est préfète de sa maison
⊱ BAGUETTE : bois de prunellier avec comme cœur une écaille de sirène. Elle est longue de 26 centimètres. Elle est également prédisposée aux sortilèges informulés.
⊱ PATRONUS : un renard

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte) Dim 30 Aoû - 21:30

Une nouvelle année qui commençait pour Thalie. Elle entrait en dixième année tout comme son frère jumeau, Isaiah. Regardant ce dernier qui était à ses côtés, elle soupira. Cette année allait être encore plus pénible que les autres surtout après ce qui s'était produit cet été. L'abus de ses parents avait eu raison de ses dernières défenses. La jeune femme allait être obligée de se distinguer pour qu'on se souvienne enfin des Rosenbah. Isaiah se ferait un plaisir de le lui rappeler. Cela voulait dire ignorer son meilleur ami, Tommen ainsi Alyx... La vie allait être belle, cela ne faisait aucun doute. Évidemment, il y avait une bonne couche de sarcasme là-dedans. « Arrête de rêver la sœur! » dit Isaiah en lui tapant brutalement sur l'épaule. Elle ne dit rien se contentant de soupirer de nouveau et d'ensuite pénétrer finalement dans le Poudlard Express, son chat gris perché sur ses épaules. Ce dernier était docile et l'écoutait entièrement. Cependant, il ronronna et fit mine de vouloir déguerpir. « Qu'as-tu? » demanda la serpentard en le sentant s'agiter. Mais la Rosenbah comprit rapidement ce qui se passait. Le chat venait de poser son regard sur Tommen. Il l'aimait particulièrement et Thalie ne pouvait pas l'en blâmer. Cependant, elle ne pouvait plus lui adresser la parole. Même s'il était de sang pur, il n'était pas pour la suprématie de sa race. Il était différent, voilà pourquoi Thalie était devenue amie avec lui il y a quelques années déjà. Mais elle se devait de changer, alors elle passa à côté de lui le plus rapidement possible pour qu'il ne la remarque pas. Elle n'avait aucune envie de l'affronter aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixrising.forumactif.org/t200-thalie-bad-blood#2727
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte)

Revenir en haut Aller en bas

the hogwarts express (intrigue d'ouverture ouverte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Ouverture au mois de juillet d'un MAC sur la rue Rivoli à Paris
» L'ouverture des bibliothèques
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» Yahouuuu nous somes officiellement syndiqué! FIPEQ-EXPRESS
» Joli texte : "Aimer la main ouverte"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sectumsempra :: 
l'Angleterre et ses alentours
 :: Londres :: King's Cross
-
élèves attendus :
potions
sortilèges
langues étrangères
métamorphose
occlumancie

scénarios recherchés :